T’es gros? Ben c’est un peu ta faute…

Comme je suis un peu schtroumpf grognon dans l’âme, militante de salon pour l’allaitement et la cessation des idées fausses, en plus d’être doublée d’un solide sens de l’humour [1] j’ai jeté mon dévolu sur un livre que Laglue© presque huit ans a emprunté à la bibliothèque, pour ce premier post.

Autant te dire, que ce bouquin, ma fille l’a kiffé. Je l’ai lu aussi, et j’ai bien aimé, sauf deux points.
Un ou c’est plutôt se chatouiller pour se faire rire, l’autre qui a mon sens est terrible d’une méconnaissance crasse et des idées préconçues qu’ont la plupart des gens.

C’est sûr, dit comme ça, tu me comprends pas des masses. Mais laisse moi ouvrir pour toi ce livre presque merveilleux qu’est: Comment faire entrer huit mètres d’intestins dans mon ventre? et autres questions essentielles sur le corps humain – Et autres questions essentielles sur le corps humain.

Anthologie des questions pas si connes que pourraient se poser nos enfants.

Donc en gros c’est un bouquin de Alain Korkos et Christine Beigel paru aux éditions de la Martinière Jeunesse.
Qu’est-ce qu’on y raconte? Et bien on répond a pas mal de questions du style pourquoi? Mais pourquoi quoi?
ben

  • Pourquoi j’ai les yeux qui pleurent
  • Pourquoi j’ai mal
  • Pourquoi les ado muent
  • Pourquoi est-ce que je dois me laver
  • C’est quoi la trisomie 21
  • Quand et pourquoi on a la chair de poule

Et des dizaines d’autres questions, toutes plus marrantes et pertinentes les unes que les autres, le tout illustré par Emilie Harel qui manie parfaitement bien l’humour et le cynisme, ce qui fait que les illustrations on un petit gout de politiquement incorrect [2]

Fort bien me diras-tu, mais alors, pourquoi cet article, ou ais-je tiqué dans ce que je disais au début?
Simple, on va commencer par se chatouiller pour se faire rire:


Cachez ce sein que je ne saurais voir :

… Un peu plus tard, vous avez pris votre premier biberon

Bien sûr y a pas de quoi casser trois pattes à un canard, le bib c’est normal, c’est la vie quoi.
Non mais ca me dérange, ca me dérange de partir du postulat que tous les gosses ont été directement au biberon, alors même que les chiffres français du PNNS parlent de 70% d’allaitement maternel à la naissance soit quelques minutes après qu’on ai coupé le cordon.

Alors oui y a pas mort d’homme mais désinformation bonjour, comment vouloir rendre l’allaitement comme naturel et plus comme un truc anecdotique si même une publication jeunesse 2009 ne le fait pas. Si ca parait si tabou d’en parler.

Par contre mettre un bébé dans une machine à laver, là pas de soucis hein, ca risque pas de choquer nos chères têtes blondes

Mais dans le fond, avec ou sans adoucissant? Et quel produit choisir pour lui garder la peau douce?

Mais attention, j’ai rien contre cette image, que du contraire, c’est de l’humour, peut être un peu noir, mais perso, elle m’a fait ricaner.
Bon après c’est sûr ca trouve un écho malsain avec cet enfant mort en 2011 dans une même machine, mais à l’époque ou le bouquin a été édité, ce n’était pas le cas.

Tant qu’on parle d’humour, un autre dessin m’a bien fait ricaner aussi, mais plus plongé dans l’actualité du « blasphème religieux », j’ai rien vu se lever contre se dessin et reste contente de notre liberté d’expression


To quoque mi fili. Aoups non, j’ma gouré de citation

Et pour finir, le truc qui m’a vraiment fait bondir, le genre qui me donnerait envie d’aller secouer le cocotier à l’éditeur, genre non mais ca va bien oh? Non parce que en essence ca dit « tu es obèse parce que tu manges trop et que tu te bouges pas le cul ». Tout les obèses te disent merci hein, c’est juste un problème de volonté en fait si t’es gros, tu manges comme un porc et tu bouges pas, c’est de ta faute.

Non parce que c’est un peu plus fort que moi de râler pour ce genre de chose. Si depuis tout petit t’entend que si tu es gros, c’est parce que tu fais rien contre, ca me hérisse le poils pour tous les gens
qui sont gros et qui y peuvent pas grand chose, parce que problèmes hormonaux et autres, tout ceux qui tente de se nourrir plus ou moins convenablement mais qui reste en but de la société, et ca de nouveau, dans un livre pour enfant, ben ca me débecte en fait.

Mais mis à part ces deux encarts, le livre est bien sympa, est un moment amusant à lire avec son enfant

Lendewell

 

[1] Qui en plus d’être noir, peut aussi être graveleux et très très mauvais
[2] Mais ce n’est que mon avis, si ca tombe c’est l’éditeur qui le voulait comme ca ou la nana qui a eu carte blanche

6 réflexions sur “T’es gros? Ben c’est un peu ta faute…

    • Je suis pas choquée non plus pour le coup du bib’ comme je disais c’est chaotuillé pour se faire rire. Je trouve juste dommage de ne pas avoir dit la première tetée (que ce soit bib ou sein )

      • Moi c’est le contraire : je suis hyper choquée par le coup du biberon !
        Mais en même temps, c’est dans la logique de notre société : je me suis par exemple fait la réflexion récemment que beaucoup de poupées sont vendues avec un biberon. Mine de rien, c’est du bourrage de crâne…

  1. Merci beaucoup de cette contribution!!! Et bienvenue parmi nous!!! Mon Anté-pré-ado en avait eu un du même acabit (quoique plus tourné vers les questions philosophiques, si je me souviens bien il s’appelait « Et si? » du genre: Et si on ne mourrait pas? et si les moustiques n’existaient pas? et s’il fallait quitter la terre?) et il était fan lui aussi!
    Bon pour le biberon, c’est vrai que c’est vraiment le genre de trucs qu’il faut réfléchir, surtout parce que ce genre de bouquins s’adresse à des préados, donc assez sensibles avec tout ce qui peut toucher au corps. Il me semble donc prioritaire de dédramatiser auprès d’eux la question du sein maternel…ne serait-ce que dans le but de faire reculer la « tétonphobie » https://lesvendredisintellos.com/2012/06/08/le-guide-de-lallaitement-naturel-un-bel-ouvrage-dina-may-gaskin/
    Pour ce qui est de l’obésité, j’avoue que je suis plus attristée, ne serait-ce que parce que les conséquences de la désinformation peuvent être beaucoup plus immédiates et blesser profondément des camarades de classe touchés par cette maladie. Sans parler du fait qu’à l’heure actuelle on a encore bien du mal à déterminer, médicalement parlant, ce qui est ou non la norme en matière de poids (cf. http://www.poule-pondeuse.fr/2012/10/08/le-poids-et-alors/ ).

    • Oui c’est vraiment ca, je suis un peu une utopique qui pense que « l’éducation » commence dès les premiers bouquins. Enfin éducation n’est pas le bon terme, je pense plus à une ouverture d’esprit. Justement parce que enfant on a tendance a croire normal ce qu’on lit/voit dans les bouquins, et que les choses peuvent bouger simplement et naturellement juste en faisant cet effort.

      Oui et aussi d’aller vérifier a ne pas raconter n’importe quoi sous couvert de vulgarisation aux enfants

  2. Pingback: Comment rester informé et critique en même temps! (MiniDebrief) « Les Vendredis Intellos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.