Créer un climat d’affection

Au fil de mes lectures, je découvre petit à petit la philosophie Montessori, qui m’apparaît comme une suite logique à toute une série de réflexions sur la communication épanouie, l’éducation sans violence et sans punition.Ou, plutôt qu’une suite, tout ça me semble appartenir à une seule et même logique.

On retrouve d’ailleurs, dans le chapitre « Créer un climat d’affection » du livre Eveiller, épanouir, encourager son enfant ; la pédagogie Montessori à la maison (Tim Seldin) une notion qui m’est chère (et dont j’ai parlé chez moi) : ne pas faire à ses enfants ce qu’on n’aime pas qu’on nous fasse.
Pour les en protéger bien sûr, mais aussi pour leur apprendre à réagir différemment.

Extraits de « quelques astuces pour gérer une colère » :

Ne pas recourir à la violence. Ne lui mettez pas de gifle ni de fessée ; c’est le meilleur moyen de lui apprendre à être violent avec les autres.

C’est LE argument qui me vient chaque fois qu’on parle d’éducation sans violence physique. Comment peut-on interdire à un enfant de taper, quand on le tape soi-même ?

Ne pas essayer de le mettre dans l’embarras ou de le ridiculiser. Vous ne feriez que lui apprendre à être cinglant vis-à-vis des autres.

Voilà un comportement que je déteste de la part des adultes envers les enfants : l’humiliation, la moquerie en public. Je me souviens d’un épisode récent d’un petit garçon de 5 ou 6 ans, qui pleurait au milieu d’adultes se moquant de sa figure tordue par les larmes.
Que va-t-il apprendre de telles situations ?


Car c’est bien là en fait la question récurrente lorsqu’on fait un choix éducatif : qu’est-ce que l’enfant va en retirer, que va-t-il conclure, que va-t-il apprendre comme comportement (par mimétisme, ou parce que ça lui semble logique par rapport à ce qu’il a vu) ?


Evidemment, on ne peut pas passer ses journées à étudier son propre comportement et à se demander quelle image on renvoie. Mais lorsque l’enfant commence à nous imiter, c’est souvent là que les questions s’imposent. Où a-t-il appris à taper ? Pourquoi me jette-t-il un jouet à la tête ? Pourquoi punit-il toutes ses peluches ? Pourquoi se traite-t-il de nul lorsqu’il n’arrive pas à faire quelque chose ?

Vaallos.

Publicités

7 réflexions sur “Créer un climat d’affection

  1. Ne pas, ne pas… C’est facile à dire !
    Dans les astuces pour gérer des colères, il n’y aurait pas plutôt des « Faites… » ou « Essayez… » ?! Parce que là, j’en aurais bien besoin avec Petite Poulette, 2 ans dans 4 jours ;-)

    • A cet âge là ce qui marche le mieux c’est effectivement de montrer ce qui est possible.
      « Stop, ce fil de lampe n’est pas un jouet, mais regarde cette passoire en plastique tu peux en faire un chapeau ou bien m’aider à trier les chaussettes du linge propre »
      « Tu préfères mettre ton manteau ou des bottes en premier ? »

      Il suffit souvent d’ouvrir les possibilités et de remettre le choix (parmi ceux que l’on propose) à l’enfant qui, du coup, se braquera moins, heureux d’avoir son mot à dire :)

  2. Bonjour
    Je partage votre point de vue. Mais il ne fait pas oublier aussi l’influence des « autres ». Ainsi, nous n’avons jamais levé la main sur notre fille, nous faisons toujours attention à nos paroles… et pourtant elle a tendance à taper ou mordre ou « répondre »… Pourquoi ? Parce qu’elle l’a vu faire à la crèche et que cela continue à l’école : « ma copine Ch…c’est comme ça qu’elle fait quand elle est pas contente ». Alors, à la maison, il faut aussi essayer de gérer les mauvais influences ! Et ça ne fait que commencer…

  3. Merci beaucoup Vallos de ta contribution!! En lisant ta conclusion, je me dis que peut être il faut pas trop se culpabiliser… nos enfants subissent/bénéficient de nombreuses influences, grandissent dans un milieu dont nous ne sommes qu’une petite partie… et puis eux même sont aussi aux prises avec leurs propres pulsions, leurs propres fantasmes (si tu savais ce que j’ai fait vivre à mes poupées!!!): punissent-ils leur poupée parce qu’ils nous ont vu faire? parce qu’ils ont vu la nounou/la mère du copain/le grand père/une dame dans la rue faire? parce qu’ils ont regardé un dessin animé où quelqu’un le faisait? parce qu’ils ont lu un conte où on faisait bien pire?
    Je ne pense pas qu’on puisse élever un enfant en tentant de l’extraire de toute forme d’influence négative. Je pense qu’on peut le protéger de celles auxquelles il pourrait être trop directement exposé mais que ça fait aussi partie de l’éducation que de discuter avec lui (toute proportion gardée bien sûr!) des comportements qui nous choquent.

  4. Ah l’éducation sans violence ! C’est aussi de cette manière que je tente d’élever mes mouflets mais rien n’est bien simple. On fait au mieux, c’est certain mais parfois, notre propre éducation reprend le dessus.
    Il m’est arrivé de mettre au coin mon n°2 (en plein dans la période du terrible two) suite à une/des bêtise(s). Quelques jours plus tard, c’est l’un de ses jouets qu’il a puni car il n’était pas sage.
    Ta citation sur la ridiculisation de l’enfant a fait écho en moi ; j’ai vu cette situation il y a quelques temps, chez une copine dont le fils s’était uriné dessus. Il était déjà gêné de la situation mais je pense que l’attitude de sa mère ne l’a pas vraiment aidé :-/
    En tout cas, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que l’éducation sans violence (physique, mentale, verbale), c’est apprendre à nos enfants à réagir différemment (de ce que l’on voit généralement).

  5. Pingback: De mon temps, on jouait avec des cailloux. {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  6. Pingback: Retour sur…. les écoles Montessori [Guest] | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.