De plus en plus, autour de moi, je vois des structures ouvrir, proposant des cours de gym dès le plus jeune âge, même pour les bébés. Je pense notamment à LudiGym ou encore Gymboree qui se définissent comme des clubs d’éveil moteur et de gymnastique ludique. Mais y a t-il un intérêt à emmener nos bébés se dégourdir les jambes là-bas ?

Justement, la semaine dernière, dans l’émission Les Maternelles, sur France 5, un reportage avait été fait dans une structure du même genre, avec des bébés qui apprenaient à jouer les funambules ou à marcher sur une grosse balle ronde. Mes aînés ont fait de l’initiation au cirque en maternelle, ils adoraient ça et cette grosse balle ronde était surnommée Madame Fraise. Les arts du cirque ont un fort potentiel psychomoteur pour les tout petits mais aussi pour les grands.

Durant ce reportage, ce qu’avait noté une experte présente sur le plateau était que la plupart des bébés exécutaient les mouvements demandés sans sourire, sans motivation, sans envie de jouer, juste parce qu’il fallait le faire. Faire une roulade après avoir glisser sur une grosse balle n’intéressait vraiment pas le bébé mis à l’épreuve.

Les parents ne cherchent-ils pas à trop stimuler les enfants?

Quoiqu’il en soit, l’expérience convient ou ne convient pas, tout dépend de l’enfant. Toute petite déjà, ma fille raffolait des séances Gymboree avec parcours de motricité, à la crèche.

French Girl in London nous parle de son expérience ainsi que celle de son fils de 15 mois avec l’initiation au cirque. Son fils a l’air d’être plutôt intéressé par cette activité, mais elle note tout de même que 15 mois, c’est peut-être un peu jeune.

Pas de panique, l’univers quotidien dans la maison peut aussi être un vrai cirque. Il suffit de voir mon bébé de 19 mois jouer les funambules sur le dossier de notre canapé d’angle plutôt large et même sauter sur les coussins. Pour nos aînés, pour un environnement sans risques, nous avions même mis un matelas en bas du canapé. Les bobos étaient évités, nos enfants pouvaient faire les fous, mais c’était moche.

Comme le rappel bien maman psychomot, le jeu, tout simplement, est un formidable moyen de développer sa motricité dès le plus jeune âge. Je le constate chaque jour en observant mon fils jouer tantôt accroupi, tantôt à plat ventre avec les jambes croisés ou relevées, ou quand il chevauche sa petite draisienne.

Jouer est indispensable au bon équilibre des enfants! Un enfant qui joue est un enfant qui va bien.

Jouer peut aussi passer par les livres, comme avec le livre des comptines d’Afrique que présente kawine par exemple. Les livres sont parfois à la base d’idées pour le jeu avec des figurines. Un formidable moyen de développer l’imagination, sans la limiter.

Laissons nos enfants jouer pour se développer.

MissBrownie