Mettre fin à l’interdiction de se tromper

Une particularité de l’éducation à la Française !

Nous venons de découvrir, via la page facebook de Marie-Charlotte Clerf (Coach familiale, n’hésitez pas à visiter son site internet), une vidéo très intéressante ou Claire Blondel, maman de deux filles et entrepreneuse, nous parle d’une particularité, plutôt handicapante, de l’éducation à la française : l’interdiction de se tromper !

Claire Blondel : « L’éducation positive»

Cette conférence nous a beaucoup touchés et, même si nous étions nous même déjà conscients de l’importance de « tirer des leçons de nos erreurs », nous avons pris conscience de l’importance :

  1. d’expliquer à nos enfants qu’ils ont le droit de se tromper
  2. de se focaliser sur leurs réussites et leurs forces plutôt que sur leurs lacunes.

Nous avons donc décidé de rajouter une ligne au « règlement intérieur de notre famille » : « Chez nous, on a le droit de se tromper ».

Bien sûr, la conférence de Claire Blondel ainsi que ce modeste article ont peu de chances de faire changer les mentalités du jour au lendemain. Pourtant, le simple fait de prendre conscience de cette règle, que nous inculquons (consciemment ou inconsciemment) à nos enfants, est déjà un grand pas en avant !

Alors, n’hésitez pas à « faire tourner » cet article et cette vidéo sur facebook, twiter etc… l’estime de soi et l’esprit entrepreneuriale de la génération future en dépend ! ;-)

Mettons fin à l’interdiction de se tromper !

Et si vous avez une expérience « d’éducation des enfants à l’étranger », n’hésitez pas à nous en faire part et à nous donner vos bons conseils.

Les supers parents

5 réflexions sur “Mettre fin à l’interdiction de se tromper

  1. Merci beaucoup de cette contribution!!! J’en profite pour proposer à ceux que ça intéresse le commentaire de l’ouvrage de Stella Baruk qui parle justement de comment le statut de l’erreur (en maths dans son cas) à pu être nocif en matière de confiance en soi et d’échec scolaire… Ce bouquin est disponible pour le prêt gratuit à la bibli des VI (voir ici: https://lesvendredisintellos.com/la-bibli-des-v-i/)

  2. Accepter « l’erreur » c’est aussi se faire confiance…
    Je m’explique : Hier, Maëlle, 2 ans , m’emprunte un bracelet de toc, elle m’a demandé, je n’y tiens pas, ok. Avec son père dans le salon, on entend distinctement les perles tomber sur le parquet… Son père me dit « adieu bracelet », et je lui réponds « je n’y tenais pas, et maintenant de savoir comment elle va réagir face à sa première « bêtise de ce genre »… 5 minutes après elle nous appelle, et nous dit qu’elle l’a cassé « tiré, cassé, tombé partout Maman »… Je lui explique donc que ce n’est pas grave, que je préfère qu’elle soit venue me chercher, et qu’on fait TOUS des bêtises et des erreurs, le tout est de chercher ensemble comment nettoyer/réparer mais qu’il vaut mieux le dire, parce qu’on finit toujours par s’apercevoir qu’une bêtise a été faite…
    Accepter qu’on fasse des erreur,s tâtonner, chercher ensemble la bonne méthode (quand il s’agit d’apprentissages) ou comment on va pouvoir résoudre/nettoyer/réparer/s’excuser au mieux (quand il s’agit d’une « bêtise »)… C’est apprendre à se faire confiance mutuellement et à l’enfant ou l’adulte à avoir plus confiance en lui non?

  3. Pingback: Être parent, oui, mais jusqu’où ? {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  4. Bonjour
    J ai regardé la vidéo de claire blondel avec grand intérêt: j en avais les larmes aux yeux.
    Pour nos enfants, mon mari et moi avons fait le choix d un autre style d école que le choix simple et facile de « l’école d à côté »… pour différentes raisons et notamment par e que l école que nous avons eu la chance de trouver a développé une pédagogie visant justement à donner le droit aux enfants de se tromper.

    Malgré tout, cette idée étant ancrée en nous, les parents, il faut faire un travail au quotidien pour ne pas tomber dans le piège, à chaque évaluation …
    Et dans ma vie professionnelle, je me rends compte à chaque instant des méfaits de l éducation que j ai reçue qui sont évoqués par claire blondel .

    Du chemin reste à parcourir pour faire changer les choses !
    Et avoir une France entreprenante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.