Le parent, un miroir pour l’enfant {mini-débrief}

On le sait, être parent est un sport intensif de tous les jours pour lequel il est très difficile de parvenir sur le podium.

On le sait, sinon les Vendredis Intellos n’existeraient pas et les rayons puériculture et éducation des librairies seraient vides.

Chaque jour, nous, parents, devons maintenir le cap. On réfléchit, on prend des décisions, on fait des choix pour élever nos enfants… Puis le quotidien, la fatigue, passent là-dessus.
De motivés, on passe à… paumés.
On oublie les objectifs que l’on s’était donné, les points que l’on jugeait importants, voire primordiaux, dans l’éducation de nos enfants.

C’est ce dont parle Notre Bulle à nous dans son billet sur ces livres pour enfants qui parlent aussi aux parents. A travers le joli livre qu’elle nous présente, elle nous rappelle combien les livres pour enfant peuvent être quelque part des guides pour nous les parents. Ne pas oublier de lui dire ce qu’on aime chez notre enfant, combien il est important pour nous, combien on l’aime. Des choses simples, essentielles que les livres nous permettent de faire passer.  Se remémorer le fait que nous sommes un miroir pour notre enfant : il a besoin, pour se construire, que le parent lui renvoie une image de lui positive. Entre les bêtises, affirmation de soi, crise du « non », en fin de journée, demandons-nous si on a encouragé notre enfant, si on l’a félicité, ou tout simplement si on lui a dit qu’on l’aimait. Un joli billet.

Quant à Anna des mouettes, elle, elle fait chauffer les neurones dans un regard croisé Pickler/Montessori sur les enfants. Elle souligne qu’il est important de porter de l’attention à l’enfant : encourager mais aussi juste accompagner d’un regard bienveillant l’enfant dans ses découvertes. Nous lui donnons confiance mais aussi lui disons son autonomie et notre présence en cas de besoin… Le point qui a retenu mon attention dans ce billet, c’est « prendre le temps ». Prendre le temps d’être au temps de l’enfant. Si le parent est le miroir pour que l’enfant se construise, l’enfant peut aussi être le miroir de ce que les parents lui donnent à vivre. Peut-être d’autres passages de ce billet très intéressant susciteront votre intérêt. Bref, à lire !!

5 réflexions sur “Le parent, un miroir pour l’enfant {mini-débrief}

  1. Merci Kiki de ton débrief qui nous donne envie de lire (ou relire!) ses chouettes contributions!! Un détail sur lequel je te suis moins: je ne me vois pas du tout voir le boulot de parent comme une forme de compétition sportive (bon je sais que tu blagues hein?! ;) )… il est vrai cependant qu’on veut toujours mieux faire, se remettre en question, etc… mais pour moi pas question de se mettre la pression (la société s’en charge déjà bien!) d’autant que ce qui compte ce n’est pas le résultat auquel on arrive mais le chemin que l’on parcourt… En gros, devenir parent c’est un peu comme grimper l’Everest mais on s’en fout qui arrive le premier/le plus en forme ce qui compte c’est ce en quoi ce voyage nous a fait grandir et évoluer non?

    • Ah mais quand je disais sport intensif, c’est un peu comme les grands sportifs : ils doivent bosser tous les jours quoi, et parfois, c’est dur, même si on aime ça :) Quant au podium, il s’agit de celui des objectifs que l’on se met, bien sûr, rien à voir avec le fait d’être premier par rapport aux autres ;) Une sorte de podium perso quoi :)

  2. Pingback: Être parent, oui, mais jusqu’où ? {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.