Zen, restons Zen {Mini-debrief}

Souvent, le matin, quand il faut sortir de son lit, sortir de son bain, mettre un pull qui gratte, puis LE sortir de son lit, LE sortir de son bain, LUI enfiler un pull qui gratte, sortir de sa maison bien chaude, garder le sourire-mais-tu-vas-bien-t’amuser-tu-verras quand il pleure à gros bouillons en s’accrochant aux barreaux du portail de la crèche, rentrer dans le métro-qui-sent-les-vieux-pieds, ressortir sous une pluie battante, arriver échevelée et se faire faire les gros yeux parce qu’on est *encore* en retard au bureau… Bin je me demande quelle drogue peuvent bien prendre les autres parents (et quel après-shampoing aussi)!

.

Les quatre contributions que je vous propose cette semaine ne remplaceront pas la drogue (j’ai opté pour ceci en fin de compte), mais vous aideront peut-être à rester ZEN dans certaines situations du quotidien qui peuvent rapidement devenir une épreuve.

.

Dame Praline aborde le sujet de l’alimentation… sujet qui me parle puisque pendant que je noie mon chagrin  dans le bacon,  mon petit bonhomme en pleine croissance, lui, semble à 26 mois avoir fait une croix sur toute nourriture solide (sauf: pâtes au pesto, babybel, raisins secs si fauchés dans la main d’un autre enfant uniquement, et chocolat), et avoir décidé de nous imposer son régime à base de lait, de préférence au milieu de la nuit. Dame Praline nous a dégoté un site canadien qui nous rappelle que le mieux, c’est encore de lâcher prise, de laisser l’enfant déterminer les quantités qu’il veut manger en écoutant sa faim, et surtout, de ne pas le forcer: elle nous cite un extrait du site que je trouve très pertinent (même si parfois difficile à mettre en pratique!):

Insister pour que l’enfant mange peut faire en sorte que l’enfant mange simplement par obéissance ou encore qu’il refuse de manger en signe de protestation. Dans les deux cas, l’enfant ignore les signaux que son corps lui transmet et dans les deux cas, le plaisir de manger est absent. La pression et la tension qui peut en découler transforment le repas en moment désagréable.

Dans un registre un peu différent, Green Witch nous parle du livre « A la crèche » . Voilà un ouvrage qui semble avoir aidé sa fille pour le passage délicat de la rentrée à la crèche:

Elle le réclame à chaque fois que je lui demande de choisir un livre, on le lit tous les jours. Elle repère très bien les différents éléments, les scènes et les objets.
Et plus de 3 semaines après ses débuts à la crèche, elle y est très à l’aise et refuse même parfois de repartir le soir

.,

Madame Zaza of Mars nous parle des classes à double niveau: Voilà qui pourrait en inquiéter plus d’un! Et même si elle a du mal à se rassurer, Madame Zaza of Mars approfondit le sujet pour nous, et les informations glanées et de nombreux témoignages en commentaires (de mamans, mais aussi de maîcresses!!)  sont très rassurants:

 » Passés les premiers jours, où ils doivent s’habituer à cette cohabitation originale, les élèves en tirent beaucoup de bénéfices. D’abord, les plus grands deviennent souvent les « tuteurs » des petits. Rien de tel pour responsabiliser les enfants et cimenter une cohabitation basée sur l’entraide et non la compétition. »

Enfin, Camille et Olivier de Supers Parents font une petite piqûre de rappel sur la parentalité positive, et rassemblent pour nous des citations qui peuvent nous aider à gérer les crises sans perdre son sang-froid. Je cite mes 2 préférées:

N’oubliez pas que vous êtes le réceptacle privilégié de ses souffrances non parce que vous n’avez pas d’autorité (c’est ce que racontent parfois les papas ou votre propre mère…), mais parce qu’elle est en sécurité avec vous. » – Isabelle Filliozat

« C’est lorsqu’ils semblent en mériter le moins que les enfants ont le plus besoin d’amour et d’attention » – Aletha solter

Bonne lecture!

Une réflexion sur “Zen, restons Zen {Mini-debrief}

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.