Pour une organisation familiale plus facile

C’est du moins ce qu’on comprend très vite lorsqu’on a des enfants

La mère de famille doit être organisée et tout prévoir  pour ne pas se retrouver fort dépourvu quand l’imprévu fut venu.

Autant le dire tout de suite, je ne suis absolument pas organisée et Zozo encore moins, on peut dire qu’on fait la paire.

Ce n’est pourtant pas faute d’ essayer mais pour l’instant c’est loin d’ être concluant.

Exemple type : Nous partons nous balader en famille : poussette, sac à langer, goûters… Quand une fois arrivé sur place, Zozo me demande a l’ arrêt de la voiture si j’ ai pensé à prendre la casquette de l’ empereur. Et là c’est le drame, je l’ ai oublié. La promenade se transforme en pseudo vaudeville ou à défaut de porte, ce sont les portières de la voiture qu’on finit par claquer. Ceci dit il aurait pu y penser lui aussi mais passons…

Oui je me laisse souvent débordée et du coup j’ oublie pas mal de choses. J’ ai bien essayé de faire des listes mais çà ne m’ aide pas beaucoup. Pourquoi ?  Parce que je ne sais pas les faire correctement.

Heureusement il ya les blogs, ceux qu’on aime et dont on aime les auteurs aussi, et encore mieux, les auteurs de blog qui écrivent un livre qui va nous servir au quotidien.

C’est le cas d’ Isabelle qui tient le blog Mon blog de maman qui a eu l’excellente idée de vouloir simplifier la vie des mamans débordées en publiant un livre , 50 listes pour mamans débordées .

 

 » Qu’est ce qui, au quotidien, sauve la maman débordée ?  Pas ( forcément ) son mati, pas ( forcément )son humour, pas ( forcément )sa mémoire. Ce sont plutôt ses aide-mémoire, des antisèches new age qu’ on appelle des listes. Et en la matière, la maman débordée a plutôt intérêt à devenir une spécialiste pour ne rien oublier  »

 

De la naissance aux sortis, en passant par le quotidien, Isabelle nous livre ses conseils et astuces pour penser a tout avec en bonus ceux d’ autres mamans ( la parfaite, la zen, la futée…)

 

Caque double page aborde un thème. Sur celle de droite, les conseils et astuces, et sur celle de gauche la liste qui va avec et qu’on peut compléter à sa guise. De quoi se simplifier la vie au maximum.

 

Plusieurs ont retenu mon attention comme la garde robe type d’un enfant, le vide grenier et parce qu’on va être bientôt en plein dedans la petite souris :

 

 » Mais c’est quoi cette idée de glisser des cadeaux sous l’ oreiller parce qu ele chérubin a perdu une dent ? Vous êtes fous ou quoi ?  »

 

 » A faire :

 

– Acheter un cadeau

– Et/ou avoir de la monnaie ( 2 euros c’ est la pièce la plus belle et la plus grosse ! )

– Acheter une boîte à dents et la cacher  »

 

Et il yen a 49 autres comme celle là, toutes plus indispensables que les autres. Une mention toutefois à celle du vide grenier ;-).

 

A la fin de l’ouvrage, on pourra retrouver tous les conseils pour  devenir comme l’ écrit Isabelle une spécia-liste, ainsi qu’ une dernière partie ou on peut griffonner ses propres listes.

 

Je vais enfin pouvoir faire mes propres listes mais avec logique, rapidité et tout en restant raisonnable

 

 » Pour être efficace, une liste doit être réaliste…  »

 

Tout le livre est écrit avec beaucoup d’humour, de simplicité et de naturel. Il est facile à lire, clair, pratique a utiliser et on peut l’emmener partout grâce à son petit format. Je l’ai lu d’une traite et c’est le genre de bouquin a consulter sans modération.

 

Voilà maintenant, j’ ai toutes les listes en main pour devenir une pro de l’ organisation  et plus le genre à me noyer dans un verre d’ eau. Et parce que l’ organisation n’est pas l’apanage des mamans, j’ ai glissé discrètement l’ouvrage sur la table de chevet de Zozo qui lui aussi, j’ en suis sûre pourra en faire  bon usage. Un parent averti en vaut deux, alors deux parents avertis…

 

50 listes pour mamans débordées par Isabelle Cantarero chez Leduc Editions, 6 euros, disponible a la vente le 14 Septembre 

Préenbulles

Publicités

3 réflexions sur “Pour une organisation familiale plus facile

  1. Pingback: Une mère d’aujourd’hui, ça pense à quoi ? [mini-débriefing] « Les Vendredis Intellos

  2. Pingback: Une mère d’aujourd’hui, ça pense à quoi ? | Les pensées d'une matriochka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.