Modeste participation pour retour de vacances (hier).

Voici un extrait du roman « L’Enchanteur » de René Barjavel, ma lecture de vacances. Cet extrait porte sur les bienfaits de l’allaitement, mais aussi par extension sur l’allaitement d’une mère adoptive puisque dans l’histoire Viviane recueille Galaad qu’elle appellera Lancelot et le nourrit alors qu’elle n’a jamais enfanté.

Je n’ai rien à ajouter à cet extrait, pas envie de le commenter non plus, juste envie de le partager. J’espère qu’il vous plaira.

« Le lait que l’enfant boit au sein de sa mère est comme le sang dont elle l’a nourri dans son ventre. Il retrouve les qualités qui l’ont construit, et qui vont le faire grandir. Encore faut-il que qualités il y ait. Si ce bel enfant boit le lait d’une femme ordinaire, il deviendra un homme ordinaire …

(…)

– Tes seins sont sources et fontaines, sources de joie et fontaine de vie … Ils sont la double perfection du monde, ils expliquent les mouvements et les formes, et éclairent les mystères. (…) Ne laisse pas cet enfant boire plus longtemps ce lait de biquette, qui le détruit… »

(…)

« Alors elle s’ouvrit et Galaad cria, avec un cri pointu, pour faire savoir qu’il était là et qu’il avait faim.

Elle sentit la vie monter en un courant chaud de son ventre à sa poitrine, elle arracha son vêtement, prit l’enfant contre elle, et le nourrit. »

MissBrownie