Télé-réalité : « ordure télévisuelle » ou divertissement télévisuel ?

En classe de troisième, l’argumentation est le « gros morceau » du programme. Pour intéresser les élèves, j’essaie de trouver des sujets d’actualité, en discutant avec mes collègues, en lisant la presse ou simplement en les écoutant discuter entre eux.

Après les avoir entendus parler avec enthousiasme de l’émission de télé-réalité de la veille, j’ai presque regretté de ne pas avoir regardé ! Je me suis alors demandé ce qui faisait que moi je n’apprécie pas et qu’eux soient scotchés devant leur petit écran.

Mais il fallait trouver un texte pour illustrer mes propos et leur permettre de débattre.

J’ai immédiatement pensé à la chanson de Tryo intitulée « Sortez-les » (dont vous pouvez voir le clip ici), sortie en 2003.

Je leur ai fait écouter la chanson deux fois, puis j’ai distribué une photocopie des paroles et leur ai posé des questions.

Je vous propose ici un petit extrait de notre cours.

– De quoi parle cette chanson ?

– De la télé !

– Madame, vous l’avez fait exprès ! Vous nous avez entendus parler hier !

– Cette chanson parle de la télévision. Plus précisément, regardons couplet par couplet.

Premier couplet :

« Donnez-nous des jeux

Les plus malsains, oh oui j’en veux

Allez enfermez-les, enfermez-les

Jusqu’à c’qu’ils ne puissent plus respirer

Qu’on les voit mourir

Éjecter lyncher pour le pire

La cage au milieu du salon

Aime à voir les fauves tourner en rond

Et se déchiqu’ter pour juste une poignée de fric

Rentrer dans le moule de l’Amérique

Allez saignez-vous donc en musique »

– Alors ?

– La télé-réalité.

– C’est le thème, mais quelle est l’idée ?

– Que la télé-réalité c’est pas bien.

– Citez-moi un adjectif tiré de ce couplet pour qualifier ce que les auteurs pensent de la télé-réalité.

– « Malsain ».

– Oui. Un synonyme ?

– Pas bien ?

– Pourri ?

– Si tu veux… nous dirons « immoral ».

– Reformulez l’idée développée ici.

– La télé-réalité c’est immoral parce qu’on se laisse volontairement enfermer (comme dans une cage) pour gagner de l’argent.

[Je n’ai reproduit ici que le début du cours, l’analyse complète de la chanson est à retrouver sur mon blog, ici.]

– Et vous, qu’en pensez-vous ?

– Ben non, c’est pas immoral ou malsain, la télé-réalité, c’est bien.

– Bien, c’est-à-dire ? Donne-nous un argument pour nous convaincre que c’est « bien ».

– Ben…

– Bon. Citez-moi des titres d’émissions de télé-réalité que vous regardez et dites-moi pourquoi vous les appréciez ou non.

– Moi je regarde « Koh Lanta ». J’aime bien parce que les deux équipes s’affrontent et il y a des défis.

– Moi je regardais « la Nouvelle Star » parce que j’aime bien les chanteurs et les chanteuses.

– Moi j’adore « Secret Story ». Madame, vous vous trouvez ça débile, mais nous on adore ! C’est trop drôle !

– Ah oui, c’est génial, surtout quand ils se disputent !

– C’est drôle. En plus il y a des complots, des manipulations, c’est comme dans la vraie vie.

– Oui, c’est un peu comme au collège. Sauf qu’eux ils passent à la télé et après ils sont connus.

– Et puis ils ont des secrets à trouver. Et en plus ils gagnent de l’argent.

– Dans toutes les émissions de télé-réalité les candidats gagnent de l’argent, non ? demande la prof naïve qui ne s’est pas assez renseignée sur son sujet.

– Dans « les Anges de la télé-réalité », ils gagnent pas d’argent, mais ils cherchent du travail.

– Ah bon, c’est le « Pôle emploi » des « peoples » de la télé alors ? D’autres avis ?

– Moi je ne regarde pas, mes parents ne veulent pas, ils trouvent ça nul.

– Moi je regarde quand même.

– Pourquoi ? Tu préfères désobéir pour regarder cette émission ?

– Oui, parce que ça m’amuse. Et puis si mes parents me privent de télé, je peux regarder sur Internet. J’aime bien savoir ce qui se passe dans la maison, c’est comme une série télé mais là ce sont de vraies personnes.

Je n’ai retranscrit ici que quelques réflexions. Mais ce que je retiens, c’est que la chanson de Tryo, bien qu’elle ait plu aux élèves, n’a pas convaincu ceux qui regardent et apprécient la télé-réalité. Elle a seulement confirmé mon point de vue et celui de mes élèves qui le partageaient.

Pour la majorité des adolescents de ma classe, qui ont grandi avec ces programmes télés, ce sont des émissions comme les autres. Ils n’y voient rien de choquant ni d’avilissant ou de dégradant et ne comprennent pas pourquoi certains parents leur interdisent de regarder.

.

Et vous, la télé-réalité, vous la regardez ? Avec vos enfants ?

Qu’en pensez-vous ?

.

Publicités

19 réflexions sur “Télé-réalité : « ordure télévisuelle » ou divertissement télévisuel ?

  1. Nous on regarde, de temps en temps. Il y a des émissions qu’on suit régulièrement (Koh Lanta, Pekin Express) et d’autre sur lesquels on reste parfois mais jamais bien longtemps (secret story et compagnie).
    Pour moi, ce sont juste les jeux télévisés modernes. Avant, les jeux télévisés se développaient plus autour de l’intelligence, de la culture, et un peu de la performance physique. Et puis peu à peu, la migration s’est faite par des jeux qui mettaient en jeu autre chose, la personnalité, l’entente, les défis accessibles. C’est juste une évolution supplémentaire, sauf que ces nouveaux jeux sont plus accessibles : n’importe qui pourrait se laisser enfermer dans une maison et gagner par exemple. Il est plus facile de s’identifier aux joueurs et de se dire « moi aussi je pourrais gagner vite et beaucoup ». Surtout que les castings sont suffisamment bien fait pour balayer un public très différent.
    Ce n’est pas pire non plus que toutes les séries AB des années 80, ils ne sont pas moins bon acteur, les scenarios proposés et les rebondissements sont du même ordre.

    Les sommes en jeux paraissent parfois énormes par rapport à ce qui est demandé aux candidats, mais combien d’entre eux en garderont quelque chose de positif ? Mes enfants sont encore trop jeunes, mais je pense qu’il vaut mieux regarder cela avec ses enfants pour répondre à leur question et les mettre en garde des illusions qu’elles véhiculent plutôt que d’interdire.

    • Juste après cette séance, je leur ai fait découvrir le sketch « Qui perd perd » de Coluche pour montrer qu’on a toujours critiqué la télé et ses jeux. Comme toi, je pense que le mieux est d’en discuter, d’expliquer pourquoi on ne veut pas qu’ils regardent tel ou tel programme. Et pas seulement pour la télé-réalité, ça vaut aussi pour les séries, les dessins animés, etc.

  2. ici on regarde la télé en famille et on aime la télé dans sa diversité y compris la télé-réalité.
    D’ailleurs même en matière de télé-réalité les programmes ont clairement tous des orientations différentes, difficile de comparer « la nouvelle star » ou on trouve vraiment des graines de talent à « secret story » où les candidats n’ont que leur personnalité comme valeur ajouté( quand ils en ont une) ou à des programmes comme Koh Lanta ou Pékin express qui exige des participants une endurance morale et physique ou enfin à l’ile de la tentation.
    Par contre un point rassemble tous ces programmes c’est qu’ils représentent tous un formidable observatoire de la nature humaine, même si certaines réactions sont provoquées, exacerbées, mise sous la loupe des caméras: elles ne sont quand même pas montées de toutes pièces ou alors cela se voit rapidement: les candidats de télé-réalité sont rarement de bon comédien(ça se saurait ;-) )
    Et c’est bien cela qui est fascinant. Dans notre vie quotidienne, dans nos interactions avec les autres nous disposons rarement de toute les infos de façon totalement impartiale en ayant en main les tenant et les aboutissant pour comprendre la situation dans toute sa complexité. Et c’est ce que nous offres ces programmes.
    Quand aux critiques si elles étaient encore à peu près valable en 2002 année ou a du être écrite cette chanson alors que la télé réalité étaient encore en rodage. Je ne les considère plus valables , aujourd’hui: les candidats savent très bien ce qui les attend pendant et après leur passage. Les personnages prêts à aller au delà de leurs limites pour un peu plus d’argent il y en a partout et il y en aura toujours avec ou sans télé-réalité.

    • Effectivement, en 2002-2003, il n’y avait que Loft Story et peut-être la Star Académy. C’est la raison pour laquelle j’ai demandé à mes élèves de préciser ce qu’ils regardaient. Dans l’ensemble, Koh Lanta est suivi(e?) par toute la famille, mais la plupart des parents ne veulent pas que leurs enfants regardent Secret Story.
      Et tu as tout à fait raison : les candidats savent très bien ce qui les attend! Les téléspectateurs avertis aussi d’ailleurs! C’est pourquoi je pense que les parents doivent avertir leurs enfants.
      Merci pour ce commentaire qui m’a fait sourire (notamment sur les talents de comédiens des candidats!)

  3. Merci beaucoup Claire de ta contribution!!! Je suis contente qu’on parle un peu des ados (même si je suis aussi contente de ne pas en avoir encore à la maison!!;)).
    Chez nous, on a choisi de ne pas avoir la télé pour des tonnes de raisons aussi bien esthétiques qu’éducatives… sauf que ça n’empêche pas les affreux de regarder certains programmes (un peu plus sélectionnés malgré tout…) sur internet et que le jour viendra probablement où ils nous demanderont de regarder (en partie du moins) ce que regarderont leurs copains, dont la télé réalité fera sans doute partie…
    Perso, je l’avoue, sur la télé réalité, je suis un peu réticente… probablement parce que je me souviens encore très bien que la toute première émission de télé réalité s’appelait Big Brother et que je suis fan inconditionnelle d’Orwell…mais à y réfléchir je pense que ce qui me dérange le plus dans ces émissions n’est pas le voyeurisme, le côté dégradant ou avilissant…. ce qui me dérange c’est de risquer de découvrir certains aspects peu reluisants de l’espèce humaine (un peu comme lors de l’expérience de Stanford), et pire encore, que la diffusion télévisée puisse les normaliser…

    • Je connais bien les ados, je les côtoie tous les jours dans mon métier. Tu verras qu’avoir des ados à la maison, c’est intéressant.
      Depuis plus d’un mois, je n’ai pas allumé ma télé. Ça ne me manque pas. Je pense même que je vais continuer à m’en passer.
      Comme toi, j’ai été marquée par le « Big Brother is watching you » d’Orwell. J’ai d’ailleurs étudié son roman des Premières Bac Pro cette année.
      Je trouve qu’au début, si la télé-réalité pouvait être une intéressante étude sociologique d’une tranche de la population, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. C’est un spectacle, du divertissement (avec toute la réflexion que ce terme propose et qui est développé dans la chanson ainsi que dans celle de Sinsemillia dont j’ai oublié de parler).
      La télé-réalité normalise certains comportement : les ados essaient de reproduire ce qu’ils voient dans ces émissions (je parle davantage des émissions ou des candidats sont enfermés dans une maison) et cela commence par imiter leur langage, leur façon de s’habiller.

      • Ta dernière phrase m’interpelle: je connais malheureusement des jeunes qui parlent aussi mal que ce qu’on peut entendre dans la téléréalité et ça n’a rien de voulu. Idem pour la façon de s’habiller, la référence n’est pas les candidats de téléréalité mais ce qu’ont voit dans les clips par exemple.

        • Oh oui, tu as tout à fait raison, s’ils parlent ainsi en arrivant dans le jeu c’est qu’on parle ainsi à l’extérieur aussi. Mais les deux sont vrais : les ados reprennent en boucle les expressions des candidats, leurs façons de parler (comme ils copient de stars de films et de musique, les clips notamment) ainsi que leur façon de se coiffer et de s’habiller. Combien de fois ai-je entendu : « T’as vu je suis coiffée comme Unetelle », « J’ai le même sac que Machine », etc. ? Une de mes élèves de sixième m’avait même dit que plus tard, elle serait une star de la télé, pas besoin de travailler, il suffisait de « montrer son cul à la télé ».

  4. Alors, moi, j’adore Tryo !!!
    Pour revenir au sujet, je n’aime pas la télé réalité, cette gloire éphémère, où les jeunes se prennent trop au sérieux, c’est tout sauf la réalité.
    Kho Lanta et Pékin express, trouve plus grâce à mes yeux car ils y a de vrais enjeux et ils ne passent pas leur temps à rien faire comme dans d’autres émissions.
    Même plus maintenant car ça me saoule trop, mais avant, il m’arrivait de zapper un peu dessus, mais c’était juste pour me moquer et faire ma langue de vipère.
    Ce qui me fait un peu peur, c’est que si ces émissions on du succès, c’est que partie des jeunes doivent s’y reconnnaitre un peu et ça je trouve que ça craint !!!
    Bonne soirée !!!

  5. Pour moi la télé-réalité, ça a un côté « jeux du cirques- opium du peuple ».

    Je suis d’accord avec Claire, le mieux c’est d’en parler.

    Nous ça ne nous intéresse pas du tout, et les enfants adoreraient regarder, sans doute aussi pour pouvoir en parler avec les copains/ copines.
    Dans l’ensemble, je ne trouve pas que ce soit encore trop pour eux (11 et 13 ans).

    Je ne trouve pas que les ados aient beaucoup d’arguments pour donner envie de regarder :  » c’est trop bien », c’est un peu creux, non ?

    Je ne sais pas quel âge ont ces élèves. Il paraît que le collège c’est la période « un cerveau pour 12 », et parfois, pas de chance, le cerveau n’est pas à la maison ;-)

    Le plus intéressant, ce serait certainement de décortiquer l’émission, montrer comment c’est construit, et que dans certaines les participants sont des acteurs, et le scénario est écrit à l’avance.
    Mais il faut reconnaître que depuis le loft, il y a eu des évolutions, et que toutes les émissions ne sont sans doute pas à mettre dans le même panier.

    • Ces élèves étaient en troisième, ils avaient donc entre 14 et 16 ans. C’était le début de la séquence sur l’argumentation, d’où la pauvreté des arguments (j’ose espérer que depuis, ils formulent de véritables idées).
      J’avais mis toute la télé-réalité dans le même panier au début de mon cours pour que les élèves varient les exemples (je ne voulais pas leur mâcher le travail). Je pense aussi que les émissions comme le Loft, Secret Story (et toutes celles où les candidats ne font pas grand chose) sont des « Jeux du cirque » modernes : enfermés dans une « arène », ils évoluent sous les yeux d’un public qui les élimine au fur et à mesure.

      • En nous relisant, il me semble finalement que la télé-réalité peut être un support intéressant pour amener nos ados à réfléchir à un tas de choses.

        Avec des questions comme :
        – quel bénéfice pour ceux qui produisent le divertissement (je n’ai pas toutes les réponses , mais je soupçonne les rémunérations liées à la publicité en fonction de l’audience)
        – pourquoi est-ce qu’on est attiré par ces émissions ?
        – comment fonctionnent les groupes enfermés ?
        – quel est le principe d’élimination des participants ? Sur quel critère est-ce qu’on élimine quelqu’un ?
        – quelle est la portée de cette exclusion pour le groupe et pour celui / celle qui la vit ?
        – quel parallèle avec la vraie vie ?

        Et depuis le fonctionnement d’un certain business télévisuel, en passant par la manipulation des spectateurs, jusqu’aux phénomènes de groupe, et à l’exclusion sociale, il y a toute une palette de thèmes à explorer !!

  6. Pingback: Laissons-nous prendre au jeu {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  7. Bonsoir,
    Je vais utiliser cette chanson pour mon cours de dissertation demain. Je l’ai déjà fait il y a quelques années pour préparer la dissertation analytique: « comment les médias, et surtout la télévision, influencent / abrutissent la population ». Mais l’idée de « ordures télévisuelles ou divertissements télévisuels » me semble très intéressante pour une dissertation dialectique et je vais m’en servir dans une autre classe. Merci!
    Mag

  8. Pingback: Société de l'info | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s