Faire des choix en connaissance de cause. {mini-débrief}

Quand on parle de quelques chose, quel que soit le sujet, ce qui m’énerve c’est ces gens qui abordent un sujet que tu connais, que tu maîtrises même peut-être, et qui se croient dotés des bonnes infos par rapport aux tiennes. Quand tu parles avec ces gens-là, tu as parfois une envie subite de les étrangler.

Mais ces gens là, ils ne s’informent pas non. Il déblatèrent des infos entendues dans des toilettes publiques et te les ressort.

Y’a une citation qui dit : quand on sait pas, on se tait. NON !!! Quand on ne sait pas, on s’informe correctement s’il vous plait, et mieux encore, on écoute les gens qui savent mieux, parce qu’ils sont soit dans la situation ou parce qu’eux ont été glaner les bonnes infos.

Comme nous le démontre bien FloraO, il y a conseils et conseils, dans son billet : Conseils aux mères du 19èS.

Quand on lit un article, un livre, il faut faire la part des choses notamment entre les infos censées, celles qui nous correspondent et celles qui sont hors du temps.

J’en profite d’ailleurs pour lui souhaiter la bienvenue dans l’antre neuronal :)

 Par exemple, l’âge du sevrage était fixé à 15 mois. J’ai également été surprise d’apprendre que la diversification alimentaire était recommandée à partir de 6 mois, et devait débuter par du jaune d’œuf cru et des os de poulet à sucer. 

Je dois dire que cette phrase m’a fait sourire. Je suis très attirée aussi par les anciens documents, un peu comme du voyeurisme à retardement, j’aime voir , lire comment les femmes vivaient le siècle dernier, pour toute sorte de choses, pas seulement concernant la maternité.

Drenka quand à elle, nous pose la question du choix légitime des femmes, aux Etats-Unis notamment avec son article : Abstinence ou contraception.

Elle y parle de ces femmes qui sous parfois le joug de leur société, leur religion, leur famille aussi, se sentent enclavées dans cette obligation de l’abstinence, mais sans vraiment au juste savoir pourquoi. Les USA sont fort dans ces idées extrêmes concernant la sexualité. Quand on pense qu’avant Obama, Bush avait instauré un programme éducatif dans lequel on apprenait aux jeunes américains que les Hommes étaient issus d’Adam et Eve, et que la théorie qu’on descendait du singe était fausse !!

Ils sont fous, ces américains.

Cacher les infos, mentir sur d’autres… Avons nous réellement des choix qui s’offrent à nous… ?

Dame Praline, pour Kiki The Mum.

6 réflexions sur “Faire des choix en connaissance de cause. {mini-débrief}

    • Oui me suis dit la même chose quand je l’ai écrit, je voulais rajouter « pour les vendredis intellos » , ou « en direct des neurones » un truc du genre :p

  1. Merci beaucoup Dame Praline pour ton débrief!! Et aussi pour avoir accepté de le rédiger dans ce temps record!!!
    Tu as parfaitement raison de le souligner: ce n’est pas parce qu’on ne sait pas qu’on doit se taire et rester dans son coin!!! Au contraire: interroger, questionner, remettre en question, voilà bien la meilleure façon de s’informer… et j’ai bien l’impression que c’est ce qu’on fait par ici!! ;)

    • De rien, c’est normal, dans le sens où j’ai déjà souvent eu besoin d’aide, il est normal que lorsque je sais le faire, j’en donne à mon tour :)

      Oui les VI c’est le top du top, ici on ne se sent ni jugé ni pointé du doigt,et franchement ça fait du bien :)

  2. Pingback: Des mains pour cajoler et des mots pour aimer. « Les Vendredis Intellos

  3. Pingback: Des mains pour cajoler, et des mots pour aimer {Vendredis Intellos } « Fricadelle And Co !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.