Dodo l’enfant Do

Je reviens en force en ce Vendredi avec un sujet qui nous préoccupe toutes : Le sommeil de nos bébés.

Le truc c’est : POURQUOI ils détestent dormir alors que c’est si bon ?

La réponse tient en un mot : MA-TU-RA-TION.

Les extraits que je vais vous partager viens du Site Internet pour la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (rien que ça) qui a édité notamment plusieurs articles sur le sommeil, le rêve et l’éveil chez l’enfant. Site sur lequel je suis tombée suite à un lien sur le sujet partagé par Working Mama sur son mur ( Via le Figaro si ça vous tente > clic), et qui est plus que complet.

Pour comprendre le sommeil de nos petit chéris, il faut comprendre comment se construit ce sommeil. Oui parce que c’est pas inné en fait, comme on a tendance à le croire,inconsciemment, un enfant qui vient au monde n’a pas nos connaissances , nos habitudes, nos rythmes, il doit se les construire, en même temps que son cerveau.

Commençons donc tout d’abord par le sommeil in utéro.

L’étude simultanée de trois paramètres du sommeil: mouvements oculaires, mouvements corporels et rythme cardiaque, réalisée pour l’instant par deux équipes de recherche, permet de donner les grandes lignes du sommeil de l’enfant foetal:

  • Le bébé foetal est un gros dormeur. Il dort presque sans arrêt jusqu’aux dernières semaines de la grossesse, rien ne le réveille, et il dort même pendant l’accouchement. Les états de veille sont pratiquement absents.
  • Dès la 20e semaine, il existe déjà une alternance d’activité et d’immobilité; dont la périodicité est pratiquement identique à celle du futur cycle de sommeil. On ne peut pas parler encore de sommeil, au sens strict du terme, mais plutôt d’une sorte de sommeil indifférencié, presque une « dormance », terme dont nous avons vu la signification dans l’évolution des espèces.
  • Le sommeil agité apparaît le premier, vers 28 semaines de gestation (6 mois).
  • Le sommeil calme n’apparaît qu’à 30 semaines.
  • Ces deux sommeils alternent régulièrement à 36 semaines de gestation (8 mois).
  • Le sommeil de l’enfant est totalement indépendant de celui de sa mère.
  • Il existe déjà une certaine organisation circadienne de la vigilance: les foetus ont une période active, plus réveillée, entre 21 et 24 heures, moment où ils s’agitent de façon perceptible par la mère, donc dans la soirée, au moment où elle-même se repose. Ce rythme circadien foetal est probablement induit par des variations maternelles du taux de glucose sanguin et de la sécrétion du cortisol, puisqu’il disparaît après la naissance.

Ci-dessous vous pouvez voir les différentes phases du sommeil en fonction de l’âge :

Par exemple pour un bébé d’1 an, il n’entre dans un sommeil « lent » que 2 heures après sa phase d’endormissement, il restera en sommeil lent pendant 2 ou 3 heures seulement, heures au bout desquelles il repassera en sommeil léger, sommeil au cours duquel il est susceptible d’être réveillé par le moindre bruit. Si il reste endormi, il pourra atteindre le rêve, le sommeil paradoxal.

Avec des « si » on met Paris en bouteille et Bruxelles en guise de bouchon.

Le graphe montre aussi qu’avant 2 ans le sommeil est plutôt très instable, dans le sens où il présente de nombreuses phases de « réveils ». Entre 2 et 4 ans, le sommeil se fait plus lourd, et c’est rebelote après 5 ans…

Voici une autre illustration sur laquelle vous pouvez voir la durée du sommeil selon l’âge :

 

Je pense que ça se passe de commentaires. Aussi NORMALEMENT  un bébé devrait « faire ses nuits » dès l’âge de 6 mois. Devrait. Tout ceci dépend bien évidemment de l’enfant, de son environnement familial, de son rituel, de ses anxiétés nocturnes, j’en passe et des pas mûres.

Personnellement, sur la route du soMMeil ( et pas du soleil.) la Mini-Frite a du mal. Depuis 15 jours (Wooooohoooo.) elle dort enfin dans son lit, du moins jusqu’aux petites heures du matin SI et SEULEMENT SI entre deux sommeils elle n’a pas décidé de venir me rejoindre dans mon lit SUR moi pour bien faire les choses. Je la laisse faire, je ne force rien. Je suis déjà contente qu’elle accepte de nouveau son lit sans hurler dès que je la pose dedans.

13 mois de dur labeur ma p’tite dame, et je suis pas encore sortie de la berge.

Les éveils nocturnes sont plus fréquents en seconde partie de nuit, ils caractérisent le sommeil de l’enfant de 6 mois à 4 ans.

Oh, bah, youpi.

J’ai encore 3 ans à tenir alors. Gnih. Autant faire une deuxième Frite dans la foulée, pour rester dans le flow des nuits agitées, avant de goûter à Son Altesse Royale LaNuitComplète.

L’enfant de six mois à quatre ans va réduire progressivement son temps de sommeil diurne, passant de 3 à 4 siestes journalières vers 6 mois à 2 vers 12 mois, puis à une seule vers 18 mois, moment où disparaît celle du matin, tandis que s’allonge un peu celle de l’après midi.

Il dort en moyenne 15 heures vers six mois et ne diminuera cette quantité globale de sommeil que très lentement, au fil des années. Elle sera encore fréquemment de 13 ou 14 heures de sommeil vers 4 ans.

On est en plein dedans , Mini-Frite fait souvent une sieste sur le matin, aux alentours de 10h30, sieste qui peut durer entre 2h et 3h. En aprem c’est souvent plus rare, dans le sens où dorénavant le rituel veut qu’elle soit dans son lit pour 20h30 au plus tard et donc quand elle demande une sieste sur le coup de 18h et sachant qu’elle peut dormir 2h et que c’est généralement l’heure où on mange, je fait en sorte de la maintenir éveillée…

Deux caractéristiques de cette période méritent d’être signalées:

  • La période de 6 mois à 4 ans est celle des difficultés du coucher. L’enfant, plus conscient de lui-même et de son environnement, commence à redouter la séparation, teste les réponses et « volontés » de son entourage, cher che ses limites en s’opposant. Il a aussi peur, parfois, de s’abandonner au sommeil qui représente l’éventualité de mauvais rêves, cauchemars ou hallucinations hypnagogiques. Bien sûr, nous retrouverons toutes ces données dans les chapitres suivants.
  • La période de 6 mois à 4 ans est surtout l’âge des éveils multiples de seconde partie de nuit. Ils sont fréquents, parfois après chaque cycle au-delà de minuit.

Des études estiment à 40 et 60 % les enfants qui se réveillent à 18 mois, et 20% d’entre eux se réveillent plusieurs fois chaque nuit.

Ces éveils peuvent être longs, surtout vers l’âge de 7-8 mois. L’enfant reste calme dans son lit, les yeux ouverts, joue avec son ours ou sa couverture, puis se rendort.

Ces éveils nocturnes sont une composante normale du sommeil de cet âge-là. Ils ne posent problème que si l’enfant réveille ses parents, exige un biberon ou d’être bercé, donc s’il a besoin de l’intervention de quelqu’un d’autre pour se rendormir.

C’est donc NORMAL. J’aime lire ça, parce que quand je dis que non, ma fille ne fait pas encore ses nuits, on me regarde interloqué genre mais Oooooh !!!! Elle est Grande, elle devrait dormir seule, TOUTE la nuit.

Mais oui mais c’est bien sûr, elle devrait aussi mettre son pyjama toute seule, et pourquoi pas se faire à manger toute seule aussi. A 14 mois.

Par contre, ok, il est vrai que si je l’avais habituée à se rendormir sans moi j’aurais pû pioncer tranquille. Mais je l’ai pas fait, parce que mes seins allaient éclater et mettre du lait partout c’est pas top côté collant de la chose, et l’odeur vieillotte sur le tapis plein ça n’aurait pas plû à monsieur le Cheum Grognon. ET je ne me voyais pas laisser pleurer ma fille/la laisser gérer son anxiété seule/la laisser seule en pleine nuit. Alors que nous étions l’un contre l’autre serrés, rassurés par notre proximité chaleureuse le Cheum et moi. Neuneuneuh. Pour ou pas le cododo, je suis ni l’un ni l’autre, disons que ça m’a sauvé la vie pendant quelques mois et là voyant la Mini-Frite prendre largement sa place dans notre lit, je me suis dit qu’il était temps qu’elle réintègre ses pénates, parce que moi aussi j’aime m’étaler.

Mais ceci n’est pas le sujet. Quoique.

Une illu assez sympathique : le train du sommeil .

 

Cette figure résume parfaitement tout le blablas que je vous ai fait juste avant. Je suis un esprit photographique, je ne comprend bien les choses que par des petits dessins. Cette explications pourrait même rentrer dans le cadre d’une apré-midi découverte en classe maternelle.

J’aimerais que Mini-Frite prenne quelques trains parfois. Genre juste un seul réveil, ça serait top. Je suis pas trop gourmande je pense…

Enfin voilà, un site pas mal du tout, assez facile à lire malgré son côté médical je trouve, et dans lequel il y a matière à neuroner : http://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/listes/fr/5.php

Dame Praline

Publicités

9 réflexions sur “Dodo l’enfant Do

  1. Ce qui me paraît important dans le sommeil à tous les âges de la vie, c’est qu’il est normal de ne pas dormir continûment pendant 8 heures d’affilée. Voilà qui rassure et relativise beaucoup les troubles du sommeil. C’est seulement quand il y a souffrance ou déséquilibre important qu’il faut s’inquiéter et faire quelque chose.

    Je suis aussi fascinée par le sommeil.
    https://lesvendredisintellos.com/2012/06/22/les-mysteres-du-sommeil/

  2. Merci beaucoup de ta contribution!!! Je suis entièrement d’accord avec Phypa, la norme en matière de sommeil c’est « tant qu’on se sent bien »!!! Reste à convaincre la grand mère, le pédiatre, Rufo, et la majorité des magazines estampillés « pour parent »… :D

  3. Pingback: Tempus fugit {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  4. La laloutte a 21 mois et là il est 22H13 elle ne dort toujours pas !! depuis qu’il fait jour tard, elle ne veut plus dormir, on la couche à 21H00 et 1hoo après on y est encore, la soirée est courte. Elle a toujours eu un sommeil compliqué alors on est habitué, ça passe un jour ou l’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.