Prendre du temps pour soi lorsque l’on est maman #mini débriefing

C’est une rengaine maintes fois répétée : lorsque l’on est maman, il faut savoir prendre du temps pour soi, c’est bon pour tout le monde et patati et patata…

Encore faut-il que l’on nous l’autorise et que l’on se l’autorise !

Que l’on nous l’autorise notamment en offrant aux futures mamans une préparation à l’accouchement qui corresponde à leurs besoins réels et non pas imaginés par les professionnels de santé. Cela passe sans doute par une bonne information des futures mères. C’est le sujet qu’évoque Chocophile dans son article relatif à la préparation prénatale.

Alors oui, il est bon pour une mère de prendre soin d’elle mais ce n’est pas si évident que ça de se l’autoriser. Ceci me rappelle une conversation tenue avec une amie dans laquelle on se rendait compte que notre éducation ne nous « autorisait » pas à prendre du temps pour nous. Même si matériellement, ce temps, on se l’accorde, psychologiquement une espèce de culpabilité s’installe parce qu’une « bonne mère » doit être disponible pour sa famille avant tout ! La « bonne mère » n’a même pas le droit de craquer ( ça va pas non ! Avec tout le bonheur que lui procure ses enfants !)… cette problèmatique est très bien soulevée par Vaalos dans « Burn out ? Meuh non, pas moi voyons…« .

Bon, comme on dit, y’a encore du boulot, hein…

Sandy les bébous

3 réflexions sur “Prendre du temps pour soi lorsque l’on est maman #mini débriefing

  1. C’est exactement ça!
    J’étais si contente d’avoir fini mes études parce que je pensais que cette boule au ventre qui me gachait tout temps de détente (oh là là mais tu devrais réviser la feignasse!) était partie pour touzours.
    Quedalle ouais! (oh là là mais tu prends un thé alors que la machine doit être étendue, non mais t’as vu l’état de l’appart feignasse?! HEIN?! Tu restes à la maison à mater la télé avec ton fils plutôt que de l’amener se promener?? Mais tu veux en faire un abruti, fous un K-way et dehaors, feignasse!!)

    • Je crois qu’on vit toutes la même chose. Je me demande si les hommes ressentent ça également ou est-ce purement féminin ? Si un homme voulait bien nous répondre !

  2. Merci beaucoup de ton débrief!!! ça me rappelle que quand j’étais enceinte de l’APA, j’avais peur d’attraper la grippe et je m’en étais ouvert à mon père qui m’avait répondu: de toute façon une maman, ce n’est jamais malade!!! (et le pire c’est qu’il y croyait VRAIMENT!). Il m’a déprimée pour 3 ans…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.