Payer les élèves. L’argent a-t-il sa place à l’école ?

A Singapour, les enfants sages reçoivent plus qu’une image. Le ministère de l’éducation prévoit de récompenser financièrement les élèves au comportement exemplaire.

Dans M, Le magazine du Monde, daté du 7 juillet 2012, Louise Couvelaire nous indique que « Dès la rentrée prochaine, ceux qui font preuve de « responsabilité civique » et de « valeurs exemplaires » se verront récompensés pour « bonne personnalité » en recevant une enveloppe pouvant contenir l‘équivalent de 125 à 315 euros. »

Cette récompense vient en réalité compléter une gamme de prix déjà existante les Edusave Awards. Un programme qui décerne toute une série de prix aux élèves en monnaie sonnante et trébuchante.

La justification est intéressante « Etant donné que nous mettons l’accent sur l’éducation holistique (prise en compte de la globalité de l’individu) et le développement de la personnalité, il nous semblé qu’il était temps de réajuster notre système de reconnaissance. » Grosso modo, l’idée est surement de privilégier les récompenses aux sanctions. Idée à priori plutôt sympa (même si les récompenses peuvent avoir les mêmes travers que les sanctions sur certains aspects). Mais il y a quand même d’autres formes de récompenses. D’autant plus que ces prix sont décernés à des élèves très jeunes, dès 6 ans. En quoi le fait de donner de l’argent aux élèves, permet de mettre l’accent sur d’autres valeurs que les bons résultats, je ne fais pas le lien.

« La ténacité, l’intégrité, le respect, l’attention et la détermination figurent parmi les qualités prises en compte dans la sélection. » Il apparaît certes louable de vouloir valoriser ces valeurs mais comment les évaluer ? « Ce sont les enseignants qui choisiront les noms des heureux élus. » Les enseignants ont-ils les moyens, l’impartialité, le recul de juger ces valeurs chez les élèves ? Mes souvenirs de petite élève bavarde, turbulente et révolté, subissant les injustices et brimades des enseignants a juste envie de crier « Au secours ». J’ai encore une boule dans le ventre quand je repense aux points injustement ajoutés ou retirés au gré des préférences  et des humeurs.

Fondamentalement, je pense que l’école donner de l’argent à des enfants n’est pas une bonne chose. L’école est un lieu d’apprentissage. C’est une chance d’apprendre, les enfants doivent le comprendre et ne pas être rémunérés pour cela. Je crains d’ailleurs que cet argent ne gâche de manière exagéré les relations de groupe en encourageant un sens de la compétition malsain, le fayotage et la délation. L’école doit rester un environnement protégé, un sanctuaire où l’argent n’a pas sa place. Les enfants auront d’autres occasions, bien assez tôt, de découvrir la valeur de l’argent.

En admettant que les récompenses peuvent avoir de bons cotés, il faudrait alors à mon avis privilégier d’offrir des voyages ou des livres plutôt que de l’argent. Il faudrait aussi privilégier de récompenser des choses moins subjectives que la « bonne personnalité ».

Le sujet est vaste et la discussion ouverte.

Htormelc

5 réflexions sur “Payer les élèves. L’argent a-t-il sa place à l’école ?

  1. Je ne suis pas d’accord non plus avec l’idée de payer les élèves.

    En principe un salaire s’obtient en échange d’un travail.

    Aller à l’école, ce n’est pas un travail, c’est accéder à un privilège.

  2. Merci beaucoup de ta contribution!!! A mon sens, l’école est déjà beaucoup trop basée sur un système de récompenses/punitions sans qu’on ait besoin d’en rajouter, étant donné par ailleurs que ces méthodes ont fait la preuve de leur inefficacité (dans la mesure où elles s’appuient sur un système de motivation extérieure au lieu de stimuler la motivation propre de l’enfant, celle basée sur l’intérêt, le plaisir d’apprendre et non l’envie de satisfaire l’adulte…). Bref, je suis entièrement contre… par contre, je pense qu’il serait utile de réfléchir à une possible rémunération des étudiants, non dans un but de récompense mais dans le but de leur permettre de rentrer plus rapidement de plein pied dans la vie d’adulte en dépit de l’allongement actuel du nombre d’années d’études….

  3. Je suis complètement d’accord avec toi!! Est-ce qu’on récompense la motivation au final, ou bien l’esprit de compétition??
    En outre, pour moi, l’argent c’est un peu comme le sexe, quand on est enfant, on a pas à se compliquer la vie avec ça, et c’est bien dommage si l’on refuse aux enfants la possibilité de vivre cette période loin de tous ces soucis! Parce qu’avec l’argent, vient la responsabilité!

  4. Pingback: Entre autonomie et risques, un fragile équilibre {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

Répondre à drenka Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.