Peut-on protéger son enfant ? {mini-débrief}

Alors même que son enfant n’est pas né, alors qu’il grandit en notre sein, on veut déjà le protéger.
Une fois né, la terreur qu’il arrive quelque chose à notre enfant nous saisit… pour ne plus jamais nous lâcher.
Plus il grandit, plus cet enfant va être confronté aux autres, au monde, à la société.
Cela est synonyme de grande richesse… et parfois de dangers.

On le sait, on ne peut décemment pas mettre notre enfant sous cloche à jamais.
Mais alors, on fait comment pour protéger son enfant ?

Pour le protéger des autres, qui ne sont pas toujours tendres ? Sandrine S comme C évoque justement le harcèlement à l’école. Elle évoque la difficulté à définir le cadre du harcèlement mais surtout à le déceler, malgré les témoins qui se taisent… Moi, ça me file un frisson dans le dos de lire ça. Surtout que la solution pour aider l’enfant victime de harcèlement n’est pas si évidente. Allez affronter le ou les agresseurs – comme le souligne Sandrine – positionnerait la victime… comme incapable de se défendre. Il est donc important de plutôt donner les armes pour se défendre à son enfant, en privilégiant une riposte verbale… plutôt que physique. Pas si simple.

Phypa quant à elle aborde la délicate question de la drogue, enfin les drogues, dont la consommation n’a de cesse de progresser chez les jeunes, nous dit-elle en introduction de son billet. Flippant. Si la drogue elle-même peut-être dangereuse, les comportements qu’elle entraîne le sont bien plus encore. Un billet qui a finit de me refroidir. Pourtant, c’est la réalité : plus de drogues sur le marché, plus de consommation. Phypa apporte des éléments de réponse à cette augmentation de consommation qui trouve sans doute racine dans la société ou même notre manière d’éduquer nos enfants. Quoi qu’il en soit, la meilleure manière de pouvoir aider nos enfants pour qu’ils ne tombent pas dans l’usage de la drogue est bien de nous-mêmes nous informer pour pouvoir en parler puis de trouver des supports pertinents pour les sensibiliser.

N’hésitez pas à partager votre expérience de parents sur ces questions délicates !!

Kiki the mum

Laisser un commentaire