Shaun the Sheep, le mouton qui nous a réconcilliés avec la télé

© and TM Aardman Animations Limited 2010

Avant d’avoir un bébé, je n’avais pas trop d’idée préconçue sur les enfants et la télé.

J’entendais de loin les experts se prononcer avec véhémence CONTRE la télévision, la télé baby-sitter, ce fléau responsable des mauvais résultats scolaires, de l’obésité, de la violence, de la précocité sexuelle, des ados qui sombrent dans la drogue – liste non exhaustive! Autour de moi je voyais des parents qui avaient carrément jeté leur télé, d’autres qui se culpabilisaient de mettre leurs enfants devant le soir pour enfin avoir quelques minutes de paix. D’autres enfin qui n’avaient plus de nouvelles de leurs ados IRL (mais recevaient parfois des twitts rassurants) entre la télé, l’ipod , Internet, et la Wii. Dans cet article, Vert-Citrouille commente un petit guide canadien qui décrit les ravages de la télé. Et dans celui-ci, Flolasouricette raconte une conférence de Michel Desmurget qui arrive à la même conclusion.

Je n’ai jamais aimé les opinions catégoriques, surtout en matière de « parenting ». Ce qui m’a souvent mis dans des situations délicates parce que je me retrouve systématiquement à faire l’avocat du diable… Pour la télé, je me disais évidemment que je ne voulais pas faire de mon fils une « patate sur canapé », et que comme pour moi elle provoque des insomnies si je la regarde le soir, je préfère l’éviter pour un bébé avant le coucher. Mais qu’à faire de la télé un interdit, on la rend d’autant plus désirable, et que la bannir de la maison peut aussi priver parents et enfants d’une certaine culture populaire (personnellement, si je lance le sujet de mes dernières lectures à la machine à café tout le monde a un dossier urgent à traiter, alors que si je parle de Sherlock, ou toute autre série TV, je me fais 8 nouveaux amis en 10 secondes). Bref, comme pour beaucoup de choses, je pense que la nocivité dépend de la dose.

Et puis, j’ai allumé la télé à l’heure des enfants. Et je n’ai pas aimé! Je ne regarde pas tellement la télé (la télé de la maison est celle que le chéri a acheté en 1992, elle fête son jubilee de porcelaine mémère!), et je n’étais pas du tout au fait des programmes jeunesse, si ce n’est que j’avais un a priori contre les programmes dits éducatifs. Bin je n’ai pas été déçue, ça pour pas être éducatif, ça ne l’était pas… Donc la télé est resté éteinte longtemps. De toute façon, la télé bien rarement allumée semblait ne susciter absolument aucun intérêt de la part de mon bébé.

Jusqu’à ce qu’un soir, nous tombions sur Shaun the Sheep! (Si vous vivez au Royaume-Uni, Shaun le Mouton est sur CBBC du lundi au jeudi à 18h45!). Nous sommes tous les deux restés scotchés!

Shaun est donc le petit frère de Wallas et Gromit, c’est de l’animation en pâte à modeler. Il n’y a pas de paroles –  ce qui n’est pas un mal compte tenu de la bêtise des dialogues dans beaucoup d’émissions pour enfant – et c’est un plus pour mon bébé, qui est censé être bilingue mais refuse souvent tout ce qui parle anglais… Un épisode dure 10 minutes, juste assez court pour ne pas culpabiliser en ce qui me concerne.

Shaun est notre rituel, mon bébé bêêle pour parler de la télé, connait exactement l’horaire de diffusion et glousse devant les facéties du troupeau… Et moi je l’aime beaucoup aussi, il nous fait bien rigoler, et il a un pti côté anglais (d’où l’image de Shaun en Punk que j’ai trouvée… ): il est complètement frappé et on ne sait jamais où il va nous emmener .

Une critique quand même: la maman de Timmy, le bébé mouton, a des bigoudis sur la tête, et à part elle, le seul autre personnage femelle est Shirley, le mouton obèse le plus stupide du troupeau. Pour l’image des femmes dans les programmes des petits, ahem,  on repassera…

Drenka

19 réflexions sur “Shaun the Sheep, le mouton qui nous a réconcilliés avec la télé

  1. Drenka, merci pour ton article, je voulais le faire depuis un certain temps déjà, mais tu as partagé mon coup de coeur pour cette petite série d’animation plaisante à regarder en famille, pas d’âge : chez nous ça plait aux bambins, aux enfants, aux ados, et aux parents bien sûr ! Mais c’est vrai qu’il y a quelques défauts dont tu fais part, cela dit, ça change tellement des trucs violents ou niais que c’en est vraiment épatant et une bouffée d’air frais ;)

    • Merci!
      Ces petits défauts ne me gènent pas en fait… J’ai su que Shirley était une fille il n’y a pas très longtemps en fait! En téléchargeant l’appli iphone qui est trop avancée pour mon fils mais a l’air sympa pour des 7-8 ans à vue de nez?

  2. Ahhaaaa Drenka ! Nous aussi on est absolument fan de Shaun the sheep ! Avec les 3 saisons dans l’ordi familial (et même une dizaine d’épisodes dans l’iphone) tout le monde adore. Et quand j’entends quelques rires niais sortit du bureau en fin de journée, c’est souvent parce que mon homme regarde un épisode par dessus l’épaule de nos poulettes !
    Je suis comme toi, très génée par les avis trop catégoriques en matière de « parenting »… Et les jugements obséquieux qui condamnent la télé m’emmerdent ! Et écouter toute la journée des radios pour ados ou ne lire que des tabloïds people c’est mieux ?! Ce n’est pas le medium en lui même qui doit être jugé mais plutot son contenu, son usage etc (même s’il faut reconnaître que la télé a quand même a un effet hypnotique très particulier…)
    Durant mon enfance et mon adolescence, et même encore aujourd’hui, j’ai beaucoup regardé la télé, des trucs idiots bien sûr mais aussi des trucs passionants ! Découvert des grands films, des écrivains, de la musique, visité des pays, appris des choses en histoire, approfondi ma connaissance du monde… La télé a même en partie aiguillé mes choix d’études ! Alors je me refuse à la condamner mais je garde un oeil vigilant…

    Quand à la télé pour les enfants, à la maison on est plutôt adepte de l’ordi (pas en libre service, horaires et durée son discutées avant) : en stock des bons vieux Walt Disney, toutes les saisons de Shaun the sheep et Peppa Pig (elle est anglaise aussi !), des Barbapapa… Et notre grande poulette, depuis l’age de 4 ans, consulte seule quelques sites web réservés aux enfants où elle retrouve ses dessins animés préférés : Mouk mouk, Lulu vroumette, Oggy et les cafards… et parfois des trucs qu’on trouve très très nul (Dora, les nouveaux Scoubidou…) mais qu’on se voit mal lui interdire !
    Un petit conseil : cherche « Minuscule » sur les plateformes video, c’est superbe, poétique et très rigolo ! Notre dernière découverte (c’est sans parole, ca devrait plaire à ton loulou !)

  3. Merci de ta contribution. Je ne connais pas Shaun the Sheep, je visionnerai cela tout à l’heure avec mes loulous.

    Chez nous on regarde sur l’ordi car nous sommes libres de choisir les contenus, les horaires…

    Sans parole et assez chouette il y a aussi « la petite taupe »

  4. Tout le monde déconseille la télé ou tout autre écran pour les enfants avant 3 ans, parce que le tout-petit est très fortement impressionné par l’écran.

    Mais ce n’est pas la même chose de laisser un enfant devant l’écran ou de regarder avec lui.

    Chez nous on n’a en général pas trop le temps de la regarder.
    Mais on adore regarder des DVD tous les 4 ensemble le week-end.
    On commence à s’obliger à regarder le 20h avec les enfants, justement pour pouvoir parler avec eux de l’actualité, maintenant qu’ils ont tous les deux passé les 10 ans, alors que nous on s’informe plutôt par les journaux, la radio et internet.

    La télé n’est ni « bien » , ni « pas bien », ce n’est jamais qu’un outil, et il y a un choix très large d’émissions. A nous de choisir les programmes et d’apprendre petit à petit à nos enfants à décrypter les images, et à avoir un certain recul.
    Shaun the sheep a l’air sympa.

    • J’ai fait l’expérience du bébé impressionné… Il s’était endormi dans mes bras et j’ai regardé un épisode de Game of Thrones (plus violent et choquant on fait pas je crois – même moi parfois j’ai du mal). Je n’ai pas vu qu’il avait ouvert un oeil, quand une scene de bagarre a éclaté. Il s’est mis à hurler et n’a pas dormi pendant 2 jours… J’en ai encore mal au coeur rien que d’y penser…

      • Moi j’ai fait l’erreur de les mettre un peut trop tôt devant Indiana Jones et le temple maudit (je me rappelais qu’Indiana Jones c’était pas mal, assez humoristique et sans trop de prise de tête, mais je ne me rappelais plus tous les contenus).
        Et pendant la scène au fond du temple, où un indien se fait arracher le coeur, mon fils a mis sa tête sous un coussin en disant « là vraiment, j’ai peur », d’ailleurs, moi-même je n’étais pas très bien. J’ai proposé qu’on arrête la projection et ils ont crié « Non! » en coeur.
        Par contre, alors que toutes les copines de ma fille ont vu Avatar, nous avons regardé le film, Mr Phypa et moi, en tête à tête, et avons jugé que cela nous rappelait trop Apocalypse Now, et que nous ne voulions pas partager ça avec eux. A la place on a vu « Les dieux sont tombés sur la tête » :-)

  5. Chouette merci pour cette découverte ! Nous on regarde Maisy, c’est mignon et pas trop niais. Même opinion que toi sur la télé (d’ailleurs on en a pas), très peu mais ensemble, ca crée un bon moment…

  6. Pingback: Être mère : le difficile exercice de funambulisme entre convictions personnelles et société {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  7. Pingback: Leur apprendre à pêcher plutôt que de leur donner des poissons {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.