Être Parent, tout simplement…

La richesse de ce blog collaboratif montre la multitude des questions petites ou grandes qui nous submergent dès lors que l’on devient parents. Mais qu’est-ce qu’on faisait avant ?

Au-delà de tous ces questionnements qui nous torturent, nous effleurent, nous divisent, nous rassemblent, je trouve qu’il est bon, parfois, juste pour le plaisir, de lire quelques lignes, quelques pages qui permettent de se poser et juste de se dire mais oui c’est ça ! Et les choses banales prennent alors tous leur sens quand l’écriture est sincère et juste. A tous les parents dont la lecture est une bouffée d’oxygène et aussi les autres, lisez, picorez, grappillez quelques lignes du livre de Marie Darrieussecq, Le bébé, édition P.O.L.

Marie Darrieussecq décrit avec une simplicité très littéraire toutes ces choses qui font une mère.  Je trouve que son texte par sa justesse à une portée universelle.

J’en savouré la lecture de ce livre à la naissance de mon fils et j’ai plaisir de temps à autre à relire quelque phrases, comme ça, pour le plaisir.

« Vérifier pour la dixième fois que le biberon ne fuit pas, alors qu’il est déjà à demi fou de faim ; le savonner longuement, alors qu’il hurle ; le vaporiser d’eau fraîche quand il s’y attend le moins ; rire quand il s’exaspère ; le rajuster quand il s’endort ; le moucher quand il s’amuse ; remplacer le bouchon qui le fascine par un stupide hochet neuf ; le serrer dans des couches trop petites, parce qu’il faut bien finir le paquet ; lui mettre un bonnet ridicule.

Mais aussi : protéger ses yeux du soleil par de savantes rotations de la main, installer des architectures de linges sur sa poussette ; traquer le moustique, prévenir le courant d’air ; lui caresser le front en murmurant des chansons pour éloigner les cauchemars ; le faire rire en inventant des bruits, des grimaces et des danses ; arrêter de fumer ; lui faire sentir les roses ; le plonger dans des bains tièdes quand il faut chaud, des bains chaud quand il fait froid ; le masser à l’huile d’amande douce ; ne pas lui infliger le sirop qu’il déteste ; le bercer jusqu’à la crampe, l’endormir dans nos bras quand nous piquons du nez ; souhaiter la mort du pharmacien qui n’a pas commandé le bon lait ; trouver de la force quand nous n’en avons plus.

Le pire et le meilleur en nous, il le révèle. »

A lire sans modération, pendant quelques instants volés, bien à nous, entre deux micros siestes de nos chères têtes blondes. Se ressourcer.

Htormelc

 

Publicités

8 réflexions sur “Être Parent, tout simplement…

  1. oh j’adore! on est tellement pris dans la routine quotidienne que tous ses instants nous échappent malgré nous! merci de me les avoirs rappelés, j’en souris de plaisir!

  2. c’est tellement vrai ces petits exemples que tu cites et tellement beau car c’est juste l’amour d’une maman pour ce qu’elle a de plus précieux.

  3. Merci beaucoup de ta contribution qui me rappelle bien des souvenirs!!! « Le bébé » était le seul livre que j’avais accepté de lire pendant la grossesse de l’Anté-pré-ado… A l’époque, j’avais été alitée pour MAP, hospitalisée… ce livre m’avait beaucoup parlé (si je me souviens bien l’auteure est une « fille-DES » ce n’était pas mon cas, mais disons qu’elle avait les mots justes pour parler des inquiétudes qu’on peut avoir en cas d’hospitalisation pendant la grossesse…)…

    • En effet , Marie Darieussecq est depuis 2001, la marraine du Réseau DES France, une association d’aide et d’information aux victimes du distilbène18.
      Je ne le savais pas mais je l’ai recherché grâce à ton commentaire…

  4. Pingback: Etre parent : faire de son mieux, faire ce qu’on peut « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.