Normes et tabous dans la maternité : un regard sur le naturel {mini-débrief}

Hier soir je regardais Rendez-vous en terre inconnue.
Cela se passait dans le sud de l’Ethiopie, une immersion chez le peuple des Nyangatom.

En regardant cette émission (oui, dont j’avoue être fan), je me suis dit : « Tiens, ces femmes, elles ne se posent pas la question d’allaiter ou pas (un petit de 2-3 ans tétait pendant qu’elle parlait), elle allaite, parce que c’est le seul moyen de nourrir son petit. Et tu crois qu’elles se posent la question de l’autonomisation de son enfant ou de la propreté ? » Je sais que ces femmes n’ont pas une existence facile, mais franchement, on se complique pas un peu la vie avec nos vies occidentales de pays développé ? Laisse-t-ton suffisamment de place au « naturel » ? Ne nous faisons-nous pas endormir gentiment l’esprit par tout le marketing autour de la puériculture ? Ou encore ne donnons-nous pas plus de crédit aux études scientifiques, à la médecine, qu’à nous, les femmes ?

Je sais qu’on ne peut pas lutter contre notre mode de vie, que nous ne vivons pas en Ethiopie, que penser « naturel » en France en 2012 équivaut à de l’utopie.
Mais parfois regarder ce qui se passe ailleurs, chez d’autres êtres humains, cela peut nous aider à nous poser les bonnes questions. Car nous sommes tous des êtres humains, nous sommes toutes les mêmes mères. Comme le dit Zabou dans le reportage, on regarde les mêmes étoiles et on vit sur la même planète.

Sauf que nous, on l’oublie. Qu’avant, il y a longtemps, peu de choses nous séparaient peut-être des ces femmes Nyangatom. Non ?
Je ne sais pas.
Mais j’aime à croire qu’elles ont raison et que nous, nous nous compliquons la vie.

Comme cette question terrible qu’il faut se poser l’enfant à peine né : tétine or not tétine ? Un accessoire de puériculture décrié ou défendu dont nous parle Flolasouricette. Un accessoire qui finalement est adopté parfois sans que les parents ne puissent y penser. Qui n’a pas eu les conseils d’une puéricultrice à la maternité parce que son bébé pleurait trop à son goût ? Qui ? Qu’on me jette la pierre ! Le besoin de succion ne peut-il pas être comblé par le sein ? Par des doigts trouvés par l’enfant ? Et depuis quand ça existe en fait les tétines ? Perso, je suis contre, complètement contre, surtout quand je vois les ravages que cela a fait sur certains enfants que j’ai pu croiser dans la vie. Et quoi, sucer un bout de plastique ? Cela rassure mieux que le sein de maman ? Qu’un doigt tout chaud donné ou pris ? Je ne jette pas la pierre à celle et ceux qui font ce choix pour leurs enfants, loin de là. D’ailleurs, depuis quand ça existe, les tétines ?? Je me demande bien comment on faisait il y a 200 ans ou 2 000 ans… Est-ce purement une invention mercantile ? Tout cela ne m’a pas empêché d’acheter une tétine à ma Zouzou. Je lui ai très peu donné. Et de toute manière, elle l’a très vite rejetée : elle préférait ses doigts à elle.

On peut se poser la même question du naturel face à l’accouchement. Toujours dans ce même reportage, une femme disait qu’elle avait accouché seule, dans sa maison. Que les femmes fortes pouvaient y arriver seules. J’étais ébahie de tant de courage. On ne va pas revenir sur les accouchements surmédicalisé… quoique. L’accouchement devenu une mécanique bien huilée, on oublie parfois l’essentiel : que la nature fait bien les choses. Elle nous donne les moyens de nous en sortir seules, sans… médicaments et médecine parfois (disons que ces solutions sont en dernier recours à mon sens, et cela sauve bien des vies). Ilse nous parle justement de l’isothérapie placentaire : en résumé, on utilise son placenta pour se remettre de son accouchement et protéger bébé. Une pratique que je découvre (un peu), non légale apparemment, et pourtant si « naturelle ». Sans être conspirationniste, je pense que ce genre de pratique n’est pas intéressante pour… des questions d’argent. Oui madame : consommer son placenta oui, mais il nécessite un accouchement différent. En effet, l’enfant ne doit pas avoir le cordon coupé dès la naissance… et doit rester attaché au placenta le temps que le cordon se détache de lui même. Laisser faire. Prendre le temps. Le temps n’est-il pas la plus grand richesse, le plus grand luxe aujourd’hui ? Quant au lobbying pharmaceutique, je n’ose même pas aborder la question…

Kiki the mum

3 réflexions sur “Normes et tabous dans la maternité : un regard sur le naturel {mini-débrief}

  1. Ah La La La Kiki de rêve! Merci d’avoir compris le coeur de mon billet! Je lis et relis les dernières phrases de ton debrief: BRAVO!

  2. Merci Kiki de ton débrief!!! Moi aussi cette émission m’a pas mal questionné… pas forcément exactement de la même façon parce que pour moi, ce peuple n’a pas de pratiques plus « naturelles » que nous (l’extraction de leurs incisives inférieures en est par exemple une preuve)… c’est un peuple éminemment culturel mais cette culture n’a pas les mêmes normes que la nôtre et c’est à mon avis cela qui est si rafraîchissant et émouvant!!
    Pour ma part, il m’a donné à réfléchir sur la question de la richesse et de la consommation (oui je sais je suis hors sujet!!)… dormir dehors, manger chaque jour la même chose, vivre dans des cabanes de branchages… voilà bien des pratiques qui feraient de nous des marginaux, mis au ban de la société? Et pourtant que leur manque-t-il? Quelques médicaments supplémentaires et de nourriture pour les années où les récoltes sont mauvaises? La possibilité pour tous les enfants d’aller à l’école… tout cela est si modeste face aux milliards de choses que nous estimons parfaitement nécessaires à notre bien être!!!
    En ce qui concerne la maternité, je condamne surtout les maîtres à penser, ceux qui voudraient nous faire croire que le bon sens (je ne parle même pas d’instinct!!!) et le coeur ne sont pas suffisants pour prendre les bonnes décisions pour nos enfants!!! Mais j’aime à croire que cela ne font pas long feu par ici!!;)

  3. Pingback: Le temps du devoir d’enfant {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.