Jusqu’à quel âge est-on ado ?

Déjà, nous nous demandons quand ça commence.

Et aujourd’hui, on peut dire que vers 10 ans nos enfants manifestent quelques premières turbulences qui s’y apparentent.

Je vous retransmets ici un article lu ce matin dans Le Monde magazine :

Beaucoup de parents se sont demandé devant le caractère exaspérant de leur enfant : « Mais quand sa crise se terminera-t-elle enfin ? ». Ils ont désormais la réponse et il n’est pas certain qu’elle les réjouisse. Selon la revue médicale britannique The Lancet, l’adolescence durerait en effet de l’âge de 10 ans jusqu’à 24 ans. Plusieurs études menées par des chercheurs auprès de jeunes à travers le monde établissent que l’adolescence ne débute pas à la puberté pour se terminer à l’arrêt de la croissance, mais serait au contraire liée à la période de développement du cerveau. Un jeune cesserait donc d’être ado lorsque son cerveau est définitivement constitué, soit à l’âge de 24 ans, selon ces chercheurs. Une théorie qui remet en cause bien des certitudes, mais ne dit mot d’une autre réalité : celle des adolescents attardés.

Bon alors mes enfants ont bientôt 11 et 13 ans. Donc je suis en plein dedans, et plus que 13 ans !

Depuis le temps que je me dis qu’il faut absolument que j’aille à la piscine toutes les semaines, je crois que là ça va être une priorité absolue, histoire de me détendre et de me maintenir en forme.

Sur le développement du cerveau je me pose quelques questions : il me semblait que le cerveau était très plastique et pouvait se modeler toute la vie en fonction de nos activités. Et donc cesser d’être ado serait très inquiétant : cela signifierait-il qu’on ne serait plus capable d’apprendre ??!!

Bon voilà, le sujet est lancé et appelle d’autres articles et commentaires …

En complément, on trouvera :

– l’article de wikipedia sur l’adolescence, qui définit cette période de croissance essentiellement en rapport avec la puberté
Il y est dit aussi que ce phénomène n’existe que dans nos sociétés « modernes », et on peut ajouter que c’est assez récent, au début du XXe siècle encore, on passait plus rapidement de l »enfance à l’âge adulte, notamment parce qu’on commençait plus jeune à travailler, et sans doute parce que l’espérance de vie était plus faible.

– une série d’articles (accès aux résumés uniquement) sur le thème de d’adolescences édités par « l’esprit du temps »

– les articles du journal The lancet trouvés avec la recherche « age of adolescence » (je me demande de quel arcticle le journal Le Monde s’est inspiré !!)

-voir en p8 du document en lien de l’unicef  la difficulté de définir le mot « adolescent » sur un plan mondial (doc intitulé « la situation des enfants dans le monde 2011 – l’adolescence  : l’âge de tous les possibles »)

– un article intéressant sur l’adolescence dans l’histoire et dans le monde sur le site « actupsy », et écrit par un certain Antoine Desroches (dont je ne sais pas trop qui il est), et dont la conclusion est :

La « crise d’adolescence  » est un problème complexe, mais plus qu’un problème lié à un âge de la vie, la crise de l’adolescence est devenue une véritable crise sociale de laquelle découlent les problèmes déjà cités de bandes, de violence, de suicide etc.…

Cette adolescence a ses explications psychologiques, ses attitudes sociales et ses passages obligés, c’est une réalité indéniable, un passage normal. Ce n’est pas forcément le cas de la « crise d’adolescence » définie aujourd’hui. Plutôt que crise d’adolescence, il serait peut être plus juste de parler d’une crise social d’accès au statut d’adulte.

qui nous renvoie aux difficultés rencontrées par les jeunes pour entrer dans l’emploi aujourd’hui.

– la définition de l’adolescence selon l’OMS (rappelée dans un polycopié à l’intention des prestataires de soins de santé en p B5)

1. DÉFINITION DE L’ADOLESCENCE ET DES GROUPES D’AGE « JEUNES »,
« ADOLESCENTS » ET « JEUNES GENS »

A d o l e s c e n c e
L’adolescence a été définie comme la période de la vie pendant laquelle une personne n’est plus un enfant, mais n’est pas encore un adulte. Il s’agit d’une période au cours de laquelle une personne subit de profonds changements physiques et psychologiques. Les attentes et les perceptions sociales des
adolescents évoluent également. La croissance et le développement physiques s’accompagnent d’une maturation sexuelle, qui aboutit souvent à des relations intimes. La pensée conceptuelle et l’esprit critique se développent également, tout comme la conscience de soi lorsque les perspectives sociales requièrent une certaine maturité émotionnelle. Il est important de garder ces informations à l’esprit lors de la lecture de ce polycopié afin de mieux comprendre les comportements des adolescents.

Groupes d’âges
L’OMS définit les « adolescents » comme des personnes appartenant au groupe d’âge des 10–19 ans, tandis que les « jeunes gens » sont définis comme ceux appartenant au groupe d’âge des 15–24 ans. Ces deux groupes d’âges qui se recoupent forment le groupe des « jeunes », qui rassemble les personnes
appartenant à la tranche d’âge des 10–24 ans (1).
L’OMS définit clairement l’« adolescence » comme une étape plutôt que comme une période définie de la vie d’une personne. Comme indiqué précédemment, il s’agit d’un stade de développement à bien des niveaux : apparition des caractères sexuels secondaires (puberté) puis maturité sexuelle et de la reproduction; développement des processus mentaux et de l’identité adulte et passage d’une dépendance socio-économique et émotionnelle totale à une indépendance relative.
Il convient de souligner que les adolescents ne forment pas un groupe homogène. Leurs besoins sont fonction de leur sexe, du stade de développement, du contexte dans lequel ils vivent et de la situation socio-économique de leur environnement

Phypa

14 réflexions sur “Jusqu’à quel âge est-on ado ?

  1. Eh bien je réagis là comme ça sans documentation mais je me souviens d’une émission de radio (je ne sais plus si c’était France Inter ou une autre) sur ce qu’on nomme adolescence … L’intervenant disait en gros qu’il n’existe pas vraiment de crise adolescente de façon absolue, que la crise d’adolescence n’existe que si le plus tout à fait enfant et pas tout à fait adulte qu’on nomme communément adolescent doit lutter pour qu’on lui accorde confiance et respect de sa personne et de ses idées.
    J’ai bien compris le message, mais nous ne sommes pas parfaits, pas toujours facile de faire au mieux, cela dit, je pense que mes deux aînées, au moins, qui sont bien avancées dans leur puberté -il ne leur manque que les règles, tout le reste y est- échapperont sans doute aux « crises », si nous continuons à faire attention à elles et à ce qu’elles ressentent et pensent… rien de certain, mais nous nous efforçons de répondre à leurs questions et de limiter au maximum les incompréhensions mutuelles… cela n’empêche pas les tensions, mais nous les résorbons de plus en plus rapidement et avec de moins en moins de dérapages des deux côtés, ce qui donne de l’espoir ;)
    Parents quel métier ! heureusement, ce n’en est pas vraiment un : c’est une passion, la vie !

    • J’ai ajouté quelques références.
      Dans l’une d’elle il est dit que plutôt que de « crise d’adolescence » il faudrait parler de  » crise sociale d’accès au statut d’adulte. »
      Certainement que notre attitude, l’autorisation implicite que nous donnons ou pas, à nos enfants de grandir ont une influence sur le mal-être.
      Je pense que les phénomènes d’hyperséxualisaiton dont nous avons abondamment parlé ici n’aident pas à construire sainement son identité, à se sentir bien.
      Le difficile accès des jeunes à un emploi stable n’aide pas non plus.

      « Crise sociale d’accès au statut d’adulte » : pose aussi la question de « qu’est-ce qu’être adulte, et comment le devient-on ?

      Idées bienvenues :-D !!

    • J’ai écouté aussi cette émission. Deux hommes (des psy je crois) ont d’ailleurs écrit un livre à ce sujet. Dont je ne parviens pas à retrouver le titre. Pourriez-vous m’aider ?

      • on est en octobre, et ça s’est passé en mai !
        on peut chercher dans les podcats des radios, mais pas sûre de trouver …

  2. il y a un livre très intéressant sur le sujet : « l’ado et le bonobo, essai sur un age impossible »
    je le recommande vivement à tous les parents d’ados, de futurs ados, les ex-ados… :-)
    ça explique toute la biologie de l’adolescence, les raisons évolutives de l’adolescence chez l’humain, bref, tous les problèmes auxquels sont confrontés tous les ados et parents d’ados vus par la science dans un livre très facile d’accès.

    en l’occurrence il parle aussi de la durée de l’adolescence, de ses variants selon les périodes historiques, pourquoi est-ce que cela pose problème aujourd’hui…

    de mémoire : l’adolescence pose plus problème aujourd’hui parce que: 1. la puberté démarre plus tôt qu’avant. 2. elle finit plus tard aussi socialement, ce qui la rallonge énormément. Les ados n’ont pas la possibilité sociale d’entrer dans le monde adulte pendant très longtemps, car l’accès au travail leur est interdit, à cause de l’école, de leur minorité puis des études rallongées ou du chômage. Cela pose problème notamment chez les jeunes hommes car ce faisant ils n’ont pas « accès aux femmes » ni à fonder une famille car leur position sociale est défavorable, pendant très longtemps, ce qui engendre frustration, colère refoulée voire violence dans les cas où ils ne savent pas gérer leurs émotions négatives. Ils restent à une place sociale annexe jusque presque 30 ans aujourd’hui, en particulier dans les milieux pauvres. L’auteur conclut donc plus ou moins que si l’on veut les aider il faut leur permettre d’avoir une utilité sociale, d’entrer dans le monde des adultes dès l’adolescence en leur confiant des responsabilités, etc.

    Et sinon je trouve que les données sur leur biologie dans ce livre peut aider à les comprendre et à les accompagner dans cette période difficile.

  3. Je confirme que ce bouquin est excellent ! Il explique pourquoi les ados dorment moins, se tiennent avachis, prennent des risques, etc. Vraiment intéressant, et c’est une maman d’enfants et ados de 7, 11, 16, 19 et 22 ans qui vous le dit.
    En tous cas, pour moi, l’adolescence ne commence certainement pas avant la puberté, et en gros pas avant 12 ans (un peu plus tôt pour les filles que les garçons). Les tentatives d’affirmations de pré-ados n’ont rien à voir avec la vraie adolescence, et sont bien plus faciles à calmer (mais on peut se laisser aller à les encourager si on tombe dans ce piège du « ah c’est l’adolescence qui commence ! »).
    Je pense aussi que c’est l’indépendance réelle qui signe la fin de l’adolescence, et qu’elle est donc de plus en plus tardive… J’avoue que ma 22 ans me semble encore très adolescente, mais en même temps, le terme de « jeunes gens » n’est pas mal non plus.

  4. Merci beaucoup Phypa de ta contribution et désolée de n’arriver que maintenant!! Un livre (pas encore commencé) trône aussi sur ma table de chevet pour essayer de comprendre si cette prétendue « crise » est ou non une construction récente, et est ou non de ce fait évitable…
    Par contre, j’ai un peu du mal avec l’idée que l’adolescence serait propre aux sociétés occidentales modernes… dans la mesure où il a toujours existé un temps de transition entre enfant et âge adulte…plus ou moins long effectivement (sur ce coup avec plus de 10 ans de transition, je dois dire qu’on fait très très très très fort!!!) A ce titre, j’aimerai beaucoup que nous nous plongions dans ce qui a trait aux rites de passage et à leurs versions moderne…
    Personnellement je n’ai pas le sentiment d’avoir vécu une adolescence si longue… d’abord parce que j’ai peiné à y entrer (j’aurais bien joué les prolongations de l’enfance encore un an ou deux!!) et ensuite parce que j’ai été très pressée d’en sortir…je voulais qu’on me prenne au sérieux, je voulais des responsabilités, je voulais faire des choix et les assumer… au final j’ai plus souffert de ce que la société nous ne considère sorti de l’adolescence qu’à 24 ans plutôt que d’un réel désir de rester entre deux âges…

  5. Pingback: Ce moment là… Où l’on quitte l’enfance… [Mini-Débriefing] « Les Vendredis Intellos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.