C’est bien beau de dire à ses enfants pour qui on va voter, mais quand ils demandent les raisons de ce choix, pas évident de fournir des explications ! Ma fille trouve qu’untel est moche, alors j’ai eu envie d’aller un peu plus loin que ce critère, et de parler de tendances de gauche ou de droite.

Forcément, je me suis vite retrouvée à dire que la gauche c’est pour les pauvres et la droite pour les riches. Un peu réducteur, et caricatural.

Alors je me suis plongée dans la littérature de jeunesse sur ce sujet, avec 3 livres :

On distingue dans ces livres 3 grands courants, le socialisme, le conservatisme et le libéralisme. Et plutôt que de parler partis et hommes politiques, on nous propose de retourner aux origines philosophiques de ces orientations, et à leurs applications.

Bon, piochez ce qui vous parle, faites-en ce que vous pouvez, mais parlez de politique, même sans parler d’engagement …

La gauche

Pour elle, la société n’a plus rien à voir avec la nature. C’est une question de culture. L’organisation en société doit être créée de toutes pièces par les hommes. Il faut inventer une société où les injustices n’existent pas. L’intervention de l’état est nécessaire pour corriger les inégalités naturelles. Les changements peuvent se faire par une reforme ou une révolution.

Bon, nature et culture, on va attendre un peu pour en discuter, …

Le communisme, c’est une façon d’organiser la société et les rapports entre les hommes. Pour lutter contre les inégalités, le communisme dit qu’il faut mettre en commun les moyens de production, car, lorsqu’ils appartiennent à des personnes privées comme dans le capitalisme, ils créent des injustices. Après cette première phase socialiste, les communistes veulent créer une société sans classes sociales et sans Etat.

Bon, on n’a pas d’exemple qui fonctionne, mais en théorie c’est ça …

Le socialisme prône un système d’organisation de la société où les moyens de production appartiennent à tous et non à quelques-uns comme dans le capitalisme.

Pour les socialistes, nous sommes des créatures sociales et devrions faire partie d’une communauté égalitaire. Une société socialiste repose sur la coopération, plutôt que sur la compétition.

La droite

Pour la droite, la société fonctionne comme la nature. Il est naturel qu’il y ait des riches et des pauvres, tout comme il y a des beaux et des laids. Les inégalités ont toujours existé et existeront toujours. La droite estime que les progrès de la société ont détruit l’ancienne organisation qui était plus naturelle et engendré le désordre et le malaise social.

Je n’avais jamais envisagé les choses comme ça, accepter les inégalités comme inévitables m’a toujours paru impossible ! Et je n’ai pas envie que mes enfants puissent penser qu’on les accepte.

Les conservateurs cherchent à maintenir ce qui est en place et à éviter le changement et la réforme. Tradition et hiérarchie sont les éléments clés du conservatisme ainsi que la propriété privée et le sens du devoir.

Les libéraux

Le  libéralisme, c’est un courant philosophique puis politique qui prône la liberté individuelle. Avec eux, le pouvoir de l’état est limité. Son rôle est simplement d’assurer l’égalité de tous devant la loi et de protéger les libertés.

Les libéraux acceptent que certaines réalités dépendent de l’ordre naturel, d’autres hommes. Mais pour eux, il existe des réalités qui sont créées par un autre ordre qu’ils appellent l’ordre spontané. Tout comme le langage, qui n’est ni tout à fait naturel ni artificiel, les libéraux pensent que la liberté engendre d’elle-même l’ordre social.

Bref, je crois que je vais continuer à dire que la gauche aide les pauvres, et la droite aime les riches ;)

A lire aussi, un article de Phypa Comment parler de politique aux enfants ?

Elodie du blog Conseils éducatifs