L’écoute des besoins des enfants et l’autorité [mini-débriefing]

est-ce compatible avec une forme d’autorité? de respect des règles? est-ce que cela ne conduit pas à l’aliénation des parents? Un thème souvent évoqué mais tellement intéressant à l’heure où beaucoup décrivent une « société en perte de repères »…

Peut-on pratiquer l’écoute active, éduquer en usant de la communication non-violente, tout en se faisant respecter et en apprenant des règles à nos enfants ?

Et si la réponse était oui ? Et si la réponse était qu’en plus d’être compatibles, la douceur dans l’éducation rendait l’apprentissage des limites plus facile et plus efficace ?

Peut-être bien que pour des enfants plus confiants (en eux-même, en leurs parents), plus détendus, moins frustrés, il est plus facile d’apprendre  respecter l’autre, d’apprendre à s’arrêter, d’apprendre à écouter les lois (de la maison, de l’école, de l’Etat, de la vie, …).

En tout cas, moi, j’ai envie d’y croire :)

Juliechall se pose des questions autour des repas et des enfants « tout fini, c’est bien ! »… Est-ce si bien que cela ?

Marie Wolf rouvre le sujet de l’HNI : hygiène naturelle infantile, qui propose de régler le débat couches jetables/couches lavables : pas de couches du tout !

Supersparents propose des solutions concrètes, des alternatives à la punition classique, des exemples concrets d’autorité sans violence.

Bonne lecture !

Vaallos.

3 réflexions sur “L’écoute des besoins des enfants et l’autorité [mini-débriefing]

  1. Tu as tellement raison d’y croire Vaallos !! Nous, nous en sommes un peu plus persuadés tous les jours !
    Notre petite Lou, qui était vraiment difficile, est en train de se métamorphoser… en même temps que nous en fait. Nous étions encore en train d’en discuter juste avant de lire ton mini-debriefing !

    C’est vraiment flagrant : plus nous sommes « cool »,avec elle (dans le sens « compréhensifs », « patients », « empathiques » etc… et non dans le sens « permissifs »), moins il y a de crises et plus elles se résolves facilement !!

    Nous avons aussi clairement constaté que plus nous lui donnions d’attention, moins elle faisait de « bêtises » ou caprices…. pour attirer notre attention… C’est logique en fait, quand on y pense, non ? :-)

    Nous sommes persuadés que les quatre piliers d’une éducation respectueuse de l’enfant sont :
    – l’attention (plus d’attention = moins de tensions :-))
    – Le calme et la douceur,
    – l’écoute des besoins de l’enfant,
    – L’accueil des sentiments et des émotions de l’enfant

    Il est tout à fait possible de poser des limites et des règles, d’apprendre le respect et la vie en société à nos enfants… sans avoir recours aux cries, aux menaces, aux punitions ou aux récompenses. Nous en feront des adultes d’autant plus confiants et épanouies.

    • Quel plaisir de lire ce témoignage !! Mon fils n’a que 10 mois alors toutes ces croyances ne sont encore que théorie pour nous. On essaie de prendre les bons réflexes, les bonnes habitudes, de ré-apprendre à exprimer nos propres émotions. Mais j’ai du mal à trop en parler car je ne me sens pas légitime de le faire sans au moins un exemple à la maison. Je suis ravie de lire votre expérience :)

  2. Moi aussi j’ai envie d’y croire!!! Que le salut viendra du respect entre les individus et pas de l’emprise des uns sur les autres!!! Une belle utopie non??!! Merci de ton mini-débrief!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.