Vouloir être une petite souris {Mini Débrief}

Souvent on entend dire les mamans : « J’aimerais parfois être une petite souris pour voir comment elle est à la crèche/avec qui elle s’entend à l’école/si tout va bien… »

Avant cette étape de séparation de corps, que beaucoup de mamans vivent à contre coeur, il y a ces moments où on joue/parle/apprend avec notre bébé, ce petit qui ne parle pas encore, mais qui s’exprime malgré tout très bien étant donné qu’il sait nous faire comprendre ce qu’il veut.

Pendant ces instants, peut-être que vous aussi, vous vous êtes dit : « j’aimerais bien être une petite souris pour savoir ce qu’elle pense de moi quand je fait le guignol devant elle/pour savoir si elle m’aime/pour savoir si je suis une bonne maman pour elle »

Mais quand on a un enfant qui ne sais pas communiquer avec l’extérieur, cette envie d’être petite souris, se fait plus forte.

Marie Wolf partage un bout d’elle-même avec nous dans son billet : L’autisme de l’intérieur.

Miss Brownie quand à elle s’est posée la question de savoir si son fils était « normal » et nous parle de pédo-pshychologie : Mais votre enfant est tout à fait normal.

Et puis, parce qu’un jour on y est confronté, ou parce que un jour le sujet vient sur la table, et que notre enfant n’est pas si « vieux » pour en parler, trouver les mots corrects pour aborder le sujet de la mort.

Conseils Éducatifs nous a fait un billet sur le sujet : On mourra quand on aura finit de vivre. Aidée de Dolto, elle aborde les différentes phases du questionnement de l’enfant.

Et bien, ce petit, il fallait seulement lui expliquer que sa grand-mère était morte et l’emmener au cimetière pour vois où vont les corps des gens qui sont morts. Mais parler du cœur qui aime, qui lui, n’est pas mort, tant qu’il y a des gens qui se souviennent de ceux qui ont aimé.

 

Bonne Lecture !

Mam’Sauterelle

4 réflexions sur “Vouloir être une petite souris {Mini Débrief}

  1. Merci sincèrement de ton mini-débrief et désolée de mon inqualifiable retard à le commenter!!!
    Tu as su faire tien ce sujet pas facile et nous traduire dans tes mots cette indicible envie de parent de comprendre, pour pouvoir aider et soutenir, comment pensent (et ressentent!) nos enfants…

    • J’aurais voulu approfondir le sujet mais Babycolle est infatigable depuis 3 jours, je vis un enfer nocturne… Peut-être me laissera-t-elle du temps pour en reparler Vendredi…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.