Nos enfants, les adultes de demain {mini-débrief}

Quand on attend un enfant, on s’imagine quand on l’aura dans les bras, dans son petit lit, ou dans ses habits du petit trousseau que l’on a amoureusement préparé.
Puis, quand il vient au monde, petit à petit, on se projette de plus en plus loin : à ses 2 ans, ses 5 ans, ses 10, ses 20, avec, en abîme, notre propre finitude.
Je fais peut-être partie de celles qui ne se projette que très peu. Cela me donne trop le vertige. Même enceinte, je n’attendais pas que ma fille soit comme ci ou comme ça, je l’attendais, tout simplement.

Seulement je le sais : on est obligé de se projeter en tant que parent. Rien que par rapport à l’éducation. Eh bien oui ! sinon on agit comme des enfants (oh que ça fait rêver) et on faut à notre rôle de parent. Les limites qu’on met aujourd’hui sont avant tout pour demain. Le vivre en société s’apprend au fil de l’eau. Et d’ailleurs notre difficile mission de parent devient plus facile à vivre (quoique) en se disant « c’est important pour plus tard ».

Et puis quand on y pense, c’est assez vite que l’on se penche sur l’avenir de notre enfant, mais oui : dès le choix du prénom, un choix sur lequel Miss Brownie met le doigt et surtout le neurone. Par exemple, Rodolphe, c’est mignon sur un bébé, mais sur un mec de 40 ans taillé comme une rugbyman, ça le fait moins. Comme Lilly, pas sûr qu’on devienne DRH avec un prénom comme ça. Quoi, j’y vais fort ? Et pourtant, je ne suis peut-être pas si loin de la vérité. Miss Brownie nous propose les différentes influences que peut avoir un prénom sur l’enfant qui le porte. Je suis très convaincue de cela. Et vous ?

Finalement, même si cette histoire de prénom se pose surtout à la naissance, on se projette obligatoirement plus tard. Plus tard… Imaginer que ma Zouzou sera une adolescente un jour, ça file le frisson à l’Ours. Oui, à lui, parce que moi, il me tarde : je me dis que c’est à ce moment-là que mon rôle de parent prendra tout son sens, que l’on construira notre relation entre adultes grâce au travail de parent que l’on a fait depuis sa naissance. La confiance est essentielle à cet âge et elle ne se construit pas un jour. Pourquoi je parle de confiance ? Parce que c’est la condition sine qua non pour que l’adolescent puisse parler à ses parents, même lorsqu’il lui arrive quelque chose de très important, comme une grossesse. Lucky Sophie nous parle justement de ce phénomène des mères-adolescentes (ou teen moms). Je pense que cela reste une situation qu’aucun parent ne souhaite pour son enfant. Eh oui ! Nous ne sommes pas fou : on sait ce que c’est que d’avoir un enfant et à quel point cela redéfinit notre existence entière. Lucky Sophie nous éclaire sur les raisons à ces situations qui existent toujours en France : bébé pilule, besoin de réparation… Une situation pas simple à vivre pour ces adolescentes mi-enfant-mi-femme.

Mais, on parle de nous, les parents, les enfants aussi, eux, se projettent plus tard ! Super héros, pompier, star, princesse, footballeur, Phypa aborde ces rêves qu’ont les enfants pour quand ils seront plus grands. Des rêves qui sont souvent stéréotypés, mais des rêves qui font avancer les enfants, qui leur donne envie de grandir et de quitter la douce enfance. S’il est bien de donner à  l’enfant la possibilité d’aimer cette période de sa vie et de le laisser en profiter, il est sain de montrer ce en quoi cela est bien de grandir, notamment pour pouvoir concrétiser son rêve. Parce que perso, souvent, je trouve que l’enfance, il n’y a que ça de vrai. Et je trouve ça moyen de véhiculer cette idée. Je suis moi-même mue par cet espoir continuel que dans sa vie, pour réaliser un rêve, il suffit d’y croire et de se donner les moyens, voilà ce que je dois transmettre à ma fille. Rien n’est jamais écrit. Tout comme les rêves d’enfant qui évoluent d’ailleurs avec l’âge, les rencontres dans leur vie. A nous aussi d’ouvrir le champs des possibles : et pourquoi son enfant ne rêverait pas d’être thanatopracteur ? (Oui, « parce que c’est morbide » est une bonne réponse, mais bon, il en faut hein.)

Enfin, quand on pense à l’avenir pour nos enfants, on ne peut s’empêcher de penser quel monde on va leur léguer, et surtout quelle société. Cultureetclaire souhaite d’ailleurs un bon anniversaire à la loi sur la laïcité (qui fête ses 8 ans), laquelle définit aujourd’hui notre Etat. La France est devenue un état laïc depuis 1905, date de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Ainsi, en France, on tolère toutes les religions mais il n’y a pas de religion d’Etat. Mais c’est quoi la laïcité ? Cultureetclaire nous éclaire (hu hu) sur ce sujet pour le moins délicat. Car un état laïc doit-il ou non parler des religions dans l’enseignement général ? Soit il parle de toutes les religions (et on n’a pas le cul sorti des ronces, passez-moi l’expression) soit il n’en parle pas. C’est un peu comme pour la campagne présidentielle : chacun a un temps de parole limité. Et puis le fait de parler de culture pour parler des religions, me dérange : aujourd’hui, certaines religions sont sorties du contexte culturel. Elles sont certes nées à un moment donné, dans une culture, dans un pays. Mais aujourd’hui, on peut être musulman en France ou catholique en Inde. Et en même temps, on ne peut par exemple pas parler de la conquête des Amériques par les conquistadores – fait historique –  sans parler du massacre perpétré en Amérique du Sud au nom de Dieu. A mon sens. Cela peut même être sain : finalement il y a eu des guerres à cause de divergences d’opinions politiques, mais aussi de religions. Cela peut servir à montrer comment l’être humain peut être vil et à quel point il faut tirer des leçons du passé. Un billet à lire, et surtout à réfléchir !

3 réflexions sur “Nos enfants, les adultes de demain {mini-débrief}

  1. Merci beaucoup pour ce très joli mini-débrief!!! Tu t’en es drôlement bien sortie pour une nana qui disait n’avoir plus que 2 neurones!! ;)
    Le sujet que tu as traité me tient beaucoup à coeur car il me semble qu’une société qui oublie que les enfants sont son avenir n’en a pas beaucoup…^^!!
    Merci encore de tes réflexions et témoignages!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s