Les périodes sensibles de l’apprentissage

BleurouZevertroÔsevioletmarronoranZe… En ce moment, notre petit pinçon, qui aime chanter devant les copains à la crèche, qui aime peindre, apprend les couleurs. Chaque occasion qui se présente est prétexte à éprouver sa connaissance des couleurs. Face à cette envie de découverte nous lui avons trouvé des livres, fabriqué un coin peinture, afin qu’il découvre, apprenne, éprouve la couleur…

Il a à sa disposition des livres sur les couleurs :

Balthazar et les couleurs, présenté il y a quelques mois par Audrey, et qui avec quelques pop up mignon, et des cercles fait aussi découvrir la composition des couleurs

Pomelo et les couleurs… va dans le nuancier… qu’il est rigolo ce pomelo…

Je crois que Joachim traverse une PERIODE SENSIBLE sur les couleurs!

Qu’est ce que c’est une période sensible?

« Il s’agit de périodes de plus forte réceptivité du point de vue de l’apprentissage par interaction avec le milieu. Selon cette théorie, il y a des périodes déterminées pendant lesquelles l’enfant est naturellement réceptif à l’égard de certaines influences du milieu, qui l’aident à maîtriser certaines fonctions naturelles et à accéder à une plus grande maturité. Il y a, par exemple, des périodes sensibles pour l’apprentissage du langage, la maîtrise des relations sociales, etc. Si on leur accorde l’attention qui convient, elles peuvent être exploitées pour promouvoir des périodes d’apprentissage intense et efficace. Sinon, les possibilités qu’elles offrent sont à jamais perdues. » (extrait de « Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée »).

Voilà une sanction culpabilisante pour les parents qui pourraient passer à côté d’une période sensible… Pour ma part, je pense quand même qu’en écoutant son enfant, on l’accompagne souvent naturellement dans l’exploitation de cette sensibilité aiguë…

Finalement, c’est bien cela être parent, écouter, accompagner, favoriser l’apprentissage au rythme de l’enfant, loin des diktats scolaires et des résultats. Ici pas d’évaluation, de sanction. Ici chacun avance à son rythme, enfant et… parents.

Moi je sais que depuis que Joachim s’interroge sur les couleurs, moi je les réapprends, je les redécouvre aussi…

 

 

Petite contribution « montessorienne » pour les Vendredis Intellos.

Muuuum

Vous pouvez me retrouver aussi sur mon blog MUUUUM

5 pensées sur «Les périodes sensibles de l’apprentissage»

  1. Merci beaucoup de ta contribution!!!! Je suis également persuadée qu’en restant à l’écoute de nos enfants, on ne peut pas réellement « rater » leurs périodes sensibles!!! Et puis rien ne nous empêche de « proposer », libre à l’enfant d’accepter ou de refuser…!!!
    Et du coup, tu l’as tiré d’où ta définition des périodes sensibles de Montessori???

  2. Pingback : Laisser faire ou Comment faire confiance en son enfant pour son propre apprentissage {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  3. Pingback : Montessori | Pearltrees

Laisser un commentaire