Quelle place accorder aux tâches ménagères dans la vie de famille ?

Comment se situer par rapport à l’importance que nous accordons aux tâches ménagères ?

Cette question m’a longtemps interpellée. Sans doute parce que ma mère a passé plus de temps à s’occuper des tâches ménagères que de moi. Je m’étais donc promise, lorsque j’étais enfant, de trouver le juste équilibre entre soin accordé au ménage et celui accordé à ma famille.

En pratique, ce n’est pas une mince affaire…

Parce que l’on se sent vraiment mieux ( en tous cas moi, je me sens mieux) lorsque l’on joue, l’on travaille, l’on vit dans une maison propre et ordonnée. Que voulez-vous, vivre dans le B*del me rend nerveuse, pas vous ?

S’atteler aux tâches ménagères peut même être une forme de thérapie qui permettrait de « ranger » son esprit de la même manière que l’on range son habitation.

Deux neuroneuses ont abordé la question cette semaine :

Maybeegreen nous rappelle que la vraie vie ce n’est pas le ménage  en appuyant sur l’importance de profiter de la vie.

Maman Dragon  partage avec nous un ouvrage plein de bons conseils en la matière. Il s’attache à nous donner quelques trucs nous permettant de nous organiser et de perdre moins de temps dans les tâches ménagères. Ces petits conseils sont plein de bons sens, à lire, si comme moi on aime avoir une maison propre sans pour autant passer tout son temps libre à récurer, nettoyer, repasser…

Sandy les bébous

4 réflexions sur “Quelle place accorder aux tâches ménagères dans la vie de famille ?

  1. Merci les bebous !
    Seulement tu as inversé les citations : c’est moi qui rappelais de profiter de la vie et Maman Dragon qui parlait d’Entretiens avec mon évier (livre que j’ai aussi et qui est très pratique, mais encore faut’il s’y tenir… plus facile quand bébé a grandi je trouve… ) :)
    Faire ce qu’on peut, pas toujours notre idéal mais s’en approcher de notre mieux, et avec où on en est de notre vécu et expérience, c’est le juste chemin je trouve aussi… même si notre conscience ne nous fiche pas la paix pour autant… toujours cette petite voix qui nous dit de mieux faire… oui, on peut toujours mieux faire… mais vivre, c’est bien aussi ;) reste comme tu le dis, qu’il est plus agréable de vivre dans un lieu calme visuellement que sans dessus dessous… comment ça le chat se mord la queue ? ^^ un juste équilibre, qui dépend des jours… – et pour moi, de l’ensoleillement, sisi… :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.