Un peu d’humilité

Il est de ces livres qui nous suivent longtemps et sur lesquels on revient régulièrement.Le Prophète de Khalil Gibran fait partie de ceux-là, pour moi. J’y puise un peu de sagesse de temps en temps. En général, ses mots m’apaisent.

J’ai envie de vous faire partager deux passages en rapport avec le thème des enfants.

A propos des enfants :

Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de la Vie qui a soif de vivre encore et encore.

Ils voient le jour à travers vous mais non pas à partir de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, il ne sont pas à vous.

(…)

Vous pouvez vous évertuer à leur ressembler, mais ne tentez pas de les rendre semblables à vous.

Car la vie ne va pas en arrière ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par lesquels sont projetés vos enfants comme des flèches vivantes.

J’aime cette façon de voir la parentalité. Les parents ne sont pas tout-puissants, une part de nos enfants nous échappe et c’est très bien comme ça. Khalil Gibran a un profond respect des enfants et ça me touche. Il me semble que cela allège le poids qui pèse sur les épaules des parents. Un plus d’humilité, un peu moins de culpabilité.

A propos de l’enseignement :

Nul homme ne peut vous révéler quoi que ce soit qui ne sommeille déjà dans l’aube de votre connaissance.

Le maître qui marche à l’ombre du temple, parmi ses disciples, ne donne pas de sa sagesse mais plutôt de sa foi et de sa tendresse.

Et s’il est vraiment sage, il ne vous invitera pas à entrer dans le logis de sa sagesse, mais il vous guidera jusqu’au seuil de votre esprit.

Cela rejoint la pédagogie Montessori (du moins, ce que j’en ai compris), n’est-ce pas ? Il s’agit d’éveiller la curiosité, d’accompagner l’autre (parce que cela ne concerne pas seulement les enfants) dans la connaissance et non d’imposer son savoir.

Encore une fois, la clé est l’humilité. Et si on remettait cette vertu à l’honneur ?

Clem la matriochka

Publicités

10 réflexions sur “Un peu d’humilité

  1. J’adore. Beaucoup de parents choississent le premier texte pour le baptême de leur enfant. Je ne connaissais pas le deuxième extrait qui est aussi très chouette.Un peu d’humilité, accepter que l’on est pas responsable de tout et que les enfants feront peut-être tout autre chose que ce que l’on a prévu pour eux, cela fait beaucoup de bien.

  2. Pingback: Instinct maternel, Khalil Gibran et l’alimentation / VI | Conseils educatifs

  3. YAAAAOUHHHHH!!! Elle l’a fait!!!! Depuis le temps que j’attendais que l’une d’entre vous nous le commente celui là!!!! Un incontournable de la parentalité!!!!
    Bon ben j’ai rien à dire, moi aussi je suis fan!! ;)
    Tu as raison, on y retrouve l’approche de la pédagogie nouvelle, mais aussi celle de grands penseurs de l’enfance comme Korczak…mais pourquoi pourquoi pourquoi ces gens là ne sont-ils pas imposés sur la scène publique!!!!!!

  4. Pingback: De l’art d’enseigner… la vie {mini-débrief} « Les Vendredis Intellos

  5. Pingback: [Groupes Parents 2.0 - Paris] Compte-rendu de la première réunion | Le blog des Parents 2.0

  6. Pingback: Devenir parent, qu’est-ce que ça a changé ? (rencontre de parents parisiens des vendredis intellos) | La Licorne et ses bouquins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s