L’haptonomie, une préparation à l’accouchement comme les autres ?

J’ai entendu parler de l’haptonomie pour la première fois quelques mois avant de tomber enceinte. Je trouvais le principe de toucher le gros ventre avec le papa ( oui, je n’avais pas compris beaucoup plus de choses) assez sympa et comme c’était nouveau, moi, ça m’attirait.

La page wikipédia nous la définit comme ça : « L’haptonomie est une pratique récente traitant de l’affectivité, ou des lois qui régissent les mécanismes affectifs en particulier dans les relations interpersonnelles. La pratique de l’haptonomie consiste à entrer en relation par le toucher, le contact affectivo-psycho-tactile (il s’agit d’une approche relationnelle et tactile qui ne dirige jamais, qui ne soumet jamais, mais qui guide, qui accompagne, qui soutient).

Dans sa mise en œuvre, il ne s’agit pas d’un type de thérapie, mais d’une méthode qui vise à relaxer et faciliter la guérison et la compréhension par le toucher. Elle est surtout pratiquée dans le cadre néo-natal (accompagnement périnatal, premiers contacts du nouveau-né), parfois aussi dans l’accompagnement de fin de vie des personnes âgées.

L’haptonomie est une marque commerciale, et il n’existe pas de réglementation spécifique (dans la loi française)« .

Le créateur de l’haptonomie, c’est Frans Veldman.Dans son ouvrage « Haptonomie, science de l’affectivité », il nous explique en quoi consiste cette discipline. Ainsi, l’haptonomie indiquerait la « voie à suivre pour développer ces facultés ( les facultés que chacun de nous disposons, de manière générale) et pouvoir en disposer librement, en les intégrant dans l’existence individuelle. (…) Elle ouvre les chemins qui mènent à une manière d’Etre humaine, véritablement autonome et responsable de soi« .

En pratique, j’ai mis beaucoup de temps à comprendre en quoi consistait cette discipline. Tout ce que je savais c’est que ce n’était pas qu’une préparation à l’accouchement puisqu’on peut pratiquer l’haptonomie à tout âge de la vie. Mais, je m’interrogeait sur ce flou qui entourait cette pratique ( je m’interroge toujours d’ailleurs). Chaque reportage ou article sur le sujet restait évasif laissant penser que mêmes leurs auteurs ne comprenaient pas bien la chose. Pourtant, en tous cas sur le net, je n’ai lu que des témoignages positifs de couples qui s’étaient préparé de façon « haptonomique » ( néologisme ?) à l’accouchement. Dans mon entourage les avis ( peu nombreux) de parents ayant tenté l’haptonomie étaient mitigés…

Je voulais me faire mon propre avis sur la question, j’ai quasiment forcé l’Homme à m’accompagner : et oui, sans Homme pas d’haptonomie…

Comme  j’avais envie que l’Homme soit impliqué dans ma grossesse et l’haptonomie est la seule préparation à la grossesse qui accorde une véritable place au futur père, j’ai dis « banco » ( oui, je sais, je suis une vieille has been) !

Alors, les deux premières séances ont été à peu près sympa : l’Homme et moi avons eu droit à des massages et nous avons appris comment « appeler » ( c’est à dire faire venir sous notre main) le petit tétard qui allait devenir notre fille.

Mais, ensuite, ça s’est gâté…

D’abord, à plusieurs reprises la gentille madame ( qui n’était pas vraiment méchante, par ailleurs) m’a fait des remarques sur ma prise de poids…A deux reprises donc, je suis sortie de la séance en pleurant ( c’est bien pour se détendre, non ?).

Et puis, les séances se sont transformées en séances de « rien »…A chaque fois nous faisions la même chose : Décambrage ( super agréable, mais ce n’est pas une technique propre à l’haptonomie), appel du bébé et « bercement »…Pendant une heure, c’est long !

On a d’ailleurs arrêté deux mois avant l’accouchement ( ça faisait donc 3 mois qu’on pratiquait, puisque l’haptonomie se commence très tôt…).

Pour le prochain bébé, je crois qu’on remettra en pratique les techniques de l’hapto mais avec l’aide du livre de Frans Veldman ( créateur de la discipline).

En réalité, je ne parviens pas à savoir si c’était notre haptonome qui n’était pas très douée ou si l’haptonomie c’est simplement ça : toucher un ventre d’une certaine façon, justement sans qu’il y ait des milliers de façon de le faire. Auquel cas, je ne vois pas l’intérêt d’être accompagné d’un tiers.

Je préfère d’ailleurs être tranquille avec mon homme pour pratiquer en toute intimitée sans être dérangée par la promiscuité avec un inconnu qui me mettait vraiment mal à l’aise ( le fait d’être en sous-vêtement face à l’haptonome me dérangrait beaucoup plus que face à un médecin).

Et vous avez-vous tenté l’haptonomie ? Qu’en avez-vous pensé ?

Sandy les bébous

 

Publicités

3 réflexions sur “L’haptonomie, une préparation à l’accouchement comme les autres ?

  1. J’ai également pratiqué l’haptonomie pour ma grossesse et après la naissance de ma fille et mon haptothérapeute a été plus loin dans la pratique de cet accompagnement. Je pense effectivement que cette pratique étant « tendance » certains en profitent quelque peu. As-tu vérifié si ta thérapeute appartenait au répertoire officiel ? Je trouve ça dommage que ce se soit passé ainsi pour toi :/

  2. Merci beaucoup de ta contribution!!! Hâte de découvrir ton témoignage!!
    Comme toi, j’ai été très attirée par le principe, la théorie… mais un peu déçue par la pratique…! Ceci étant, je sais que l’haptonomie peut être utilisée dans un cadre thérapeutique très éloignée de la grossesse tel que la prise en charge d’enfants ayant subit des violences, je me demande si on ne pourrait pas creuser sur ce point!!

  3. Pingback: Accompagner les enfants dans les grands bouleversements de la vie (mini-débriefing) « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.