On ne parle pas à un Enfant comme à un Adulte

Parfois, quand nous sommes fatigués par exemple, nous avons tendance à oublier que nos enfants ne sont que des enfants et que nos mots ne résonnent pas dans leur tête de la même manière que dans la notre.

Se risquer à faire du 2nd degré avec les enfants n’est pas souvent une bonne idée. Je l’ai appris à mes dépends.

On ne parle pas à un enfant comme on parle à un adulte. Tout est pris au 1er degré avec les enfants.

A la sortie des classes, je suis parfois choquée des réponses que certains parents apportent à leurs enfants.

Exemple …

« Maman, il m’a frappé, je peux le frapper moi-aussi ? »

 » Eh tu veux que je te frappe moi aussi !!?? » (dit sur un ton agressif)

Il parait parfois long, fastidieux et scolaire de parler à un enfant en lui expliquant de manière douce pourquoi frapper en retour n’est pas permis et pourtant cela reste à mon sens une bien meilleure méthode que répondre par de l’agressivité.

Si à mon mari, je peux lui répondre « Tu n’as qu’à le faire toi même » s’il me demande d’aller lui chercher une glace dans le congélateur [Et encore, pour éviter les conflits, une meilleure défense avec argumentation passe mieux …], aux enfants, il est déconseillé de leur balancer un Tunaka en pleine tête. Et ce n’est pas une prise de judo.

Pourquoi ?

Parce que …

« On dirait du japonais (tunaka) ou plus exactement une manière très nippone de renvoyer le gamin dans ses filets. L’enfant Tunaka est seul au monde. (…) Non qu’il ne soit pas capable de se débrouiller tout seul, il réclame une assistance affective et non effective. (…) Les familles Tunaka sont des familles qui ne tissent aucun lien affectif durable entre les membres. »

Source : « Ne leur dites jamais… : Savoir parler à ses enfants, ça s’apprend » de Joseph et Caroline Messinger

En gros, il faut bien choisir ses mots pour que l’enfant comprenne que l’on est présent pour lui, qu’il peut compter sur nous, même si on n’est pas toujours disponible.

Et pour l’avoir testé, un enfant ne réagit pas du tout de la même manière si on lui répond Tunaka que si on lui dit que nous nous n’avons pas le temps de le faire mais que nous le pensons assez grand pour y arriver seul et que nous serions fiers de lui. Avec un Tunaka, bien souvent l’enfant boude, râle. En expliquant l’enfant fait ou non des efforts, parfois nous devons tout de même bouger car lui aussi aura ses arguments, mais il ne râle pas.

Parler aux enfants, ça s’apprend.

Ici, je survole le sujet. Il reste encore à explorer.

 

MissBrownie

4 réflexions sur “On ne parle pas à un Enfant comme à un Adulte

  1. Merci beaucoup de ta contribution!!! Tu as raison de le souligner, il est nécessaire de bien choisir ses mots pour s’adresser à un enfant… notamment pour ne pas involontairement lui laisser penser qu’on le méprise, qu’on le dénigre ou qu’on l’ignore…
    J’ai hâte que tu nous en dises plus sur ce concept!!!

  2. Pingback: Parents adaptables, enfants épanouis ? [mini débriefing] « Les Vendredis Intellos

  3. Pingback: Savoir parler à ses enfants, ça s’apprend. | Les Vendredis Intellos

  4. Merci beaucoup pour cet article, qui confirme tellement mon point de vue. J’anime des ateliers de signes pour bébés, lors d’un de mes ateliers, un petit de 18 mois a mis une tape sur la joue d’un autre. Bien sûr le second s’est mis à pleurer et bien sûr, sa mère lui a dit « Oh ce n’est rien, c’n’est pas grave! ». Je pense qui si la mère du premier lui avait mis, à elle, une baffe, et qu’on lui ait répondu, « Ce n’est rien, c’n’est pas grave », je ne suis pas certaine qu’elle aurait apprécié !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.