Emmener les enfants au zoo, c’est mal ?

Moi j’ai une passion pour les zoos. Impossible de passer près d’un zoo sans avoir l’envie de le visiter, même si je suis dans une capitale européenne et qu’il y a sûrement mieux à faire !

Cette passion a commencé quand j’avais 2 ans et ne m’a pas quittée jusqu’ici.

Alors évidemment les p’tits loups ont déjà visité un bon nombre de jolis zoos même s’il nous reste encore quelques prestigieuses adresses à découvrir.

Mais quand je leurs lis ce livre des Barbapapa Les animaux (qui leur a été offert), je suis toujours un peu mal à l’aise, je culpabilise. On y voit en effet des animaux tristes dans leurs cages :

« Les animaux sont malheureux derrière des barreaux, ils veulent retourner chez eux en Afrique.« 

Sur ce point je m’en sors assez facilement puisque les conditions de « détention » ont largement été améliorées depuis 30 ans : plus d’espace, plus d’aménagement pour ressembler au milieu naturel, mélange des espèces comme dans la Plaine Africaine du Parc de la Tête d’Or à Lyon. N’empêche que parfois quand ils voient des animaux tourner en rond dans une petite cage, ils posent la question de savoir si ces animaux sont malheureux.

Le livre présente un autre point qui chiffonne bien plus les enfants sans doute parce qu’ils se projettent à leur place : ces animaux prélevés dans le milieu naturel ont été arrachés à leurs familles. Dans le livre (qui se termine évidemment bien) Barbapapa ramène les animaux en Afrique et on assiste aux retrouvailles.

« Comme ils sont contents de retrouver leur famille et leurs amis ! »

Sur cet autre point, les pancartes d’explication nous aident souvent à expliquer que les zoos sont aussi un moyen de préserver les espèces car dans le milieu naturel ces animaux sont menacés par des prédateurs, au rang desquels se trouve malheureusement souvent l’homme lui-même (par exemple le braconnage pour les défenses d’éléphants).

Les naissances en captivité leur montrent aussi que maintenant on prélève moins d’animaux directement dans le milieu naturel.

Même s’il aborde le sujet de manière rigolote, le dessin animé Madagascar montre aussi qu‘à force de vivre dans des zoos, ces animaux ont complètement perdu leur instinct naturel et se comportent comme des animaux domestiques.

Enfin, malgré toutes ces questions, les enfants gardent plaisir à aller rendre visite aux animaux du zoo et comme on a la chance d’habiter juste à côté d’un zoo gratuit, je peux vous assurer qu’on en profite ! On connaît tellement bien les animaux qu’on suit leur vie et l’an dernier quand des singes de grande valeur avaient été volés, mes p’tits loups étaient tout en émoi.

Du coup, ils ont adoré cette jolie histoire « Ouistiti a disparu » que les Editions La Petite Fripouille nous ont gentiment offert dans le cadre des Vendredis Intellos.

En plus d’être mignonne et joliment illustrée, cette histoire a le mérite de montrer l’attachement du gardien pour ses petits pensionnaires !

Et chez vous, zoo ou pas zoo ?

Lucky Sophie

19 réflexions sur “Emmener les enfants au zoo, c’est mal ?

  1. Zoo aussi. COmme toi j’adore ça, et puis quand tu sais que la plupart des animaux (pour ne pas dire tous aujourd’hui) sont nés en captivité… Ce sont des animaux qu’ils ne pourraient jamais voir en vrai.

    Beaucoup de zoo ont aussi des programmes « sur place » pour la sauvegarde des espèces, je pense à celui d’Amnéville par exemple qu’on a visité les yeux tout ronds l’année dernière au printemps. On ne faisait pas que passer devant les animaux,mais y’avait des soigneurs qui expliquaient plein de choses, c’était vraiment génial.

  2. On a passé de bons moments au zoo du Parc de la Tête d’Or, mais je n’ai pas du tout apprécié Thoiry !!! Sur le principe, on se dit, « c’est une réserve, les animaux sont en liberté ça doit être super ». On pense que l’espace est vraiment vaste, et que notre véhicule sera à peine remarqué par les animaux…Hélas on en est loin ! On se retrouve comme dans un bouchon du matin en région parisienne, les animaux sont tout proches et respirent à plein poumons les gaz d’échappement. C’est pathétique ! J’ai eu presque honte d’y être allée et d’avoir embarqué ma fille là-dedans. Du coup je préfère un bon vieux zoo pour piétons !

  3. Je suis contre toute exploitation animale et donc évidemment contre les zoos.

    Je n’ai pas écrit d’article à ce sujet pour l’instant, mais je vous invite à découvrir celui-là : http://ecologie.nature.free.fr/pages/dossiers/dossier_zoos.htm. Il s’agit d’une interview de Jean Claude Nouët pleine de bon sens.

    Bien sûr petite, j’ai adoré visiter des zoos et découvrir des animaux incroyables, même si un sentiment étrange me prenait en pensant à leurs conditions de vie. Aujourd’hui je suis adulte et j’ai essayé de comprendre ce que cela impliquait et j’ai trouvé ça assez nauséabond.

    Il y a de nombreuses façon d’émerveiller un enfant sans exploiter d’autres êtres. D’ailleurs pour observer des animaux, on peut commencer par observer son environnement, puis on peut poursuivre par des balades en forêt.

    Merci pour cet article qui soulève un sujet très intéressant.

  4. Je rejoins l’avis de Mlle Pigut. Je trouve que tu soulèves une question intéressante grâce à ce livre de Barbapapa qui, soit dit en passant, semble très bien fait.
    Le fait est que, bien que mon fils de 18 mois soit absolument FAN d’animaux, je refuse de me rendre dans des zoos et me rendre complice de leur captivité.
    Pour observer le comportement animal, rien de tel qu’un livre sur le sujet ou même, un reportage animalier ! :D

  5. Merci beaucoup de ta contribution!!! Et merci aussi d’avoir accepté de nous présenter le livre des Editions La Petite Fripouille!!
    Personnellement je n’ai pas d’idée arrêtée sur les zoos…Nous y avons parfois emmené les affreux et cela a généralement été motif à discuter de tous les enjeux autour…
    Après, je trouve très bien qu’une réflexion soit menée pour améliorer en permanence les conditions d’existence des animaux (quand on pense aux zoos des années 80 ça fait froid dans le dos!!)… je pense aussi que la multiplication des naissances en captivité est un signe que leur bien être commence à être respecté…
    Je préférerai bien évidemment que tous ces animaux soient en liberté mais je pense que les zoos sont généralement animés par des amoureux des animaux et qu’ils cherche à compenser comme ils peuvent la folie de certains (braconnage, importation illicite, extermination, …)

  6. ta contribution tombe le jour où nous sommes allé au « zoo du cirque » (Gruss) installé sur la place des Quinconces à Bordeaux. Mon fils ADORE les zoos. ON a fait celui de la Palmyre et (bien entendu) le parc de la Tête d’Or. Signe que les temps changent : le prix du ticket d’entrée du zoo : 17 euros par personne, waou! J’aime beaucoup la plaine africaine installée à Lyon. Bref, nous on est zoo, mais la réflexion n’a pas encore prit le pas sur la découverte. Les animaux me paraissent bien traités dans le cirque Gruss, et d’ailleurs peu ne sont pas adaptables aux conditions sibériennes de la France (là le Yack rigole).
    Sinon, pour Barbapapa, c’est normal qu’il soit traumatisé par les zoos : voir le tome 1 « la naissance de Barbapapa » où il atterrit dans une cage, s’en échappe pour rencontrer les autres animaux, et se fait virer du zoo…
    Je sais que mon commentaire est un peu décousu. mais je trouve ton article vraiment original. Il ouvre sur une multitude de réflexions non encore abordées ici. Merci.

  7. Moi, aussi j’aime bcp aller dans des zoo , voir les animaux de près j’aime !!! Biensûre je convient qu’ils seraient bcp mieux dans la nature !!!
    Je pense qu’ils peuvent aider à faire aimer les animaux aux enfants et par là même, leur apprendre à préserver la nature !!!
    Heureusement que le confort des animaux à bcp changer car je me souviens petite avoir été mal à l’aise dans certains zoo.
    J’ai lu le lien de Mlle Pigut, c’est pas tendre avec les zoos, je comprend et je suis d’accord avec le côté exploitation animal, mais même si le coté préservation n’est pas parfait, dans le contexte actuelle, je pense qu’il est nécessaire.
    De plus, je connais un zoo qui recueille des animaux sauvage saisie par la loi et que essayer de les réintégrer dans des groupes dans différents zoo, et ces animaux ne servent pas à attirer le chalant car ils font peu de pub pour leur asso et ces animaux ne sont pas visibles du public. De plus, ils envoie des fonds à des assoc des protections d’animaux qui font de la protection sur place.
    Tant qu’il y aura besoin de protéger les animaux, je pense que les zoos auront une part à jouer, mais à nous de faire en sorte que les animaux est le plus de confort possible.
    Bonne soirée.

  8. Je m’interroge aussi lorsque j’emmène mes enfants au zoo… Il y a les zoo où les animaux ne me semblent pas suffisamment pris en compte. Et puis, ceux où grâce aux partenariats mis en place (et donc financés par nos entrées) des animaux pourront être protégés ailleurs…

  9. alors autant les zoo ça ne me dit rien, mais vraiment rien et je n’ai pas envie d’emmener mes enfants voir des girafes alors qu’on vit en moselle, mais par contre je suis pour les parcs animaliers, car là les animaux sont dans un cadre tout autre, d’ailleurs s’ils n’ont pas envie de se montrer on ne les voit pas, bref, je trouve que c’est totalement différent; j’ai la chance de vivre près d’un magnifique parc animalier et c’est clair que ça n’a rien à voir…

  10. Pingback: Différentes façons d’aimer chez les humains – [mini debrief] « Les Vendredis Intellos

  11. Merci pour cet article très interessant. Je partage l’avis de Mlle Pigut et mumandwild, le zoo et le cirque, je ne cautionne pas. Et je ne veux pas emmener ma fille (16 mois bientôt) dans ce genre d’endroits bien qu’elle adore le animaux. Je me suis d’ailleurs posée la question, car je ne veux pas la priver de ce plaisir, mais n’est-ce pas hyper égoiste justement? Pour le moment, les animaux du zoo (les animaux sauvages), je les lui montre sur des livres, et parfois, quand j’allume la TV, je mets des émissions sur les animaux. J’espère plus tard l’emmener en en safari, dans des parcs où les animaux sont en libertés (pareil, il faut faire attention à certains parcs qui se disent respecter les animaux mais profitent du tourisme et il y a des abus bref c’est un autre débat). Pourtant, j’habite Lyon et pourrait aller au parc de la tête d’or où le zoo est même gratuit. Bien qu’ils aient fait de gros progrès (la plaine africaine par exemple), le principe de zoo me gène. Quand j’étais petite, j’y avais vu un ours dans une mini cage, ça m’a vraiment marquée, j’ai toujours cette image dans la tête. La cage y est toujours mais l’ours est heureusement dans un lieu plus grand, mais encore trop petit. Après, je comprends que l’on emmène ses enfants au zoo, pour leur montrer tous ces animaux, les ouvrir à de nouvelles choses, mais je trouve cela profondément égoïste (cela n’engage que moi^^).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.