La construction de la parentalité (mini-débriefing)

Quand j’étais petite, je suivais l’éducation de mes parents sans trop me poser de questions. Mis à part, bien évidemment les sentiments d’injustice divers et variés paske NON, c’est pas juste de ne pas pouvoir manger trois glaces avant le dîner.
Quand j’étais adolescente, j’ai épluché les choix éducatifs de mes parents, et j’en ai critiqué un certain nombre, les rendant responsables de certains de mes problèmes. Et me jurant, naturellement, de ne pas faire la même chose avec mes propres enfants.
Quand j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari, nous avons vite parlé enfants, éducation, choix, et espoirs. Nous avons confronté nos opinions pour bâtir un rêve, celui de notre famille.
Et puis vient le moment de la confrontation. Parce que c’est bien gentil de réfléchir, d’observer, et d’imaginer agir, encore faut-il passer à l’action une fois qu’on a le nain dans les bras.
Et même, un petit avant.
Il y a le choix du prénom, des premiers vêtements, de la couleur de chambre, mais aussi de la méthode préparation à la naissance, de la clinique, de l’équipe, du type d’accouchement, bref, le projet de naissance.
Maybeegreen et Vert Citrouille nous parlent, dans une série d’article, de leurs expériences de l’accouchement à domicile. Elles vous proposent cette semaine l’après naissance.

Que ce soit pour construire son projet de naissance ou ses projets éducatifs, je pense qu’on est tous amenés à feuilleter, au moins une fois, un magazine ou un article dédié à ce sujet. Que ça soit pour attendre son train, dans la salle d’attente d’un médecin ou parce qu’on est adeptes de ces petites lectures rapides. Mais y trouve-t-on vraiment de l’aide ? Entre vulgarisation à outrance, raccourcis et contradictions, Clem Matriochka nous donne son point de vue.

Justement, ces magazines titreront bien souvent sur l’importance de poser des limites à ses enfants. Seulement, aux Vendredis Intellos, on aime l’idée de poser des limites sans violence et parfois même sans punition. Mais concrètement, comment fait-on ? Home Sweet Mome présente un livre qui contient des éléments de réponse.

La construction de la parentalité est un sujet bien trop vaste pour tenir en quelques articles. Nous avons tous une expérience différente de la question. Nous sommes tous confrontés un peu aux mêmes problèmes et tentons d’y trouver des solutions qui nous conviennent et qui, nous l’espérons, conviennent à nos enfants. Et il y a des parents qui doivent faire face à d’autres problèmes encore. Les parents divorcés, les parents seuls, les parents homosexuels. Et c’est de cette dernière catégorie que La Farfa nous parle cette semaine :  deux mamans, comment on gère au quotidien ?

Se construire en tant que parent est un parcours qui commence bien avant la naissance et se poursuit jusque… En fait, arrête-t-on jamais de se construire ? Nos enfants naissent, grandissent, deviennent adolescents, quittent la maison, font des enfants à leur tour, et chaque étape est l’occasion de tout repenser, de modifier les rôles, de trouver une nouvelle place dans sa famille…

Bonne lecture,

 

Vaallos.

2 réflexions sur “La construction de la parentalité (mini-débriefing)

  1. Merci beaucoup pour ce chouette débriefing!!! Encore une occasion de se demander en quoi ce que nous faisons que les VI diffère de ce qu’on peut trouver ailleurs et en quoi la place que nous donnons aux livres peut nous aider dans la construction de notre parentalité (ou future parentalité) et non nous enferme dans des stéréotypes, des pensées toutes faites taillées à l’emporte pièce…!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.