ELFE et l’évolution de nos enfants

Ce matin à la télé, j’ai entendu parler du projet ELFE, et ça n’a rien à voir avec la p* de la République ou les petits êtres de la forêt…

ELFE signifie Etudes Longitudinale Française depuis l’Enfance, certes…

En gros on prend un pannel de nouveaux-nés dans différents coins de France (soit 20 000 bébés) on les suit jusqu’à leur 20 ans et on en tire des conséquences.

Voici les objectifs de l’étude :

L’observation d’enfants nés à la même période, sur une durée de vingt ans, représente une occasion unique de comprendre ce qui perturbe ou au contraire favorise leur développement. Elle permettra d’analyser de quelle façon ils trouvent leur place dans la société. Leur santé, leur scolarité, leur alimentation, mais aussi leur vie familiale et sociale ainsi que leur lieu d’habitation seront analysés par les quelque 400 chercheurs participant à l’étude. Le croisement de ces multiples informations permettra de répondre aux nombreuses questions que se posent parents et scientifiques sur la manière dont chaque enfant évolue, et ainsi d’améliorer sa santé comme son bien-être.

Quelques exemples de questions auxquelles l’étude Elfe tentera d’apporter des réponses :

• À quel âge faut-il diversifier l’alimentation ? Quelle influence cela a-t-il sur les préférences alimentaires et la santé ultérieure de l’enfant ?
• Quels sont les effets du mode d’accueil du jeune enfant sur ses relations avec les autres enfants, son intégration à la maternelle et son acquisition du langage ?
• Quelle est l’influence de l’usage de l’informatique, du sport ou des activités culturelles sur le développement physique et intellectuel de l’enfant ?
• Quel est l’impact des polluants présents dans notre environnement sur la santé et le développement des enfants ?
• Quels sont les facteurs familiaux, économiques et socioculturels qui conditionnent la réussite tout au long de la scolarité ?
• Les enfants d’aujourd’hui grandissent-ils au même rythme que ceux d’hier ?

Cela signifie que dans une vingtaine d’années, plus de grands débats sur les grandes questions de l’éducation…Non, là je rêve, les VI auront toujours besoin d’exister. Mais, les mamans pourront enfin élever leurs enfants sans trop avoir peur de mal faire  » parce que le pédiatre a dit de faire comme ceci, alors que celui de ma copine a dit l’inverse et que ma mère me dit encore autre chose« . Les prises de tête sur ces différents sujet seront limitées, les mamans seront libre !!! Je m’égare…Toujours est-il que nous attendons le compte rendu de l’étude avec impatience.

Il est même possible que nous n’ayons pas à attendre vingt ans : les premiers résultats de l’étude seront rendus publics en 2013 !

Je ne sais pas vous, mais je trépigne à l’idée de lire les résultats !

Sandy Les bébous

6 réflexions sur “ELFE et l’évolution de nos enfants

  1. Je ne sais pas si cela suffira à ne plus faire dire tout et son contraire aux donneurs de « bons » conseils ni si cela sera suffisant pour montrer les bénéfices d’une parentalité respectueuse par exemple, car des études disséminées existent un peu partout, mais en France, il semble qu’on a besoin de valider tout ce qui est analysable par ses propres études, ses propres conclusions… Pourquoi pas ? Si ELFE est une étude randomisée contrôlée (lien pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tude_randomis%C3%A9e_en_double_aveugle ) , qu’il n’y a aucun biais etc… Mais nous savons déjà les réponses, pour l’essentiel, le tout est maintenant de rassurer tous les parents qui ont besoin de suivre le troupeau… Pourquoi donc attendre 20 ans pour décider de savoir par soi-même ce qui est bon ou non pour nos enfants ? Un bon citoyen doit être capable de faire preuve d’esprit critique, et ça aussi je compte bien le partager avec mes enfants ;)

    Cela dit, je serai pour ma part ravie de constater dans 20 ans que ce qui semble pourtant évident est validé et recommandé pour un mieux-être de tous ! ;)
    Elle aura l’avantage de rassembler beaucoup de données sur une seule et même étude, et si elle est correctement réalisée et analysée, de permettre une meilleure vision de notre « époque » ! Je ne sais si d’ici là, elle sera plus que jamais utile ou bien si les comportements de parentalité qu’on dit aujourd’hui alternatifs auront déjà pris une ampleur telle que l’étude ne viendra que les « justifier » a posteriori … Je rêve peut-être, mais sans espoir pour nos enfants, à quoi bon, n’est-ce pas !

    Merci Sandy pour ton article ! :)

    • « les comportements de parentalité qu’on dit aujourd’hui alternatifs auront déjà pris une ampleur  »
      Cela me fait penser à une conversation que j’ai eu avec mon mari suite à la publication de l’article de Maya (et oui les VIs ça fait débat dans ma chaumière) sur le féminisme différentialiste, il me dit souvent que notre vision de la famille, de l’éducation est marginal, que nous sommes une infime minorité ce que je ne ressens pas toujours comme tel car je rencontre d’autres familles qui vivent comme nous au quotidien ou qui y aspire, mais il a raison nous sommes une minorité. Alors, oui, peut-être que dans 20 ans, ce qui semble alternatif ne le sera plus, ou que des sites comme les VIs auront permis aux parents et futurs parents de faire évoluer leur pensées, leurs modes éducatifs, de se questionner (déjà dans un premier temps) tout simplement.
      Mon commentaire est une digression car il répond au commentaire de Maybeegreen plutôt qu’à l’article…
      Tout comme vous je suis curieuse de voir les résultats de cette études.

  2. Très intéressant, vivement dans 20 ans (enfin pas trop vite tout de même). A la naissance de Miniglobetrotteur, nous avons reçu plusieurs courriers nous invitant à prendre rendez-vous avec des facultés de médecine pour observer l’audition chez les nouveaux-nés, les réactions sensorielles… C’était très intéressant ; pleine de bonne volonté, je n’ai malheureusement donné suite à rien, la reprise du boulot est vite arrivée et je n’ai pas pris la peine de m’organiser. c’était en tout cas très étonnant.

  3. Merci beaucoup Sandy de nous avoir fait connaître cette étude… Elle est effectivement bien intéressante et correspond, j’en suis sûre, à un graal des chercheurs (quand je pense à l’émoi de mon ex-directeur de thèse à l’idée d’étudier une cohorte d’élèves sur 5 ans!!!)…
    Je vais essayer de me renseigner sur la méthodologie d’enquête de cette étude afin de disposer d’éléments de discussion dessus…
    Quoi qu’il en soit, aucune étude aussi rigoureuse soit-elle ne devra nous conduire à oublier notre bon sens de parent, ni notre liberté de jugement…
    Reste aussi à savoir si les conclusions ne nous amèneront pas à formuler 20 ans trop tard « ce qu’il aurait fallu faire » sachant que 20 après, la société ayant évolué, les mêmes directives seraient vouées à l’échec…
    Bref, à suivre!!!

  4. Pingback: Les fantômes Ed , Uk et Atif. { Mini Débrief } « Les Vendredis Intellos

  5. Pingback: Retour sur…. le lancement de l’étude ELFE (1ère étude française de l’enfance sur large cohorte) « Les Vendredis Intellos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.