Ces premières fois qu’on n’oublie pas

Pour ma première participation aux Vendredis Intellos, je souhaite commencer en douceur et vous présenter un ouvrage que j’ai découvert pendant ma grossesse et qui m’a beaucoup émue. Cet ouvrage c’est cet album écrit par Vincent Cuvellier et illustré par Charles Dutertre intitulé La Première fois que je suis née.

Ce qui m’a plu dans cet album c’est qu’il peut être lu autant par des adultes que des enfants. En effet cet album raconte les premières fois d’une petite fille. Il débute ainsi :

« La première fois que j’ai ouvert les yeux, je les ai fermés aussitôt. J’ai pleuré. Des mains m’ont posée entre deux montagnes de lait. J’ai arrêté de pleurer. Et j’ai ouvert les yeux pour la deuxième fois de ma vie. J’ai vu la lumière la plus douce du monde : c’étaient les yeux de maman. »

A partir de là, nous suivons la vie de cette petite fille à travers ses diverses premières fois racontées à la fois avec humour et poésie. Par exemple :

« La première fois que j’ai fait pipi, c’était sur papa. »

« La première fois que j’ai marché, je suis tombée. La première fois que je suis tombée, je me suis relevée. La première fois que je me suis relevée, j’ai marché. »

« La première fois que j’ai glissé sur un rocher, le rocher a pleuré. Pas moi. »

Ensuite, la petite fille grandit, devient une adolescente qui aime pour la première fois un garçon, a pour la première fois un chagrin d’amour. Enfin l’adolescente devient femme et rencontre celui qui la rendra mère :

« La première fois que je t’ai vue, c’est toi qui fermais les yeux et c’était moi la mer. »

« La première fois que tu es née, c’est la deuxième fois que je suis née. »

Je trouve cet album vraiment intéressant pour un enfant car les illustrations sont bien faites et, pour la plupart, très humoristiques. Ainsi, même si le texte en regard est un peu ardu, l’illustration compense.

Plus l’enfant grandit, et plus il va comprendre le texte, les jeux de mots et sens cachés.

En tant qu’adulte, on saisit de suite la dimension philosophique de l’ouvrage qui décrit de manière très habile le cycle de la vie. Une vie qui est jalonnée d’événements marquants qui sont globalement les mêmes pour chacun, des premières fois qui nous construisent peu à peu.

Cet ouvrage est un peu le pendant littéraire du livre de bébé où l’on note les dates des premières fois de notre enfant en l’illustrant par des photos. Il est donc l’instrument idéal pour accompagner l’enfant lors de ses premiers questionnement sur la vie et son déroulement.

Il nous permet à nous, adultes, de nous replonger dans nos souvenirs d’enfance avec plaisir, tout en imaginant avec émotion le jour où nous partagerons certains de ces moments avec nos propres enfants.

Nadinbox

Publicités

8 réflexions sur “Ces premières fois qu’on n’oublie pas

  1. Pingback: Première fois « Nad'In'Box

  2. Bravo et merci pour cette première jolie participation!!! Personnellement, j’aime beaucoup ces livres à étages que l’on peut lire à 3 ans comme à 30 (et même après!!)… je trouve que c’est une bonne manière de montrer aux enfants la complexité de l’existence que l’on peut toujours relire et relire et apprendre davantage…

  3. Pingback: Humble et sereine pour donner la vie ? [Mini-Débriefing] « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.