Bien plus qu’une Fête Catholique…

En me réveillant ce matin, je suis tombée sur une émission de Direct 8 s’intitulant « Dieu Merci! ». D’habitude, je ne regarde pas les émissions religieuses. Pourtant là, je n’ai pas zappé. Le thème m’intéressait. C’était l’histoire de Noël depuis 2000 ans. Cette émission m’a invité à m’interroger sur la véritable origine de cette fête, à faire des recherches…

L’histoire de Noël est une histoire que beaucoup se disputent… Tantôt païenne, tantôt liée au christianisme. Si enfant, on m’a appris que le jour de Noël nous fêtions la naissance de Jésus, le divin enfant auquel des rois mages apportèrent des cadeaux. Je prenais surtout cette histoire comme une légende, mais mon éducation catholique me rappelait que Noël était avant tout la naissance de Jésus. Pourtant, nous n’étions pas très pratiquants…

Aujourd’hui, je suis maman et même si nos enfants sont élevés dans la tradition musulmane, étant issus d’un couple mixte, nous continuons de fêter Noël. Chez nous, aucun référence à la naissance de Jesus, aucune crèche, rien de religieux dans Noël. D’ailleurs, au final, ça m’arrange bien que la langue française soit une des seules à appeler ce jour avec un mot n’ayant presque aucun lien avec la naissance du Christ. Nous ne disons pas fête de la nativité, nous disons Noël.

Le mot Noël (dont la première attestation écrite date de 1112) est issu par évolution phonétique (nael) et modification vocalique du latin natalis (« relatif à la naissance, natal »). Le o, remplaçant le a de l’ancien français nael, vient de la dissimilation des deux a de natalis tandis que le tréma (1718) note la diérèse.

source: Wikipédia

Noël vient du latin « Natalis (dies) » qui signifie le jour natal et représentait l’anniversaire de la naissance du Sol Invictus, le Soleil Invaincu.

source: http://www.domesprit.com/aide/SolsticeHiver.htm

En gros, Noël signifie nouveau, comme pour rappeler la première origine païenne de cette fête qui célébrait le solstice d’hiver. Une fête de la lumière. Le moment de l’année où les jours rallongent petit à petit et où la nature se prépare pour accueillir le printemps.

Finalement, cette idée de fête païenne durant laquelle on célèbre la nature, durant laquelle on décore un sapin parce que c’est le seul arbre à rester vert l’hiver et durant laquelle on allume des bougies pour fêter le retour de la lumière me plait bien plus. L’automne, si sombre est tellement déprimant que le retour des journées plus longues mérite d’être fêté.

La langue française m’arrange aussi en appelant le gros barbu Père Noël plutôt que Saint Nicolas. Pourtant, dans de nombreuses langues, le gros barbu s’appelle Saint Nicolas. Santa Claus signifie Saint Nicolas et non un Christmas Father. On arrive ainsi à occulter le côté religieux pour prendre Noël avant tout comme une fête du partage, une fête durant laquelle on se réunit, une fête familiale. Une occasion d’être ensemble et de faire plaisir.

Malgré le côté commercial qu’on donne à ce jour, je trouve beau qu’on prenne plaisir à gâter ses proches un jour dans l’année.

Je ne sais pas comment cela se passe dans tous les foyers français, si les familles musulmanes ou bouddhistes françaises fêtent ou non Noël, mais derrière la profusion de messages relatifs à cette fête, j’ai du mal à imaginer que des enfants ne reçoivent pas de cadeaux ce jour là… Je me trompe peut-être.

Il ne faut pas oublier que dans de nombreux endroits dans le monde, demain soir, le réveillon de Noël ne représente rien et ne sera pas fêté… Dans son enfance, mon mari n’entendait pas parler de cette fête.

Fêtons la joie d’être ensemble autour d’un bon repas, au chaud, avec les yeux brillants de nos enfants.

Nous honorons le Dieu Soleil,

En ce jour de sa renaissance,
Brille sur nous,

Réchauffe-nous de tes rayons.

Voies ces feux de joies allumés en ton honneur.

Reviens de ton long séjour loin de nous,

Reviens vers nous,
nous t’implorons,
Réchauffe-nous.

source: http://www.domesprit.com/aide/SolsticeHiver.htm

MissBrownie

Publicités

5 réflexions sur “Bien plus qu’une Fête Catholique…

  1. j’adore! tout à fait mon idée de Noël (je suis athée, de famille athée, donc le coté religieux de Noël, ben on a pas non plus chez moi… ^^)
    Superbe prière au soleil didonc. ^^

  2. j’aime beaucoup cette idée de fêter le retour de la lumière, ça me parle plus que les saints, les dieux et cie, me sentant plutôt dans la célébaration de la nature que dans le monothéisme. Merci pour cet enrichissement.

  3. Pingback: Noël ne se résume pas aux cadeaux « Les Vendredis Intellos

  4. Le mélange entre culture religieuse et culture païenne a été présent aux origines de la fête de Noël… Au début, il s’est agi pour l’empereur Constantin d’assurer la popularité du culte chrétien en supplantant la fête païenne de la déesse Mythra… Noël s’est donc enrichi et volontairement mêlé de symboles païens et populaires… à mon sens, ce qui n’était à l’origine qu’une bien basse lutte de pouvoir fait aujourd’hui une des richesses de cette fête…
    Bien entendu, toutes les cultures ne la célèbre pas mais on dénombre néanmoins par dizaines les célébrations autour de la lumière au mois de décembre (dans l’hémisphère Nord du moins)…
    Merci beaucoup de ta contribution!!!

  5. Pingback: Noël , fête populaire [mini-debrief] « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.