Sous nos ventres ronds…

Je vous mets juste une chanson, d’Amélie les crayons. C’était ma chanson fétiche pendant ma grossesse. Et encore aujourd’hui, elle me tire les larmes des yeux. ^^

Le linge de nos mères
sent bon dans les armoires
la lavande et le grand air,
c’est beau juste de les voir…

Le linge de ma mère
est plus blanc plus blanc que blanc
Même quand nous étions enfants,
elle en faisait son affaire.

Et sous nos ventres ronds sera-t-on les filles de nos mères?
Qui menaient tout de front de manière exemplaire…

Dans les maisons de nos mères,
c’est classé irréprochable,
on boit dans de jolis verres,
y’a des bouquets sur les tables…

Dans les jardins de nos mères
y’a des fleurs qui dégoulinent,
y’a des roses, des primevères, du lin et de la glycine

Et sous nos ventres ronds sera-t-on les filles de nos mères?
Qui menaient tout de front de manière exemplaire

Dans les potagers de nos mères,
y’a toujours trop de légumes,
elles nous font des tupperwares
qu’on ramène c’est la coutume.

Dans les mains de nos mères
y’a des lignes et des histoires,
qui pour nous restent un mystère,
même si on voudrait savoir…

Et sous nos ventres ronds sera-t-on les filles de nos mères?
Qui menaient tout de front de manière exemplaire…
Et sous nos ventres ronds sera-t-on les filles de nos mères?
Qui menaient tout de front…Je sais pas si…je saurais faire…

Je m’y retrouve tellement, dans la joie, l’amour, mais aussi le doute. Serai-je à la hauteur? L’important, c’est l’amour, et de faire de notre mieux. Mais j’aimerais tellement réussir à faire plus…

La Farfa

Publicités

3 réflexions sur “Sous nos ventres ronds…

  1. C’est drôle : moi aussi elle me rend toujours émue cette chanson…je l’ai entendue enceinte, mais je ne me souviens pas si c’était la première fois que je l’entendais ;)

    La musique et notre état d’esprit du moment font que certaines mélodies ou chansons entendus à un moment fort de notre existence s’imprime dans notre mémoire … et y reste liés consciemment ou inconsciemment… de même certaines odeurs ! Ca pourrait être le sujet d’un VI ;)

  2. Merci pour cette contribution!!! Car sous des airs légers, je trouve qu’elle pose énormément de questions…Celle de la transmission, de la passation de relais entre mère et fille, dont nous nous demandons souvent quelle place la société actuelle et ses normes fait encore aux grands mères (souvent considérées comme intrusives, dépassées, dangereuses même car porteuses d’informations obsolètes…)… Celle de la pression aussi que se met une jeune femme au moment de devenir mère, partagée entre son désir d’offrir le meilleur à son enfant et l’idéalisation qu’elle garde de ce moment béni où elle était encore dans le giron maternel…La culpabilité et la crainte qui se dévoilent aussi derrière cette pression…
    Il y a quelques temps, je me serai probablement reconnue dans cette chanson, aujourd’hui, les souvenirs me sont revenus: les tee shirts de ma mère étaient pleins de lait caillé, sa maison arborait le joyeux désordre d’une maison pleine de vie, ses yeux étaient cernés et quand nous étions tous malades alors que mon père était en déplacement à l’autre bout de la Terre, elle finissait souvent par s’effondrer et pleurer…mais tout cela je l’ai longtemps oublié, parce que de mon enfance, je préfère garder le goût des gâteaux au yaourts, des cerises mangées dans l’arbre, des histoires inventées et racontées, des parties nocturnes de monopoly et toutes ces autres preuves d’insouciance qu’elle nous a permis de vivre..

  3. Pingback: Nos rapports ambigus à l’héritage parental [mini debrief] « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.