Mes enfants, ma joie

Oui, j’étais joyeuse et heureuse avant d’avoir des enfants. Oui, je connaissais la valeur de la vie. Mais avec eux, j’ai (re)découvert l’innocence, la joie pure, l’émerveillement. J’apprends à profiter de l’instant, à me réjouir d’un rien, à vivre plus simplement.

Je râle souvent, je m’énerve, je crie parfois mais je ne peux plus vivre sans eux, sans la joie qui brille dans leurs yeux, sans la lumière de leur pureté qui éclaire mon quotidien. J’aime la bonté qui se dégage de leurs sourires, leur spontanéité et leur incroyable énergie. J’aime les regarder vivre. Ils sont ma joie.

Souvent dans la rue, les passants regardent mes enfants et sourient, ça me fait toujours chaud au cœur. Nous nous lançons un regard complice et il me semble qu’à ce moment-là la vie est plus légère. Quand je suis seule, ce sont les enfants des autres qui me font sourire.

Pour ce nouveau vendredi intello, j’avais envie de me poser, d’arrêter de réfléchir un instant et de m’émerveiller. Parce qu’être parent, c’est ça aussi.

La semaine dernière, Kiara a cité Victor Hugo. Elle m’a donné envie de me replonger dans ses écrits. Comme il s’exprime beaucoup mieux que moi, je vous laisse avec quelques extraits de deux poèmes : « Lorsque l’enfant paraît » (Les Feuilles d’automne, 1831) et « L’enfant » (Toute la lyre, 1888 et 1893).

 

 

Dans ce naïf regard que l’ignorance égaie,

L’étonnement avec la grâce se confond,

Et l’immense lueur étoilée est au fond.

On dirait, tant l’enfance a le reflet du temple,

Que la lumière, chose étrange, nous contemple ;

Toute la profondeur du ciel est dans cet œil.

Dans cette pureté sans trouble et sans orgueil

Se révèle on ne sait quelle auguste présence ;

Et la vertu ne craint qu’un juge : l’innocence.

 *****

Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille

Applaudit à grands cris.

Son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,

Innocent et joyeux.

(…)

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,

Car vos petites mains, joyeuses et bénies,

N’ont point mal fait encor ;

Jamais vos jeunes pas n’ont touché notre fange.

(…)

Il est si beau, l’enfant, avec son doux sourire,

Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,

Ses pleurs vite apaisés,

Laissant errer sa vue étonnée et ravie,

Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie

Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j’aime,

Frères, parents, amis, et mes ennemis même

Dans le mal triomphants,

De jamais voir, Seigneur ! l’été sans fleurs vermeilles,

La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,

La maison sans enfants !

Clem la matriochka

Publicités

8 réflexions sur “Mes enfants, ma joie

  1. Merci pour ce témoignage positif et encourageant ! Je suis enceinte de mon premier enfant, et je suis parfois un peu déboussolée d’entendre ou de lire (surtout sur Internet) à 99% des discours négatifs sur les aspects pénibles et difficiles de la parentalité. Je comprends bien qu’il y a du bon et du moins bon, comme pour tout dans la vie, mais ce serait chouette d’avoir une meilleure représentativité du très bon, comme ici.

    Et moi aussi, souvent, je croise des enfants dans la rue et je leur souris à eux et à leurs parents. Je suis mûre je crois. :)

    • Ah ben chez les neuroneuses, tu vas être servie!! Point de pessimisme!! Les difficultés arrivent mais se surmontent car on est tellement plus fortes quand on est pas seules!!!

  2. Merci de cette splendide contribution!!! Comme cela fait du bien de s’arrêter un peu pour s’émerveiller de notre chance d’avoir une maison pleine d’enfants!!! Je n’ai rien à ajouter, mes mots me paraissent si fades à côté!! Merci sincèrement de nous avoir fait partager ce moment!!!

  3. Pingback: On ne naît pas parent « Les Vendredis Intellos

  4. Pingback: Le débriefing de Mme Déjantée Déc.2011: La société des individus Partie 2 « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.