L’Enfance en Crise… [Mini-Debriefing]

Quand le désir d’enfant né dans un couple, on ne voit que les doux côtés de la maternité… Mais quand bébé arrive, on se rend bien vite compte du bonheur que c’est d’être parents mais aussi du chamboulement de notre quotidien… Parmi ces chamboulements, le plus difficile à gérer ce sont les conflits. Et des conflits quand on est un enfant, on en provoque, vit, découvre… tout le temps ! Heureusement, grâce aux Vendredis Intellos, nous pouvons échanger une multitude de pistes pour parvenir à en venir à bout ou tout au moins amoindrir ces « crises », étapes obligées de l’évolution de nos marmots chéris…

En général, tout commence avec la sacro-sainte étape du NON. Vous savez quand votre enfant refuse catégoriquement toute chose que vous lui proposez… « Mange ta soupe. », « Non, j’ai pas faim.  » ; « Dis bonjour. », « Non, j’ai pas envie. » ; « Va au bain. », « Non, je ne suis pas sale. »… On croirait presque que ces réponses négatives n’ont pour but que de nous énerver, nous, pauvres parents désoeuvrés que nous sommes… Kiki The Mum s’est penchée pour nous sur cette étape primordiale de l’opposition qui permet à nos enfants de se construire en tant que personne… Je ne vous en dis pas plus, elle nous a concocté un petit article bien comme il faut, où l’on comprend enfin que ces « Non » répétitifs interviennent pour la bonne cause et non pas pour nous pousser à bout.

En réponse à cette opposition permanente, une des solutions envisagée, discutée et discutable est la fessée ! Le gouvernement, submergé par la gestion de la crise financière en Europe, a trouvé le temps d’aborder ce point de polémique dans le but de légiférer pour l’interdire. Suite à un article paru dans le quotidien « Le Monde », Vaallos nous propose de réfléchir sur ce sujet épineux afin d’essayer de trouver des réponses, et en fait ce sont surtout des interrogations qui en ressortent…

Si d’aventure, l’opposition de nos progénitures devait venir à perdurer, s’aggraver, évoluer jusqu’à ce que nos doux agneaux se transforment en vilains loup-garous aux comportements difficiles, je vous propose de trouver un brin d’aide chez Laetibidule qui partage avec nous une lecture sur la gestion des conflits avec un enfant difficile. Un article très étoffé écrit par une maman soucieuse d’aider son enfant, très enrichissant !!!

Non contents d’avoir un enfant en phase d’opposition, bien souvent l’envie nous prend de donner à nos petits démons un petit frère, une petite sœur, parfois les deux, et là une fois de plus nous nous retrouvons dans des situations à l’origine de conflits dans les fratries !  Maman Poussinou, fille unique, s’interroge sur la place de l’aîné à l’arrivée du second et nous demande de partager avec elle nos impressions sur le sujet afin de préparer au mieux son Poussin lorsque le moment sera venu (  J’en profite pour lui souhaiter de voir ce moment arriver rapidement… ). Je lui conseille d’ailleurs d’aller s’aventurer chez Phypa, où elle trouvera une très belle réflexion (à mon idée) sur le sujet. Pour ma part, je retiens cette intéressante maxime de  Faber et Mazlish : « Donner pareil , c’est donner moins » et vous invite à lire l’article qui permet d’expliquer aux enfants l’importance de « faire des différences » !!!

Pour clore ce Mini-debriefing qui n’en fini plus… Je vous propose une petite note musicale avec French Girl In London, qui s’est attardé sur une chanson connue de tous de Daniel Balavoine (artiste que moi-même affectionne particulièrement) « Mon Fils, Ma Bataille ». Elle évoque pour nous une autre raison potentielle de crise, celle de l’absence du père, pouvant être à l’origine de divers problèmes comportementaux. Mais elle n’oublie pas de nous rappeler qu’avec de l’amour, une bonne communication et le respect de l’autre, un enfant peu pleinement s’épanouir avec ou sans figure paternelle.

@lly02

Vous pouvez me retrouver sur mon blog personnel : Poupouce, Doudou and Co…

 

Publicités

2 réflexions sur “L’Enfance en Crise… [Mini-Debriefing]

  1. Merci beaucoup pour ce chouette débriefing!!!! Et désolée de n’arriver que maintenant!! Je vois que tu manies à présent l’exercice à la perfection!!! Une jolie synthèse, qui donne une furieuse envie de découvrir les contributions de chaque participante!!! Bravo!!!

  2. Pingback: Semaine 17: Le débriefing de Mme Déjantée « Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.