Semaine 16: le débriefing de Mme Déjantée

Oulala, toujours à la bourre la Mme Déjantée….!!! Faut dire que c’est du boulot tous ces neurones!!! Et puis les vacances chez les Déjantés, c’est pas vraiment des vacances EN FAIT…

Apparemment, je ne suis pas la seule à accuser une petite baisse de régime puisque cette semaine les volontaires pour neuroner sont en chute libre!!! Probablement noyés sous les chrysanthèmes ou dévorés tout cru par Chucky la Poupée sanglante???

J’espère en tout cas vous retrouver en pleine forme demain pour une semaine survoltée!!!

De mon côté en tout cas, je suis bien décidée à vous motiver et c’est avec grand plaisir que je vous annonce que le retour des contributions Guest à partir d’aujourd’hui dans la soirée et pour les quelques semaines à venir!!!!

J’attaque donc le débriefing de la semaine 16 (que ceux qui attendent toujours pour la semaine 15 ne s’inquiètent pas, ça viendra, mais je préfère ne pas ajouter du retard au retard et rester le plus possible en phase avec le rythme de publication des contributions!!!)

4 thèmes donc pour traiter les tout de même 17 contributions de la semaine…

Thème n°1: Enfance et consommation, que doit-on faire?  par Madame Sioux

Un thème très très vaste que l’on a tout juste effleuré avec les contributions de cette semaine… mais j’ai comme dans l’idée que l’approche des fêtes de fin d’année va nous donner matière à en reparler!!! Merci encore à Madame Sioux pour cette synthèse vivante et pertinente!

Car il y a bien entendu la question de la gestion du désir de l’enfant face à la profusion de produits qui lui sont présentés (mais ça c’est finalement le point que nous avons le plus abordé ces dernières semaines) avec Filliozat notamment mais pas que…qui va de pair avec la question de la frustration et des limites (je vous laisse retrouver avec plaisir l’exploration de notre arbre de liens pour lire les diverses façons qu’on eu les participant-e-s des VI d’envisager la notion de « limite éducative »)

Il y a aussi la question de nos choix de parents vis à vis de l’offre disponible notamment en matière de jouets, avec en particulier la question des jouets sexistes et le possible conditionnement a un état de fait sociétal par leur biais… Après avoir fini le petit bouquin dont je vous parlais les semaines précédentes de C.Dumonteil-Kremer, je pense qu’il serait possible de poursuivre notre réflexion autour du jeu notamment en évoquant la question de la compétition, l’apprentissage de l’échec et l’intérêt des jeux coopératifs… Il y a de beaux sujets à faire avec ça, avis aux amateurs!!!

Ensuite, il y a bien entendu la question de l’impact de ce qui s’apparente aux « outils  » de la société de consommation sur nos enfants, et en particulier la publicité et aussi la télévision (dans une certaine mesure)… La discussion a été amorcée mais je pense qu’il est possible de la prolonger… Plusieurs questions ont été posées dans les billets et ne demandent qu’à être débattues… L’une d’entre elle: La télévision peut-elle être éducative? me semble concerner tout le monde et je suis loin d’avoir un avis tranché sur le sujet…

Thème n°2: Nous transmettons (aussi) ce que nous avons reçu par Cécilie

Là encore, un thème passionnant, que Cécilie a parfaitement rendu et que nous avions commencé à évoquer il y a quelques semaines avec des contributions sur la psychologie générationnelle et d’autres sur l’idée de transmission…

Ici le thème s’est précisé en plusieurs catégories qui ont toutes matières à être encore largement explorées…

Il y a ce que l’on transmet officiellement (un nom, un patrimoine, une nationalité, …), ce que l’on transmet consciemment (des valeurs, une langue, des connaissances, une culture, …) et plus inconsciemment (un rapport au monde, aux autres, et un tas d’autres choses que je serais bien en peine de lister!!). Même si j’ai eu parfois du mal à l’accepter, nous ne devenons pas parents de façon neutre, nous éduquons nos enfants avec ou contre mais finalement toujours sur la base de ce que nous avons connu…

Autant de points que je vous invite à continuer de discuter… car au final, c’est quoi notre boulot de parents?? Faire la paix avec notre propre enfance pour pouvoir transmettre notre expérience de manière apaisée?? Personnellement, je m’interroge…

Enfin, ce thème serait aussi l’occasion de discuter la question de l’héritabilité (par ex: les enfants d’alcooliques deviennent-ils alcooliques à leur tour? les enfants de criminels?) et l’indissociable notion de résilience…. J’ai un extrait de Gopnik en réserve là dessus et vous pouvez biensûr vous plonger sans retenue dans Cyrulnik!!!

Thème n°3: Entre béatitude et déboires: la vie de parent par Clem Matriochka

 

Un thème bigarré dont Clem s’est pourtant admirablement sortie!! Là encore, une mine de sujets potentiels!!!

La vision du corps dans la période du post-partum par exemple est un sujet qui me semble tout à fait intéressant à creuser… Et pour avoir essayé d’aider Maman Sauterelle dans sa recherche bibliographique, je peux vous dire qu’il n’y a pas grand chose de disponible… Parce que les solutions ne manquent pas tant qu’il est question de maigrir, de se raffermir, de se rééduquer, bref, de tout faire pour retrouver sa vie d’AVANT…. mais personne ne parle du fait que même après perte de kilos, séances d’abdos et soirée torride avec chéri-chéri….ben rien n’est quand même plus jamais comme avant!!! Des fois c’est mieux, des fois c’est moins bien, mais c’est toujours différent…et puis d’autres fois, la perte de kilos ne marche pas, les séances d’abdos sont inopérantes ou la libido toujours dans les chaussettes… et dans ces cas là, on fait quoi???

Sinon, on a poursuivit notre petit tour d’horizon des pédagogues en accueillant de nouvelles contributions sur le pédagogie Montessori… j’aimerais beaucoup que tout cela continue… pour pas revenir un peu sur Rousseau (hein Caro hein????) ou évoquer Freinet, ou encore Neill (dont je parlais encore toute à l’heure..!!). L’idée pourrait aussi être d’évoquer les écoles « différentes » qui sont proposées aujourd’hui aux parents (écoles Nouvelle, Steiner, etc…), ou encore le choix de faire « l’école à la maison » (les ressources, le contexte, les contraintes, les difficultés de ce choix…)… Qui prend là??? Allez… ce sont des sujets en or!!!!

Je terminerai en insistant également sur l’intérêt pour nous de découvrir comme se vit la maternité dans différents pays et différentes cultures…. nous avons eu l’occasion de parler de l’Allemagne, ça serait vraiment bien de continuer sur cette lancée…. Et QUI va accepter de me faire un VI sur Badinter alors??? QUI????

Thème n°4: La naissance de l’amour chez l’enfant (et les parents) par Kiki The Mum

Je n’ai pas grand chose à rajouter à un thème qui parle de lui -même… je vous donnerais donc juste à lire une citation de Gopnik….

Nous aimons les enfants dont nous nous occupons, les enfants dont nous nous occupons nous aiment. Comme nous allonrs le voir, nous aimons aussi les gens qui nous aident à nous occuper de nos enfants. Des recherches récentes suggèrent que le lien entre l’amour que nous portons à nos enfnts et celui que nous portons à nos compagnes et compagnons ne s’explique pas seulement en termes de développement mais aussi d’évolution. Cet amour permet à l’enfance d’avoir lieu. C’est aussi important et profond en terme d’évolution que la sexualité. Mais cet amour va par ailleurs bien plus loin que la relation entre les mères biologiques et leurs enfants ou entre partenaires sexuels. L’importance des théories de l’amour ne se limite pas aux mères, aux pères et aux enfants: ces théories concernent tout le monde. pp. 229-230

Voili voilou…. un petit débriefing, pas trop long pour ne pas vous lasser (enfin, j’espère) et pas trop long non plus car nos Marraines ont fait l’essentiel du boulot…

J’espère quand même que vous pourrez y piocher un peu d’inspiration pour les semaines à venir car je vous attends nombreux!!!

De mon côté, je ressens le besoin de me refaire une grosse commande de bouquins parce que j’ai un peu l’impression de piétiner depuis quelques temps… bref… De l’air!!! Vite!!! De l’air!!!! [on n’insistera jamais assez sur l’importance de s’aérer les neurones!!!]

Je vous souhaite à tous bonne lecture et à demain!!!

 

 

3 réflexions sur “Semaine 16: le débriefing de Mme Déjantée

  1. A propos du post-partum et du fait d’accepter que « le corps ne soit plus comme avant », j’ai beaucoup aimé le livre de Bernadette de Gasquet « Bébé est là, vive maman: les suites de couches », qui traite de ce sujet rarement abordé que sont les suites de couches. Car justement, c’est bien souvent le problème, si l’état de grossesse fait l’objet de très nombreux ouvrages, une fois que le bébé est né, on ne pense plus du tout à la jeune mère, qui se retrouve un peu perdu avec ce corps qui a changé. Je le recommande vivement!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.