Semaine 14: Le débriefing de Mme Déjantée

J’attaque avec presque une semaine de retard le débriefing de la 14ème semaine…

Hors de question de vous en priver!!!

J’attaque donc sans attendre les 5 thèmes de la semaine qui regroupent les 23 contributions que nous avons eu le grand plaisir d’accueillir!!

Thème n°1: N’y a-t-il qu’une seule façon d’éduquer un enfant? par Clem Matriochka

Lorsque les futurs enseignants entrent en formation, la première des choses que est évoquée, le premier enjeu qui est souligné est celui de la différentiation pédagogique… Différentier l’enseignement ça veut dire quoi concrètement?? Il y a d’abord l’idée de s’adapter au niveau de chaque enfant, à ce qu’il sait déjà avant d’arriver à l’école… mais aussi d’une manière plus complexe et plus implicite, de s’adapter à ses propres modalités d’apprentissage et à sa spécificité d’être humain…

Un des grand défi de l’enseignement c’est donc d’apporter le même savoir à tous mais en le rendant accessible à chacun… Voilà l’objet de ce thème, que Clem a parfaitement cerné, généralisé au delà des limites de l’école au cas du « parent éducateur »… Parce que nos enfants sont uniques, parce que nous sommes uniques, nous devons trouver notre manière unique de les accompagner dans les apprentissages…

Je ne reviendrai pas ici sur la question des théories éducatives parfois monolithiques et sur la façon dont nous pouvons entretenir des rapports avec elle sans y perdre notre quête et notre identité de parent… Car, ce que je veux aborder ici c’est réellement la variabilité qu’il peut exister dans la manière dont nos enfants apprennent et grandissent et le devoir d’adaptation du tuteur, parent ou enseignant…

La nécessité de communiquer dans l’écoute et le respect de l’autre, qui a été rappelée dans ce thème, et est selon moi, un des outils indéniables pour reconnaître la spécificité des sentiments, des réflexions, des points de vue de l’enfant à la base de ce que l’on pourrait appeler la différentiation. Je pense que nous pourrions encore creuser ces références autour de la communication non-violente et de l’écoute empathique, parce que ce sont des compétences communicationnelles longues à mettre en place et que les exemples que nous pourrons fournir ainsi que les échanges d’expérience dans ce domaine ne pourront qu’être bénéfique à l’ensemble.

Dans ce thème, les possibilités d’approfondissement sont très nombreuses, je cherche activement des Guests pour nous donner un coup de main, avec quelques difficultés je dois en convenir!!

La question de la motivation scolaire est un thème passionnant qui a commencé à être évoqué mais qui mériterait de nombreux autres articles… la question de la différentiation se posant selon moi en ces termes: Comment adapter le discours, les pratiques, l’environnement de façon à placer l’enfant dans un environnement propice à sa motivation?

Outre la motivation, de nombreux autres thèmes pédagogiques peuvent être évoqués sous l’angle de la différentiation comme la place des émotions, ou encore les spécificités cognitives de la mémorisation (savoir différencier un enfant dit plutôt « visuel » d’un enfant plutôt « auditif ») ou de l’intelligence (connue aujourd’hui pour adopter de multiples visages)…Pour toutes ces questions, je suis bien entendue prête à vous donner un coup de main.. sachant que les ressources sont nombreuses dans le magasine Sciences Humaines…!! J’attends vos propositions!!

Autres questions autour de la différentiation avec la question des théories du genre et des différences fille/garçon… Sur ce point, j’avoue que plus je progresse, plus je m’enfonce… Comme l’a parfaitement souligné Clem, nous sommes en face de théories contradictoires qui chacune revendiquent néanmoins une forme de légitimité scientifique!!! Les profanes que nous sommes ne sont donc pas en mesure de juger de l’existence d’éventuels biais, ou partis pris, ni encore de connaître la place que ces théories occupent dans l’échiquier mondial de leur discipline (notamment sur l’existence d’éventuelles controverses). De ce fait, nous nous tournons naturellement vers la théorie qui nous semble la plus acceptable compte tenu de nos propres croyances, la science servant simplement à justifier un point de vue que nous possédions de manière antérieure (oui, moi aussi ça m’ulcère qu’on me dise que mon cerveau ne vaut pas celui d’un gars)… Je n’arrive pas me satisfaire de cela!!! D’autant que les conséquences éducatives pourraient être colossales!!!

Imaginons une minute qu’il soit établit que les cerveaux masculins et féminins soient différents dès la naissance et que leur potentiel d’apprentissage soit réparti différemment… alors il serait urgent et prioritaire de pouvoir apporter à chacun les conditions optimales de son développement!! Si au contraire, nous pouvions établir de manière définitive qu’il n’existe pas ou peu de différence et que seul l’environnement façonne la fille et le garçon selon les conventions que nous connaissons alors il faudrait reconsidérer encore plus urgemment qu’aujourd’hui la lutte contre ces conventions pour permettre à tous de développer leur potentiel paisiblement et librement!! Ce que je veux dire c’est que j’ai le sentiment que ce flou scientifique (qui n’en est peut être pas un) entretient l’immobilisme, qui en définitive, ne sert pas la cause de l’égalité (ou équité) des sexes…

Bon je m’étale un peu sur ce thème passionant…passons à la suite!!

Thème n°2: Quelques outils pour aborder la venue d’un enfant sereinement par Sandy

Un point que nous avons déjà abordé dans un précédent débrief, l’existence d’outils, de techniques, de connaissances, de petits riens qui changent de manière incomparable l’existence d’un parent…

Sandy le souligne très justement: devenir parent est un parcours semé d’embûche, de question et doutes… d’autant que tout ne se passe pas toujours comme on l’avait imaginé…

Cette semaine encore tour d’horizons de ces techniques, outils et connaissances qui peuvent nous aider dans l’adversité du quotidien…

Un vivier de thèmes à creuser là dedans!!

Le grand thème de la grossesse et de la naissance choisie (dans la mesure du possible) et respectée me semble intéressant à creuser car les infos ne sont pas si faciles à trouver… La Brioche a fait que je me suis récemment replongée dans les sites qui proposent des applications du type « La grossesse semaine par semaine » où on vous explique l’évolution du foetus, les principaux symptômes ressentis par la maman et le déroulement des examens médicaux… J’ai été sidérée de constater à quel point ces recommandations étaient uniformes, conventionnelles et peu progressistes.. C’est normal me direz-vous!! Mais cela a renforcé ma conviction qu’une information accessible sur les façons différentes (et tout aussi sécurisantes!) d’envisager la grossesse et la naissance étaient nécessaires!!! A vos claviers donc!!!

La thématique de la gestion post-partum des traumatismes de la naissance me semble aussi très intéressante. Ce mini-débrief nous en a présenté un exemple, je pense que s’informer sur d’autres techniques de ce genre pourrait être vraiment très intéressants: nombreuses sont les femmes (et de bébés??!!) qui ont besoin de revenir sur un épisode qui a pu profondément les marquer…Là encore, avis aux intéressés!!

Thème n°3: L’autre, ma richesse par Kiki the Mum

Un mini-débriefing sous le signe de la découverte de la culture et de la langue de l’autre, qui va comme un gant à Kiki, d’origine espagnole…

C’était aussi l’occasion d’aborder un thème que j’attendais depuis longtemps: le Bilinguisme… Thème qui, en dépit des deux splendides contributions de cette semaine, pourrait encore être discuté longuement…!! Car les questions autour de l’apprentissage de deux langues dans un pays comme le nôtre où le monolinguisme est majoritaire sont nombreuses… (Il faudrait que je ressorte mes cours de sciences du langage!!) entre phobie classique de la « confusion » des langues, crainte d’un retard dans l’acquisition de la langue française, différence entre acquisition de la langue orale (par imitation) et de la langue écrite (qui cette fois est un savoir explicite et scolaire)….

Le thème du voyage aussi, qui peut être abordé sous ses aspects aussi bien pratiques que symboliques…Je pense que nombreux seraient très intéressés par creuser et en apprendre plus sur la thématique du « voyager avec un bébé » qui paraît parfois une chose insurmontable pour certains et pour lesquels les infos sont souvent à chercher sur des sites d’expats pas forcément super accessibles… Sur l’aspect symbolique, j’ai sous le coude un extrait de Gopnik qui parle de la façon dont les enfants perçoivent le monde qui nous entoure, et qui les compare aux voyageurs de terres lointaines… c’est très éclairant sur la conscience de l’enfant… je le passe à qui veut!!!

Deux autres petits thèmes évoqués en passant et qui pourraient tout à fait être approfondi: celui du rapport entre l’enfant et l’animal d’une part et celui d’éveil musical d’autre part…

Thème n°4: Quand la société impose ses diktats par @lly02

Un thème vraiment pas facile que j’ai refilé à Ally02 pour sa première participation en tant que Marraines des VI puisque je lui ai demandé de réinterpréter à sa façon un thème maintes fois abordé, celui de la norme…

Thème qui, pour des raisons diverses (du médico-légal à l’enjeu de transmission intergénérationnelle), colonise de manière édifiante la sphère de la maternité et de l’éducation des enfants…

Cette semaine, la question de la norme est devenue multi-facette… non plus seulement la norme que la société impose mais aussi celle que nous recherchons pour nous rassurer, pour nous guider, pour nous dédouaner dans l’éducation de nos enfants… et enfin la question du hors-norme, du handicap et de sa vision dans la société…

La porte est donc ouverte pour poursuivre toutes ces réflexions amorcées…

Celles autour des dépistages psycho-affectifs et scolaires précoces, qui ont fait coulé beaucoup d’encre ces dernières semaines mais qui semblent sous tendre de profonds malaises et fractures sociales…Je n’ai pas beaucoup de bibliographie à ce sujet mais je suis prête à chercher un Guest dès lors que je disposerai de quelques contributions supplémentaires à lui soumettre…

Celles autour de la place de l’évaluation à l’école pour lesquelles les alternatives semblent encore difficiles à penser dans un contexte où les pratiques de notations semblent extrêmement ancrées. Je vous invite notamment à regarder ce qui a trait à la « Pédagogie institutionnelle » notamment avec le système des ceintures de compétences et de comportements… Pas toujours simple à utiliser en pratique mais dont le principe d’autoévaluation formative me semble tout de même intéressant à réfléchir… J’espère que cela va intéresser l’un d’entre vous!!!

Enfin, la problématique du Handicap, à mon avis encore insuffisamment traitée (même si Mme Faust a fait du bon boulot dans ce registre!) notamment dans ses aspects pratiques… Courage courage!!! Je sais que ça n’est pas évident mais les enjeux sont tels qu’on ne peut passer à côté!!!

Thème n°5: Education d’hier et d’aujourd’hui par Vaallos (avec un soupçon de Maman Sioux)

Les virus et autres cochonneries se sont abattus cette semaine sur P’tit Tonique, l’Héritier de la famille Sioux… Du coup, Vaallos est venue au secours de la mère Sioux dont les neurones, contraints de s’exprimer par l’interface du bout des doigts, eux mêmes kidnappés par P’tit Tonique petit-corps-malade, ont été réduits au silence… Du coup, mini-débrief, magistralement écrit à quatre mains: BRAVO les filles!!!

Un thème pas facile et l’occasion d’évoquer la difficile mission de la nouvelle génération de concilier tradition et innovation…Difficile mission pour l’ancienne génération d’accepter que la nouvelle fasse son chemin, pas forcément dans ses propres pas…

Les façons de creuser ce thème sont extrêmement variées et je vous fais confiance pour trouver la vôtre!! Que ce soit à la manière de Kiara, qui a entrepris de nous faire faire un tour d’horizon des figures de la transmission dans la littérature… ou encore qu’il s’agisse de s’intéresser aux conséquences sur nos enfants de l’évolution de la société (comme l’a fait Miss Brownie ou Maman Poussinou)!!!

En terme de bibliographie, sur la question du « c’était mieux avant » dans le domaine scolaire (hé oui, j’y peux rien, c’est mon rayon!!) je peux vous proposer de regarder la fiche de l’ouvrage de Nique et Lelièvre La république n’éduquera plus qui explique pourquoi et comment un retour à l’école de Jules Ferry n’est non seulement pas souhaitable mais aussi proprement et simplement irréaliste…

Sur la question plus large de l’articulation innovation/tradition, pour ceux qui ont envie de commenter un peu autre chose que des bouquins parlant de gosses et de bébés, je peux vous proposer d’aller voir du côté de l’excellent Pourquoi j’ai mangé mon père qui me fait rire depuis maintenant près de 15 ans!! Là, hors de question que je vous envoie des extraits, c’est un poche qu’on trouve partout et c’est un petite gourmandise littéraire que je recommande sans modération!!! J’espère bien qu’il y en a un qui va me commenter le Back to trees !!! ;)

Bon, j’arrête là pour cette semaine, parce que j’aurais encore des tonnes et des tonnes de trucs à dire… mais les mini-débriefs de la semaine 15 ne vont pas tarder à arriver alors….

Bonne lecture et à la semaine prochaine!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.