La Bébévolution #2

Et voilà chose promise, chose due, je ne ferais pas une grande intro, car elle a déjà été faite la semaine passée, et que ce soit pour les tout-petits ou pour les tout-petits-qui-deviennent-grand, le maitre mot reste le même : laisser le temps au temps.

Comme je suis gentille toute chouchounoute tout plein, voici le lien de mon article de la semaine passée : la-bebevolution-1/

Voici donc le deuxième épisode de notre saga.

« La 2ème année de votre tout-petit est marquée par l’acquisition de la marche. Il va peu à peu affirmer son équilibre et perfectionner ses déplacements en modifiant son allure. Il pourra bientôt monter un escalier, courir et sauter.

#13 mois : prémices de marche. (…) Si votre tout-petit a acquis la station debout et se déplace en se tenant aux meubles, c’est le bon moment pour lui offrir un chariot de marche, il s’agrippera pour avancer tout en poussant son engin multicolore. Ses nombreux allers-retours dans la maison permettent à sa mémoire d’imprimer le mouvement répétitif (…)

#14 mois : premiers pas. (…) Conscient que son équilibre est fragile (…) il s’organise afin de créer le déséquilibre le plus faible : il fait des petits pas et écarte beaucoup plus les jambes qu’un marcheur expérimenté (…) S’il préfère retourner quelque temps au 4 pattes, c’est qu’il n’est pas encore prêt et fait une pause : son cerveau ne parvient pas à régler l’équilibre et sa maturation musculaire n’est pas finie.

#15 mois : des escaliers à monter et des chefs-d’oeuvre à dessiner. (…) L’écart entre ses jambes s’est réduit et il peut désormais s’accroupir sans aide et passer de la station debout à assise. Son prochain objectif? Les escaliers qui sont une des étapes importantes de son développement psychomoteur. Cela montre si oui ou non votre tout-petit maîtrise la coordination de ses mouvements et s’il a acquis un bon équilibre postural. (…) Votre enfant améliore aussi sa psychomotricité fine.

#18 mois : ses records de vitesse? Entre 0.75 et 1.5 km/h ! (…) il perfectionne ses appuis selon la nature du sol (…) autant d’information que son cerveau enregistre pour adapter son équilibre posturale (…) Prudence dans les descentes car il ne sait pas encore bien réguler sa vitesse sur un plan incliné.

# Jusqu’à 2 ans : que de progrès ! (…) Fini les pas hésitants, il sait courir et marcher à reculons. (…) Il va parallèlement développer son autonomie dans l’exécution de certains gestes tels que l’utilisation de la cuillère ou encore la préhension de son verre pour boire. (…) L’occasion de le responsabiliser lorsque vous l’habillez ou le déshabillez en lui demandant de participer. (…)

Voilà donc quelques « bases de données » concernant la bébévolution, mais plus précisément le chemin vers le deux pattes.

Maman Sauterelle

5 pensées sur «La Bébévolution #2»

  1. Pingback : La Bébévolution, #2 « Sauterelle Box

  2. Merci de cette suite!! J’aime assez la remarque concernant la possibilité qu’un bébé retourne momentanément au 4pattes.. J’ai très souvent observé des « retours en arrière » (au moins en apparence) dans l’apprentissage de mes enfants sans que ça me pose de gros problèmes, contrairement à mon entourage que je sentais perturbé face à un schéma d’apprentissage qu’ils estimaient non harmonieux… Je trouve ça très important de dire et de redire que l’apprentissage n’est pas linéaire et qu’il est nécessaire de faire confiance aux enfants qui, dans la grande majorité des cas, savent bien où ils vont!!

    • Exactement, je trouvais ce passage très important aussi, ainsi certaines mamans pourront se rassurer. L’enfant sait, depuis le début, depuis sa conception, c’est lui qui mène la danse, et on devrait lui faire confiance a 100% quand on voit le chemin qu’il a parcouru jusqu’à nous :)

  3. Pingback : Bébé : un étudiant pas comme les autres… « Les Vendredis Intellos

  4. Pingback : Enfants | Pearltrees

Laisser un commentaire