Différents mais pas que…

« Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d’une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d’eux avec le sourire. Ils m’ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement.
Grâce à eux, j’ai eu des avantages sur les parents d’enfants normaux. Je n’ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n’avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu’ils feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait : rien. »

Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier

L’extrait se suffirait à lui même, donc je ne vais pas en faire une tartine…

Voilà une chose bien difficile à avaler : l’orientation pour nos marmots…

Bon perso, je ne me suis pas encore posée la question hein! On va attendre encore un chouia!

Mais accepter que son enfant ne fera jamais rien comme les autres ça doit être un sacré travail sur soi…

Depuis que je bosse avec des enfants porteurs de handicaps, j’ai rencontré beaucoup de parents…Ils avaient soit accepté, soit ils étaient en cours d’acceptation…

Peut-on réellement accepter? C’est la question que je me pose…

En tout cas, chaque jour qui passe à leur côté est une leçon de vie pour moi.

Et je me dis que j’ai bien de la chance d’avoir deux enfants magnifiques et surtout qui vont bien, tant physiquement que mentalement!!

Mme Faust

3 réflexions sur “Différents mais pas que…

  1. J’ai lu ce livre (enceinte, pas une bonne idée ça, pour une stressée de la vie comme moi). J’y ai trouvé l’humour du désespoir. Je ne sais pas si l’auteur a accepté, je crois qu’il a fait avec, puisque pas le choix.

  2. Merci beaucoup de ta contribution…et merci de nous la faire partager sur le blog collectif!! j’avais entendu parler de ce bouquin et je suis bien contente de pouvoir en lire un extrait…
    Il me laisse pour le moins songeuse… faudrait-il donc que nos enfants soient atteints de handicaps pour que nous réussissions à les laisser être eux mêmes?? A méditer sérieusement…
    A bientôt pour les débriefs!!

  3. Pingback: Quand la société impose ses diktats… « Les Vendredis Intellos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.