Semaine 12: Le débriefing de Mme Déjantée [Partie 2]

Me voilà donc de retour pour vous commenter les mini- débriefs de Clem matriochka et Mum addict…

Deux thèmes qui s’inscrivent en continuité de celui d’Aubergine Divine et poursuivent la réflexion sur le droit à l’enfance, le droit de l’enfant à être lui-même et à choisir son avenir…

Thème n°3: Etre enfant, grandir et devenir par Mum Addict

Grâce à ce thème Mum addict nous permet de revenir sur une réflexion que nous avions entamée cet été, lorsque certains d’entre nous avait commenté Korczak et que je vous avais saoulé avec Gopnik…et qui porte sur la spécificité de l’enfance…

L’enfance nous semble à nous adulte aussi étrangère que fascinante… et nous avons vite fait de réduire les enfants à des adultes en devenir… Pour nous aider dans notre démarche de réhabilitation de l’enfance, Gopnik nous invitait alors à considérer l’enfant comme une autre espèce d’être humain…Korczak quant à lui nous sensibilisait à l’extrême difficulté pour nous adultes de nous hisser à la hauteur d’un enfant…(je peux bien sûr envoyer les extraits correspondants à qui veut!!!).

L’étrangeté de l’enfance donc, nous l’avons souvent évoquée au travers de la fameuse question « ça fait quoi d’être un bébé??? » et même si j’ai encore des tonnes et des tonnes d’extraits (de Gopnik notamment) à vous proposer sur la conscience du bébé (conscience du monde et conscience de soi), je voulais aujourd’hui vous proposer d’autres développement.

D’abord, je voudrais que l’on revienne sur l’idée du « Tout se joue avant 6 ans »… car ce n’est pas pour rien que le titre du livre de Dodson (qui, lui, n’a jamais prétendu que tout se jouait avant 6 ans) a été si mal interprété: c’est parce que cela correspond à une croyance assez naturelle que notre enfance nous façonne. Je pense que nous tenons là un point à approfondir…. Je peux vous proposer un extrait de Gopnik dont un chapitre entier est intitulé « comment nos premières années façonnent-elles les suivantes? »

Ensuite, saluant le fait que nous avons accueilli cette semaine deux contributions portant sur la pédagogie Montessori, je pense qu’il serait bien de continuer notre tour d’horizon des pédagogues en présentant par exemple: la pédagogie Freinet, ou Steiner, etc… Ceci permettra aussi de nourrir nos interrogations sur les écoles « différentes » en les mettant en perspective les unes avec les autres… Dans la même veine, je pense qu’il pourrait être intéressant d’avoir des contributions portant sur l’instruction « à la maison »…Qui prend??

Enfin, je pense que nous pourrions approfondir le rôle de l’adulte face aux apprentissages des enfants, qu’il s’agisse de parents ou d’enseignant, chaque pédagogie donne une place différente à l’adulte… plus ou moins interventionniste, plus ou moins directive, adulte ressource ou au contraire guide… Pour amorcer cette réflexion, je vous renvoie dans un premier temps à la notion d' »étayage » ainsi qu’à l' »interaction de tutelle » que décrit le psychologue Bruner pour qualifier la place de l’adulte face à l’enfant qui apprend…Je vous mets ici un lien avec une proposition d’extrait à commenter (mais les recherches googles sur le sujet sont assez productives, pour que vous y trouviez aussi votre bonheur!!).

Thème 4: Réussir à tout prix par Clem Matriochka

On ne quitte pas le domaine de la reconnaissance de l’enfance même si ici la fascination pour l’enfant et la potentialité qu’il représente devient toxique en cela qu’elle devient le lieu des revanches et des projections des adultes…

Tout le monde souhaite que son enfant « réussisse », mais tous n’y entendent pas la même chose, qui n’implique elle-même pas le même degré de respect et de liberté intellectuelle (et émotionnelle!) pour l’enfant…

C’est la réflexion que mène Clem pour nous, en nous montrant les liens manifestes entre obsession de réussite (que nous, parents, héritons parfois de la pression que nos propres parents ont fait reposer sur nos épaules) et enfermement des enfants dans des « rôles » bien peu épanouissants…

Beaucoup de choses à approfondir dans ce thème… je ne sais même pas par où commencer…

Le premier élément que nous pourrions creuser c’est la question du rapport des parents à l’école… en quoi leur histoire passée avec l’école influence-t-elle leur manière de voir la réussite scolaire et professionnelle de leurs enfants? Je n’ai pas beaucoup de références là dessus mais je pense que les courageux peuvent aller voir du côté de Bourdieu… Si vous coincez trop, je chercherai un Guest ;) mais il faut au moins UNE contribution pour qu’il puisse y répondre (visez la technique de manipulation!!! ;) !! ).

Sinon, je pense qu’il serait bien d’éplucher ce dossier d’actualité de la Veille scientifique et technique de l’Institut Français d’Education qui porte sur « Les effets de l’éducation familiale sur la réussite scolaire »… J’ai déjà proposé à Phypa de s’y atteler, mais je pense qu’on gagnerait à être plusieurs..et au moins, je suis sûre de la qualité scientifique de ce rapport… Ce pourrait donc être une base intéressante pour parler de cela…J’attends donc des volontaires!!!

 

Bon ben voilà, cette fois, c’est la bonne!!!

Merci encore à toutes et Bravo pour vos contributions!!!

Bonne lecture aux autres!!!

Et à demain pour une nouvelle journée de débauche neuronale!!!

 

 

Laisser un commentaire