Etre enfant, grandir et devenir … [mini debrief]

Notre enfance, on s’en souvient tous. C’est une partie de nous, des souvenirs, des angoisses, des odeurs et des visages.

Lorsque l’on devient parents, à notre tour nous voulons donner une belle enfance à notre enfant. Qu’il se souvienne de beaux moments en famille. Qu’il ne devienne pas adulte trop vite, qu’il profite de cette période d’insouciance et d’apprentissage. L’aider à grandir.

L’enfance, c’est une grande partie de notre bagage émotionnel et affectif. C’est durant cette phase que nous construisons notre caractère, avec nos goûts, nos peurs et nos espoirs.

Nous, parents, essayons, au mieux, d’accompagner notre enfance dans son apprentissage de la vie.

Maria Montessori, a longtemps observé les enfants, et elle a constaté qu’ils sont capables de contrôler leurs gestes, sensibles à un environnement calme et serein. Pour M.Montessori, l’enfant s’épanouirait davantage dans un mode d’éducation non violente. L’enfant, protéger dans un environnement sécurisant (matériellement et emotionnellement) serait amené à développer lui même son esprit d’indépendance. Plus la confiance en-soi de l’enfant se développe, plus celui ci est incité à faire les choses par lui même.

Chez Conseils éducatifs et Homesweetmome cette semaine, vous pourrez découvrir différents points clés de la Méthode éducative Montessori. Le respect mutuel, la confiance en soi, revoir notre environnement, réinventer notre quotidien … autant de points qui peuvent aider nos enfants à se sentir plus autonomes, et ainsi les inciter à progresser par eux même.  

Et s’il y a bien quelque chose qui pèse lourd dans le fourbis qu’est l’éducation, c’est bien le Sommeil. Quel parent ne sait jamais senti démuni (crevé) face à son enfant n’arrivant pas à trouver le sommeil ?? Les cris d’un nourrisson au milieu de la nuit. La bataille du coucher. Les terreurs nocturnes.

Et cette semaine, chez Mon quotidien ordinaire, on relative … et ça fait du bien. »Le sommeil est un processus évolutif et tout enfant sain finira par dormir correctement un jour » Et si au lieu de se faire des cheveux blancs quand vient l’heure du coucher, de culpabiliser quand l’aîné vient dormir dans le lit parental … Pourquoi ne pas s’échanger les bons tuyaux entre parents ?? Entre ceux qui dorment (enfin) et ceux qui se tapent la redif de Chasse et pêche à 3h du mat’ !

Qu’on se rassure, ces nuits blanches, nos morveux ils ne s’en souviendront pas … ^^

Par contre, on se souvient tous de notre premier animal de compagnie, celui qui perd ses poils sur la tenue du dimanche et a qui on raconte nos premières peines de coeur. Et pour ceux qui hésite encore à prendre un tas de poils, ou pour ceux qui cherchent désespérément des arguments pour faire accepter un bout de plis baveux a leur conjoint (ça c’est moi!), cette semaine La Sauterelle nous donne des arguments en béton.

L’animal serait bien plus qu’un compagnon pour l’enfant. Il peut être un anti-stress, très apaisant, et peut aussi aider l’enfant dans sa communication avec autrui. On connaît déjà la thérapie par le contact animalier, mais il apparaît que l’animal peut avoir des bien faits au quotidien.

Si l’éducation, l’animal de compagnie, nos angoisses, nos peurs sont des empreintes de notre enfance sur notre vie d’adulte, quel plus beau souvenir que nos vacances de gamins ??!

Les colos loin des parents, les vacances chez les Grands-parents, les week-ends à la mer … Et si comme le pense M.Montessori, l’enfant est sensible à l’environnement, pourquoi ne pas lui faire découvrir notre patrimoine, le monde qui l’entoure avec un oeil curieux et protecteur. Le tourisme écologique, c’est ce que nous propose magali cette semaine. Apprendre à notre enfant à respecter son environnement, c’est aussi respecter son avenir et le nommer acteur de son futur.

Et puis ils grandissent. Ils amènent vers le monde adulte leur plus beau bagage, l’enfance. Mais ne les laissons pas s’en aller trop vite. Nous devons les accompagner, les guider, mais à leur propre rythme. On est toujours pressés de faire comme les Grands, on l’on regrette toujours notre enfance … Une bien jolie pensée chez Muuuum cette semaine.

Mum Addict

2 réflexions sur “Etre enfant, grandir et devenir … [mini debrief]

  1. Pingback: Semaine 12: Le débriefing de Mme Déjantée [Partie 2] | Les Vendredis Intellos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.