La cour de récréation, un lieu de différences.

J’ai l’occasion, dans mon travail, d’observer les enfants pendant qu’ils jouent et qu’ils mangent. Ce sont des moments intenses où je découvre les habitudes alimentaires pour certains et leur façon d’être pour d’autres. J’aime les enfants, je trouve que ce sont des êtres à part, des êtres en devenir. Ils sont entiers, tels quels, eux- mêmes. Ils sont pleins de surprises, de malices, de drôleries mais surtout ils sont attachants.

Je vous parle de ça car je remarque que la mode en ce moment (je trouve) est d’asexuer les petites filles et les petits garçons (rapport aux articles sur les « expériences » des parents pour élever leurs enfants « sans sexe » et même les écoles s’y mettent).

On est tous pareil, nions nos différences et le sexisme sera anéantis (je fais des raccourcis rapides je sais). Et bien, de ce que je vois tous les jours, je peux vous assurer que c’est une bien belle connerie que de vouloir nier les différences des deux sexes.

Une petite fille et un petit garçon sont différents, déjà morphologiquement mais aussi dans leur façon d’être. Dans la cour de récréation, les filles n’aiment pas jouer avec les balles en mousses. Elles aiment bien discuter, se coiffer entre elles, jouer à des jeux calmes ou se disputer. Les garçon, eux, adorent jouer avec les balles en mousses, les cartes avec des images dessus, et surtout le must du must, les garçons aiment se bagarrer et se faire pleurer. J’ai beau tout faire pour les en empêcher y’en a toujours un qui finit pas envoyer un coup de pied à son copain.

Les filles, elles, aiment bien venir me voir dans la cours de récréation, elles me posent des questions sur ma vie sur ce que je fais. Elles me tripotent les mains ou les habits. Elles sont un peu collantes et je dois souvent leur rappeler que la cours de récréation c’est fait pour jouer ensemble et pas coller l’animateur qui doit surveiller qu’on escalade pas le mur, qu’on ne se frappe pas avec des bâtons ou alors qu’on ne fasse pas du lape-dance avec le panier à basket.
Les filles ont tendance à avoir du répondant, à la limite de l’insolence. Les garçons eux ne répondent pas, ils baissent la tête et se mettent à pleurer quand j’annonce la punition. Mes punitions sont géniales, les gamins hurlent à l’idée d’y aller mais quand ils y sont, ils ne veulent plus décrocher. Ils taillent des crayons de couleurs, ils trient, ils classent aussi les feutres, les mettent dans de nouvelles boites. Bref ils font une activité calme, qui leur permet de se concentrer sur un objectif : trier ou tailler. Et chacun à sa façon trie ou range les crayons. Après ils se sentent super fière d’eux, et je crois qu’une punition qui permet de se calmer, et d’être fière de soi, ça vaut de l’or (croyez-moi).
Pour l’instant j’ai puni et soigner beaucoup plus de garçons que de filles, même à la cantine. En général c’est toujours les mêmes qui sont punis ou remis en place.

Un des rares jeux où garçons et filles jouent ensemble, c’est le fameux Trape-Trape ou Chat. Bien sûr quand, nous, les animateurs proposons des jeux, les équipes sont mélangées, filles et garçons jouent ensemble. Mais quand on organise rien (en ce moment c’est souvent car on est en sous-effectif d’animateurs donc les activités sont plutôt réduites) naturellement les filles vont avec les filles et les garçons avec les garçons. Il y a quelques groupes mixtes mais c’est pas la majorité.

Vous allez me répondre : C’est parce qu’on les élève différemment qu’ils sont différents ! C’est vrai. Mais je crois surtout que c’est l’inverse ! Naturellement,  un garçon et une fille sont différents et ont, alors, des aspirations et des attitudes différentes, on les élève, donc, de façons différentes. Chaque être est différent (phrase bateau) et même dans un fratrie, par exemple, on élève les enfants différemment (même si il n’y a que des garçons ou que des filles)

Aubergine divine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.