Parentalité et littérature déculpabilisante #mini débriefing

Il y a quelques jours une amie  de la vraie vie se plaignait du caractère culpabilisant des ouvrages relatifs à la maternité.

En effet, de nombreuses mamans, pour se préserver ( on ne va pas leur jeter la pierre, bien au contraire !) refusent d’avoir recours à la littérature en la matière.

Plus grave encore, on peut trouver dans les cabinets médicaux des documents hyper culpabilisant :

c’est que nous raconte Faithfully qui a pu constater à quel point une affiche pouvait faire ressortir ce sentiment chez les patients qui rencontrent des problèmes pour avoir des enfants.

Mais, heureusement, des ouvrages déculpabilisant existent !

Plusieurs contributions nous ont fait la joie d’en parler cette semaine :

C-cilou évoque un ouvrage de Violaine Guéritault « La fatigue émotionnelle et physique des mères » dans lequel l’auteur met l’accent sur l’importance de s’accorder du temps pour soi, lorsqu’on est une mère.

La Tellectuelle nous parle d’un livre qui a changé sa vision de la maternité : « Comment ne pas être une mère parfaite » de Libby Purves.

Enfin, pour sa première participation aux vendredis intellos, Vaallos ( bienvenue chez les neuroneuses Vaalos!) nous raconte sa lecture du livre « Jeune-maman et paresseuse » de Frederique Corre-Montagu où il est question de trucs astuces pour prendre soin de bébé sans se prendre la tête.

Encore un ouvrage, donc, qui fait du bien au moral de la jeune maman !

Sandy – Les bebous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.