L’enfant et la société [mini-débriefing]

Pour ma première intervention en tant que marraine, je dois aborder le thème de « l’enfant et la société », vaste sujet… Les participations l’ont abordé sous différents points de vue.

Du point de vue des contes et des jeux, d’abord :

Aubergine se demande ce qui se cache derrière les contes pour enfant. Elle prend l’exemple du conte de Perrault « Grisélidis », qui comme beaucoup de contes, est fondé sur une histoire sordide à base de méchants rois, de pauvre princesse et est teinté d’inceste… Pourquoi les contes classiques sont-ils parsemés d’horreur ? Sans doute une façon pour la société de maîtriser l’enfant par la peur.

Dans un autre ordre d’idée, on s’interroge sur le rôle du jeu vis-à-vis de l’enfant :

Maman Poussinou se pose l’éternelle question des parents des temps modernes : offrons nous trop de jouets à nos enfants ? Et est-ce que ces jouets ne jouent pas un autre rôle que celui pour lequel il a été initialement conçu ? On se demande, notamment, si le jouet en tant que cadeau n’est pas une manière pour les parents de se faire plaisir à eux-même.

Sur le thème des jouets, également, Kiara nous propose l’extrait d’un texte de Roland Barthes (issu du célèbre ouvrage « Mythologies ») où l’auteur s’interroge sur le rôle du jouet dans le conditionnement de l’enfant. Est-ce que les jouets ne sont finalement que des ersatz d’objets adultes visant à enseigner à l’enfant son futur rôle (d’adulte) ?

D’un autre point de vue, lorsque l’on parle d’enfant et de société, on pense à la place du sexe ( en tant que genre ) dans l’enseignement. Doit on gommer les différences sexuelles pour aboutir à un plein épanouissement de nos enfants ? C’est ce que se demande Fleur des champs. Elle aborde le cas de l’éducation gender neutral et la création de gender neutral schools en Suède. Elle se demande très justement si il appartient à l’école de conditionner ces enfants à être simplement eux et non des garçons ou filles… Mais, le sexe ne fait-il pas partie de l’identité ? Ne peut-on pas voir ici, une tentative de traiter ces enfants comme des cobayes ?

Dans la même lignée, Phypa aborde un thème d’actualité : l’enseignement de la théorie des genres et nous explique que, ce qui pose véritablement problème est le fait d’enseigner qu’identité sexuelle et orientation sexuel sont distincts.

Enfin, qu’en est-il de la pression sociale exercée sur nos enfants les plus doués ? Top produits bébé commente un extrait du livre d’Alice Miller  » l’avenir du drame de l’enfant doué », en évoquant les conséquences de cette pression, on se rend compte que souvent, ces enfants pour satisfaire leur entourage, passent à côté de leur enfance.

L’ensemble de ces interventions nous poussent à nous interroger sur une question : comment la société tente de façonner l’enfant et va jusqu’à le « déconstruire » pour en faire un petit citoyen apte à rentrer dans des cases. Mais, quelque part, n’est-ce pas le rôle de toute société que de façonner ses membres afin qu’ils puissent cohabiter ? Au contraire, peut-être que nous parents, avons la tâche de former un contre-poids et tempérer les effets néfastes d’un trop grand conditionnement sur nos enfants, en leur permettant d’être eux-mêmes lorsqu’ils sont à nos côtés…

Sandy – Les bébous

Une réflexion sur “L’enfant et la société [mini-débriefing]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.