Une autre éducation !!!

Quand les feuilles de votre ficus jaunissent et tombent, vous n’imaginez pas que la plante le fait exprès pour vous faire marcher ou chercher à vous faire passer pour une mauvaise jardinière. Vous interprétez « l’attitude » de la plante comme un message : trop ou pas assez d’eau, de lumière, d’engrais … Carence ou excès, vous cherchez à comprendre ce qui se passe.

Un enfant c’est (nettement) plus complexe qu’une plante verte, mais pas plus compliqué. Ses apparents caprices manifestent ses besoins. Carences ou excès. Et si son attitude n’était pas une provocation mais une conséquence, une réponse, une réaction ? Il arrive aussi que nous interprétions comme un problème ce qui n’est que naturel. Inutile de paniquer à chaque automne parce que les arbres du jardins perdent leurs feuilles … ou que votre petit de quatre ans déteste perdre.

Élever nos enfants n’est pas toujours chose facile, et les cris, les punitions ne sont pas les meilleurs solutions. Il y d’autres choses à mettre en place, en fonction de chaque situations et de chaque enfants : écoute, discussion, attention, prendre du temps avec l’enfant, le responsabiliser etc ….

Dans ce livre pas de recettes miracles, mais des conseils, des astuces et surtout des exemples pour comprendre le comportement de nos enfants face à leur actions et à nos comportements d’adulte.

Alors pas de formules magiques dans ce livre, mais une vision de notre mode à travers les yeux des enfants, une explication physiologique de leur comportement, une analyse de certain de nos comportements,et des pistes pour permettre à tous de vivre l’apprentissage des règles, frustrations etc des enfants dans un climat serein !!!

Le tout se lisant très facilement, avec une présentation agréable et sans ton moralisateur et accompagné d’illustration qui rende la lecture encore plus agréable.

Il y a des choses que je connaissais déjà, comme l’importance des mots et des formulations que nous employons. D’autres aux quelles ne n’avais pas pensé mais qui coule de source :

Quand il montre du doigt l’oiseau dans le ciel ou la girafe dans le livre, vous ne pensez pas qu’il désire ni l’oiseau, ni la girafe. […] Pourquoi interpréter forcément du désir quand il montre un gâteau ou un nounours dans une vitrine ?

D’autres extraits, en texte et en image (dur de faire un choix car j’aurais bien mis tout le livre) :

Elle connaît les règles, et pourtant elle ne les respecte pas.

Une enfant de 3 ans peut certes comprendre des règles simples et les répéter, mais de là à ce que ces mots dirigent ses comportements, il y a de la marge.

La zone du cerveau qui répète la règle à maman ou papa dans la salle d’attente n’est pas encore bien connectée à la zone de l’inhibition de l’action !

Les enfants explorent avec la main voire la bouche, jusqu’à ce que leur langage leur permette d’établir un rapport verbal.

 

Il n’écoute pas quand on l’appelle.

Obéir à un ordre verbal est plus complexeque cela n’en à l’air. Il s’agit :

1- D’entendre l’ordre : Or, l’enfant est dans le présent. Il est totalement absorbé par sa tâche. […]

2- De le mémoriser jusqu’à réalisation.

3- De faire un lien entre la parole et le geste.

Chez les filles, la zone de traitement du langage se développe plus précocement et tisse des liens avec les zones motrices. Elles réagissent plus rapidement aux demandes verbales. En revanche, le cerveau des garçons n’est pas encore cablé pour faire ce lien rapide entre le traitement de la parole entendue et la mobilisation de l’intention en direction d’une action. Le petit garçon réagit au contact physique. »

(de 24 à 30 mois : de l’ordre, dans l’ordre, pas d’ordres !)

 

az 007

 

Un livre que je conseille et qui m’aide à avoir une autre approche du comportement des mes enfants, je relativise plus, et je teste de nouvelles choses afin de moi crier, râler et gronder.

 

Alors outre un travail sur mes relations avec mes enfants, j’ai aussi un travail sur moi à faire : ne pas crie ou gronder dès que quelques choses ne vas pas mais d’abord analyser (de manière rapide) et ensuite mettre en action les choses nécessaire pour rééquilibrer la situation.

 

Bon c’est assez dur pour moi, car je suis d’un naturel râleur donc, j’ai du mal à prendre de bonnes habitudes, bon faut dire que cela fait moins de quinze jours que je teste les principes de ce livre, de plus certaines pratiques nécessitent d’arriver à ne pas être trop speed comme de faire réparer à l’enfant sa bétise, mais pournous c’est tellement plus simple de le faire et plus rapide, pourtant c’est bcp plus constructif si c’est l’enfant qui le fait !!! Et puis P’tit Lutin et Mam’zelle ont l’habitude de nos cris quand ils font une bétise ou qu’ils ne font pas ce qu’on leur demande et pour eux c’est normal donc il faut aussi les « reprogrammer » à une autre éducation, et parfois donc, les cris marchent mieux que d’autres solutions, mais on avance doucement dans le changement !!!

Bon maintenant faut que je convainc Chéri-chéri de le lire !!!

 

Laetibidule

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.