Les mystères du sommeil

Un article paru en mai 2010 dans le National Geographic me fascine encore , il s’intitule  » Voyage au centre du sommeil » et on peut en  en trouver la version anglaise ici.

Voici ce qui est dit en introduction :

Depuis le jour de notre naissance, le sommeil occupe un tiers de notre vie. Mais pourquoi dormons-nous ? Les scientifiques cherchent une réponse précise depuis des décennies.

L’artcile ne répond pas à la question pourquoi, mais délivre des informations sur ce qui se passe pendant notre sommeil.

Nous savons depuis un demi-siècle que notre sommeil se divise en périodes de sommeil lent et de sommeil paradoxal  (aussi appelé sommeil MOR – mouvements oculaires rapides). Durant celui-ci, le cerveau est aussi actif que lorsque nous sommes éveillés, mais nos muscles volontaires restent paralysés. En outre tous les mammifères et tous les oiseaux dorment.

(…)

La théorie dominante sur le sommeil, est que le cerveau l’exige.

(…)

Des chercheurs de Harvard dirigés par Robert Stickgold ont récemment soumis des étudiants de premier cycle à divers tests d’aptitude, en les laissant dormir avant de les tester à nouveau. Résultat : ceux ayant atteint le sommeil paradoxal obtenaient de meilleurs résultats aux tests de reconnaissance des modèles (comme la grammaire); ceux ayant dormi profondément se révélaient meilleurs en mémorisation. D’autres chercheurs ont découvert que le cerveau, une fois endormi, semblait répéter une forme d’activité neuronale survenue quand le sujet était encore éveillé – comme si pendant le sommeil, le cerveau tentait de consigner dans la mémoire à long terme ce qu’il avait appris ce jour là.

Donc nous avons besoin de dormir pour apprendre et mémoriser.

Il est aussi surprenant de voir comment notre sommeil change selon notre âge avec ces diagrammes qui montrent les différentes phases de sommeil pour un enfant de 3ans, une adolescente de 14 ans, et une femme âgée de 89 ans :

On voit sur ces diagrammes que les spécialistes appellent hypnogrammes, que les adolescents atteignent tard dans la nuit le sommeil profond, et au petit matin le sommeil paradoxal.

Leur rythme naturel de sommeil n’est donc pas du tout en phase avec les rythmes du collège ou du lycée.

On trouvera aussi pas mal d’informations sur le site de « L’institut national du sommeil et de la vigilance« 

Au chapitre adolescent, figurent plusieurs mises en garde sur le temps passé devant la télévision. Plus de 3 heures de télévision par jour à l’adolescence conduirait à des troubles du sommeil plus tard.

La toile délivre de nombreux conseils utiles à tout âge :

* sur doctissimo   5 règle pour bien dormir  :

1- Respectez votre sommeil

ne pas rater les « trains du sommeil », c’est à dire le début d’un cycle de sommeil qui dure environ 1h30

respecter des horaires réguliers de coucher et de lever

2- Trouvez la bonne température

en effet, lorsque l’organisme se programme pour dormir, il baisse sa température interne : alors pas de bain chaud, mais plutôt à 37°C, et pas plus de 20°C dans la chambre.

si possible les pieds au chaud :

Des scientifiques viennent en effet de démontrer que réchauffer ses extrémités favorise la vasodilatation des petits vaisseaux, ce qui favorise l’endormissement. Réhabilitez les chaussettes au lit !

( je confirme : je suis incapable de dormir si j’ai froid aux pieds !!)

3- Dinez léger

Préférez des crudités, du pain blanc, des pâtes, du poisson et des légumes, et tous les produits laitiers qui contiennent du tryptophane, substance à partir de laquelle est fabriquée la sérotonine, hormone de la tranquillité et de l’endormissement ! Dînez le plus tôt possible (dans l’idéal, deux heures avant le coucher)

Bon là, je vois que mes enfants prennent rarement des produits laitiers au repas du soir, et que nous dînons la plupart du temps trop tard…

4- Aménagez votre nid

Vous dormez mal ? Mettez immédiatement au rencard votre télévision si elle trône au pied de votre lit : c’est une des premières mesures prônées par les spécialistes du sommeil. De la même façon, votre bureau ne doit pas être votre chambre… Encore pire si vous travaillez sous la couette ! Une chambre est un endroit pour dormir, pas une salle multi-activités !

Bon décidément, tous les spécialistes le disent : pas de télé !!

5- Ne vous prenez pas la tête 

Certaines activités intellectuelles perturbent fortement le sommeil, s’il est fragile. Evitez ainsi la télévision, les jeux vidéo et tous les soucis : impôts, comptabilité, copies à corriger

Ouf , les vendredis intellos ou la lecture , pas de contre-indication , quoique… les VI c’est sur écran !

* sur e-santé 10 règle d’or pour bien dormir

Les conseils sont à peu près les mêmes avec en plus d’éviter le sport et les activités stimulantes le soir.

* sur doctissimo, une page spécialisée sur le sommeil de l’enfantavec des rubriques pour les troubles du sommeil.

Inutile d’insister sur le fait que c’est dès le plus jeune âge qu’on prend des habitudes de vie qui régulent le sommeil.

Et nous savons tous ici aussi qu’à certaines périodes, nos enfants rencontrent des difficultés. Le plus important est certainement d’en trouver la cause.

A signaler aussi un livre qui s’adresse plutôt aux ados :

Ce livre explique ce qu’est le sommeil, que le sommeil change à l’adolescence.

Il explore la plupart des troubles du sommeil de cet âge (sans oublier les modifications du sommeil engendrées par la consommation de drogue  ;-) ),  propose des pistes de solutions, et indique quand consulter.

Un livre à mettre entre les mains des ados et de leurs parents

Bon , sur ce, comme il est 23h30, … bonne nuit !

About these ads
Comments
9 Responses to “Les mystères du sommeil”
  1. drenka dit :

    Merci, je pense que je vais investir dans ce livre!
    Moi j’ai remarqué que l’écran (télé mais aussi ordinateur ou iphone) me provoque des insomnies. Hier j’ai fini mon billet des VI à 12:30, bin impossible de dormir pendant 2 heures après. Même chose pour la télé, je ne m’ endors pas devant!

    • phypa dit :

      Il y a peut-être plus adapté pour les adultes. Les phases de sommeil sont vraiment très spécifiques pour les ados.

      Moi aussi le travail sur écran m’énerve, et la meilleure préparation au sommeil pour moi est de lire un peu.

  2. mmedejantee dit :

    Très intéressant article!! Merci Phypa de ta contribution!!! J’ai de pénibles souvenirs de mon adolescence parsemée d’insomnies (alors même que mes habitudes avant cela étaient tout ce qu’il y a de sain!!!) heureusement aujourd’hui je me connais mieux!! Je sais qu’en cas de neuronage tardif, il me faut au moins compter deux heures avant de chercher à dormir… je sais aussi que le lait chaud est d’une efficacité redoutable pour moi… je sais enfin que mon train de sommeil arrive quand je commence à avoir froid… bref, j’aurais beaucoup aimé avoir ce bouquin sous la main à l’époque ça m’aurait évité de détourner le sirop pour la toux la veille des partiels pour pouvoir dormir!!

    • phypa dit :

      Je ne me rappelle pas vraiment d’insomnies lorsque j’étais ado, pour moi c’est venu plus tard. Je n’ai jamais essayé le lait chaud…
      A chacun(e) son rituel qui marche, le principal est de le trouver !

  3. mamanpsychomot dit :

    C’est vraiment fascinant le sommeil ! Merci de toutes ces précisions, et la collection Hydrogène est très très bien pour les ados, j’en ai offert quelques uns, et ça a toujours été apprécié !

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] Phypa nous parle des mystères du sommeil: Elle nous rappelle ainsi les règles d’or à suivre pour se ménager un bon sommeil réparateur (dans mon cas, il faudrait en plus de ces règles que je mette mon fils au congélateur pour la nuit mais bref), mais aussi qu’en fonction de l’âge, les cycles de sommeil varient beaucoup. Vous rappelez-vous vous réveiller péniblement à midi, sous le regard exaspéré de vos parents? Eh bien ce n’était pas entièrement dû à votre paresse légendaire, car le cycle de sommeil de l’adolescent est très particulier et explique cette difficulté à se réveiller! [...]

  2. [...] effet, dans  une étude publiée en 2010 par le National Geographic dont je parlais ici, il est clairement montré que la physiologie du sommeil change chez les adolescents avec une [...]

  3. [...] J’ai déjà parlé ici du temps de sommeil des ados et des mystères du sommeil. [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 786 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :