La santé des petits pieds

Cette semaine, j’ai eu envie de vous écrire  ce petit article, inspirée par une remarque de la puéricultrice sur la position des jambes de Petit Baroudeur :

"Vous avez vu, au repos, debout contre la porte, il a la jambe tournée en dedans…"

Pas de panique…on se détend, il a 15 mois, tout va bien…les jeunes enfant ont une hyperlaxité ligamentaire au niveau des articulations, qui est due à la croissance:

Et oui, petit Baroudeur, comme tous les bébés et jeunes enfants,  est très souple…il peut faire le grand écart, s’asseoir à genoux avec les fesses entre les jambes, déplier ses jambes quand il est à genoux comme si de rien n’était… et avoir les pieds qui vont en dedans, en dehors..au gré de ses envies.

Et en y repensant, on entend de multiples conseils, parfois contradictoires, sur l’apprentissage de la marche et sur les "bonnes chaussures" à acheter pour notre petit loulou qui commence à marcher. Alors, je suis allée à la pêche sur le web et j’ai trouvé L’article qui répondait à mes questions et qui est de source fiable !

Le site " l’union française pour la santé du pied"  représente les podologues et l’actualité de leur profession,  et met en ligne plein de ressources sur la santé de nos pieds : les soins, la prévention etc.

Et donc, je me suis intéressée à un de leurs articles  " Apprentissage et défauts de la marche"

Tout d’abord, l’âge de survenue de la marche est compris entre 12 et 18 mois, et c’est seulement au delà qu’on parle d’un retard de l’acquisition de la marche. Cela est tout à fait en accord avec les échelles de développement psychomoteur, et  cela me parait important de le préciser  car j’entends souvent des parents  ( et parfois des médecins…! ) me dire que leur enfant a eu un retard de marche car il a marché à 16 mois…

Ensuite, quand l’enfant acquiert la marche, il est normal qu’il ait une posture particulière : les jambes écartées pour mieux trouver son équilibre, les fesses en arrière, des déséquilibres fréquents en avant et en arrière, quelquefois des appuis sur la pointe des pieds… Tout ça, c’est normal !!!

Et quand il est un peu plus assuré, il commence à grimper, à monter les marches avec l’aide de l’adulte etc.

Il ne faut pas être pressé, le temps entre ces deux étapes peut prendre plusieurs mois.

 

Et les chaussures alors ? 

Et bien, le mieux c’est encore de ne pas en mettre…les enfants qui marchent longtemps pieds nus développent de meilleurs appuis et une meilleure "forme" de leur pied. La marche pieds nus "permet à tous les muscles du pied de travailler sans aucune contrainte. Les récepteurs sensitifs ont également une meilleure reconnaissance du sol sur lequel ils s’appuient."

Évidemment, selon la saison et le contexte, cela peut être vraiment compliqué de laisser Bébé pieds nus…

Mais comme toujours, tout est question de modération….il faut éviter de laisser le petit avec ses chaussures toute la journée. Selon l’article, "la prévalence des pieds plats est de 8,6% chez les enfants qui portent des chaussures plus de huit heures par jour. Elle est seulement de 2,8% chez ceux qui marchent longtemps pieds nus".  Donc entre 0 et 8h, il y a quand même de la marge…

 

Mais quelles chaussures ? 

Dans les premiers temps de l’acquisition de la marche, les podologues préconisent des chaussures souples avec un léger contrefort au niveau du talon, et légèrement montantes: elles doivent arriver juste en dessous de la malléole, l’os de la cheville (Si elles sont plus hautes, elles limitent la souplesse musculaire). Dans le commerce, elles peuvent être appelées "chaussures de parc" ou "chaussures 1ers pas"…

Et pour continuer avec les défauts de la marche, venez lire la suite sur mon blog : http://journalpsychomotricienne.blogspot.fr/

Et pour encore plus d’infos :  http://www.sante-du-pied.org/  et leur magazine n°17 ( février mars avril 2011).

About these ads
Comments
14 Responses to “La santé des petits pieds”
  1. Celine dit :

    Bonjour, je ne trouve pas la suite sur le blog. Un lien direct peut-être ?! Merci
    ps: j’adore votre blog.

  2. je me rappelle encore la tête de la vendeuse de ptites chaussures, qui voulait nous vendre des chaussures "carcans" pour Surprise. (limite si elle ne les disait pas indispensable pour l’apprentissage de la marche)
    Elle trouvait qu’il marchait et se tenait très bien, et j’ai surement du avoir un sourire narquois en lui annonçant qu’il n’avait alors, jusqu’à présent, qu’été en chaussettes ou chaussons de cuir souple.
    (je sais, c’est maaal de jubiler ainsi, mais elle m’avait un tantinet gonflé avec son discours "il faut que ça lui tienne bien la cheville." ^^)

    Merci pour cet article, car on a du mal à s’y retrouver avec les avis contradictoires de différents médecins… (entre vieille et nouvelle école quoi… )

  3. missbrownie dit :

    J’arrive encore à m’assoir à genoux avec les fesses entre les jambes :-P
    Sinon pour le moment mon bébé de 15mois passe son temps avec des chaussons en cuir souple. Pour sortir il a des chaussures à semelles souples.

  4. DocMarie dit :

    Tiens ça me fait penser à un truc que j’entends souvent de la part de confrères, généralistes, pédiatres, et même grââânds pontes d’orthopédie infantile : "Il ne faut pas laisser les enfants s’asseoir à genoux avec les fesses entre les jambes, parce si il n’ont pas déjà un genu valgum à cause de ça, ben ça risque de leur arriver, attention !!!" Or, naturellement, beaucoup d’enfants qu’on laisse libres de leur mouvements s’assoient de cette manière…. cherchez l’erreur… Si vous avez des infos sur le sujet, ça m’intéresse !!! :o)
    (d’ailleurs, je ne sais pas si la motricité libre du jeune enfant a été évoquée ici (je vais chercher de ce pas ;o)), mais je veux bien plancher dessus aussi Mme D ;oD)

    • mamanpsychomot dit :

      La position "assise en W" (assis à genoux avec les fesses entre les genoux) est normale et physiologique chez le jeune enfant, mais ensuite elle doit disparaître. Sa persistance entraine ou est liée à une hyperlaxité des ligaments du genou, et cela peut entrainer des complications, des entorses, des problème d’appui etc.
      Bon, après, il faut aussi relativiser….si cela est isolé et ne s’associe à aucun autre souci de développement ou d’appui, cela n’a pas forcément de conséquences pour la personne, mais c’est vrai qu’il vaut mieux déconseiller cette position au profit d’une position à genoux classiques (fesses sur talons) ou d’une position assise en tailleur, qui permettent un bon développement musculaire et osseux.

    • mmedejantee dit :

      Vas y Doc Marie!!! C’est une très bonne idée!!! Pour la motricité libre, peut être pensais-tu à la contribution de Muuuum http://lesvendredisintellos.com/2012/03/30/lenfance-libre/ ??
      Tiens moi au courant dès que tu es prête à publier!!! et comme je te disais sur mon mail, le tout est de mettre le pied à l’étrier!!! :-)))

  5. mmedejantee dit :

    Merci beaucoup pour cette contribution!!! Ce sont des questions qui se posent à tous les parents d’un enfant en âge de faire ses premiers pas!! Chez nous on a toujours essayé d’attendre le maximum de temps pour acheter des chaussures… selon la saison bien entendu!!!

  6. miliochka dit :

    Merci pour cet article !

    C’est vrai qu’on entend des choses très contradictoires, entre chaussures montantes qui tiennent fort les chevilles et chaussons souples en cuir, voire pieds nus… Pour ma grande poulette j’ai écouté la vieille école, chaussures rigides alors même qu’elle ne marchait qu’à 4 pattes, alors que pour petite poulette j’ai suivi les conseils de la crèche, pieds nus et chaussons en cuir… Aujourd’hui les 2 marchent sans problèmes ;-)

    Un bémol cependant : un enfant qui marche après ses 18 mois n’est pas forcément en retard ! (petite poulette ne s’est lancée que le jour de ses 19 mois ;-) L’important, et c’est ma pédiatre old school qui me l’a dit (et m’a ainsi rassurée !) c’est l’évolution, qu’un enfant soit mobile, progressivement, à sa façon, qu’il développe d’autres motricités (les mains par exemple, ou se mettre debout avec l’aide de meubles, faire des jeux de mimétismes etc…) Ce qui doit donc "inquiété" n’est pas le retard de la marche mais plutôt un arrêt dans l’évolution GLOBALE de la motricité et du développement psychomoteur.

    Et sur la marche, il y aurait aussi beaucoup à dire sur l’utilisation des trotteurs, manifestement il y a débat et études contradictoires…

    Et pour l’anecdote, je me souviens encore de ma mère, médecin, qui chaque fois qu’elle me voyait assise à genoux en W me disait "arrête tu vas déformer tes genoux !"

    • mamanpsychomot dit :

      Ta remarque sur "le retard" de marche est tout à fait pertinente…c’est difficile de tout détailler sans en faire un pavé…merci de ce complément !

      • miliochka dit :

        ;-) je suis une spécialiste des pavés sur les VI, et encore, j’ai toujours l’impression de n’avoir dit que le 10e de ce que je voulais…

  7. carabosse dit :

    La puéricultrice : "il marche mal, ça ne va pas du tout, il faut lui mettre des chaussures hautes et rigides, vous avez vu comme il tourne ses pieds en dedans!!"
    L’ortho, pédiatre "la marche définitive est acquise vers 6 ans, pas d’inquiétude, laissez le pied nu"

    j’ai toujours milité pour le pied nu de toute façon

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] je n’aurais pas cru qu’un tel sujet puisse donner lieu à des thèses si différentes. Maman Psychomot a fait quelques recherches pour trouver la source la plus fiable. Contrairement à ce qu’on [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 653 autres abonnés

%d bloggers like this: