Accoucher : de quel(s) risque(s) parle-t-on ? [mini débrief]

L’accouchement, un moment de notre vie aussi intense que risqué ?

En tous cas, difficile d’ignorer le risque médical, le risque de l’imprévu qui vire au drame, tant on croule très tôt dans sa vie (et a fortiori pendant sa grossesse) sous les récits tous plus effrayants les uns que les autres.  Raison pour laquelle des protocoles se sont mis en place, visant à limiter ces risques-là par la généralisation de certains actes et examens, pendant la grossesse puis l’accouchement.

Heureusement, l’accouchement, ça n’est pas que ça.  L’accouchement peut représenter une autre forme de risque, celui du choix, celui d’être suffisamment informée ou non, d’être bien accompagnée ou pas. Afin d’avoir toutes les cartes en main le jour J pour faire un choix éclairé, d’avoir la possibilité d’écouter son corps et ses capacités, de s’opposer à l’équipe médicale si on ne se sent pas entendue.

Clemlamatriochka nous relate en ce sens le témoignage de deux sages-femmes sur la généralisation de la péridurale, qui serait utilisée par 90% des femmes en milieu hospitalier, ces femmes ayant souvent été fortement guidées dans cette direction par les professionnels de santé rencontrés et par le protocole le jour J… alors qu’on ne peut pas prétendre que 90% des femmes ressentent leur accouchement de la même façon ! Il est donc important, pour la péridurale comme pour le reste, que des personnes prennent le temps d’écouter les femmes.  Ces personnes, ce sont bien entendu les sages-femmes. Ces femmes (et ces hommes) capables d’écouter ce que les femmes disent mais surtout ce qu’elles ne disent pas ; ces femmes par lesquelles les futures mères se laisseront approcher pour découvrir tout ce dont elles sont capables, tout ce dont elles ont envie.

En ce sens, je trouve l’interview relatée par Clem assez proche de ce que raconte Chantal Birman dans son livre « Au monde, ce qu’accoucher veut dire » (récemment commenté par Alamèresi). Un livre qui m’avait particulièrement touchée quand je l’ai lu il y a quelques mois et que j’aurais aimé dévorer pendant ma 1ère grossesse, pour avoir cette vision libératrice et vraiment informative de ce que mon accouchement pouvait être, en fonction des choix qui seraient les miens.

Accoucher, c’est donc aussi pouvoir faire évaluer les risques d’un état de fait : un bébé qui se présente en siège par exemple. Pouvoir évaluer la situation dans ce cas précis, pour cette mère et ce bébé, qui sont uniques, étant donné le contexte, les antécédents, le personnel, leur expérience… et décider d’une voie basse ou d’une césarienne. Mais pas sans avoir au préalable tester des méthodes douces, dont nous parle Miliochka, pour inviter bébé à se retourner.

En sachant que de toutes façons, le risque zéro n’existe pas. Parce que l’homme ne maîtrise pas tout, qu’il n’est pas encore devin. Que la vie en elle-même est un « risque » que nous prenons chaque jour, sans que cela ait forcément une connotation négative. Le « risque », c’est juste faire face à l’inconnu. Et comme on y fait mieux face en étant informée et pleinement consciente des évènements, rien ne remplacera jamais la connaissance, par la future mère, des options qui s’offrent à elle, sans inconscience ni diabolisation d’une solution plutôt que d’une autre.

About these ads
Comments
2 Responses to “Accoucher : de quel(s) risque(s) parle-t-on ? [mini débrief]”
  1. mmedejantee dit :

    Merci beaucoup de ton mini-débrief!!! J’apprécie toujours autant la finesse dont tu fais preuve pour soulever et faire avancer ces questions délicates dans le respect du choix de chacune… Sincèrement bravo!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 144 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :