Répondre aux besoins de son enfant pour éviter les crises


Un peu dans l’impasse face à la phase d’affirmation de la personne qu’est ma Zouzou – ou plutôt parce que j’ai tendance à trop manquer de confiance en moi -, j’ai encore fait une razzia de bouquins.
Un des derniers livres que j’ai acheté, c’est Poser des limites à son enfant et le respecter de la très célèbre Catherine Dumonteil-Kremer qu’on ne présente plus dans les Vendredis Intellos (et dont vous pourrez voir les ouvrages déjà commentés dans la bibliothèque des VI).

Parce que chaque nouvelle phase d’opposition est aussi l’occasion pour moi de faire un point, j’essaie de toujours de garder en tête – pour ne pas m’énerver/céder à la panique/baisser les bras/avoir envie de me faire ligaturer les trompes – que :
- ma Zouzou ne me fait pas tourner en bourrique : elle s’affirme et c’est bien mieux comme ça ;
- qu’elle me teste pas par sadisme mais par besoin de cibler les limites ;
- qu’après la pluie viendra le beau temps : après chaque phase d’opposition, on (re)trouve nos marques, et le calme revient un peu hein.

Ce qui m’a le plus attiré, c’est poser des limites à son enfant en fonction de son âge (p.17-31). Je me sens souvent démunie pour évaluer ce que ma Zouzou peut faire ou comprendre : je lui en demande trop ? Comprend-elle à son âge les raisons que j’invoque pour ne pas qu’elle touche à telle chose dangereuse ?
Et finalement, en lisant ce livre, je me suis dit que j’étais finalement pas si mauvaise que ça… et que sans doute les Vendredis Intellos m’apporte énormément.
Pour toi là qui galère un peu comme moi, voilà les points que j’ai retenu pour éviter les very terribeuls crises :

*Se poser la question si ses besoins de bases sont comblés, à savoir :
- A-t-il faim, soif ? Il n’est pas rare de voir des petits s’énerver vers 11h parce… qu’ils ont faim !
- Besoin d’être changé ? Cela a rarement été un critère pour ma Zouzou qui a longtemps été capable de rester avec son caca dans sa couche sans nous dire qu’elle avait fait caca (allant même jusqu’à dire non quand on lui demandait…)
- Besoin d’attention, de câlins, de jeux ? J’ai remarqué, et je crois que j’en ai déjà parlé dans les VI, que si je ne m’occupe pas assez de ma Zouzou, c’est le bourdel. Vi madame : si elle a pas son moment à elle, son plein d’amour et de câlin, si on ne joue pas toutes les deux au retour de la crèche, les crises se succèdent. Pis : si je remplis pas sa boîte à amour, ben le soir elle s’endort moins bien. Beaucoup moins bien. Et ce besoin, il varie beaucoup d’une journée à l’autre. Traduction : faut être super attentive et ne pas rester sur ses acquis.

Dumonteil-Kremer explique : « Vous serez peut-être surpris de constater que l’attention est un besoin de base, tout comme les contacts physiques. Si vous passez beaucoup de temps au téléphone ou avec des amis, votre enfant peut tout simplement agir de façon à attirer votre attention. J’insiste sur le fait que ce n’est pas volontaire de sa part. Il souffre et ce qu’il fait n’est qu’une manifestation de son trouble, mais il n’en est pas conscient et n’agit pas dans le but de vous causer des soucis. » C’est dur à croire que non, ton troll n’a pas pété le vase préféré de ta copine (enfin ex-copine) exprès, c’est juste que tu faisais pas assez attention à lui à son goût. Ouais, je sais, c’est dur et pourtant c’est super vrai. J’en fais plusieurs fois l’expérience, la douloureuse expérience.

* Ecouter son enfant !
Notre enfant a besoin d’être reconnu, du regard de son parent pour exister mais aussi de ses mots.  L’auteur nous dit même que savoir ce que notre enfant souhaite et comment il se sent représente 80 % de notre travail de parent.
« Il se sentira reconnu si vous lui montrez que vous avez compris qu’il voudrait, par exemple, nettoyer le sol après vous à grands coups de lave-pont détrempé. Une phrase peu alors suffire : « Tu aimerais nettoyer le sol ? » Il est possible que cette reconnaissance lui suffise et que vous parveniez à diriger ailleurs son enthousiasme pour l’entretien de la maison. »

*Assumer avec lui les conséquences de ces actions !
A savoir : quand il fait une bêtise, on le laisse réparer. Quand ma Zouzou fait tomber son verre, volontairement en ce moment GGGGRrrrrgggrggrrgrrr, je la fais éponger ou sécher l’eau tombée en l’accompagnant. Je trouve ça très constructif. Filliozat en parle également il me semble dans son livre J’ai tout essayé. En tout cas, j’ai retenu que cela était constructif à long terme, notamment dans sa vie d’adulte. Il aura conscience qu’une erreur peut être réparée. A ne pas faire pour éviter la crise de larme pour lui comme pour nous : lui crier dessus…

*Ne pas oublier qu’il expérimente tout… même nous…
Eh oui ! Il expérimente les lois de l’attraction mais aussi nos émotions ! Pourquoi ? Pour mieux nous connaître : c’est y pas sadique euh mignon ? « Il apprend quelles sont les conséquences de ses actes sur vous. Il va ainsi progresser à l’aide de réponses appropriées dans le domaine de la relation. » Lire ça m’a juste fait énormément de bien.

Pour moi le secret reste encore et toujours de se mettre à la place de son enfant et ne pas penser comme un adulte… Facile à dire. Mais en avoir conscience permet de dé-dra-ma-ti-ser !

Bref, ce livre, je ne l’ai pas lu en entier, mais je suis sûre que ce n’est pas la dernière fois qu’on en parle dans les VI : encore un must-have pour notre bibliothèque de parent !

About these ads
Comments
12 Responses to “Répondre aux besoins de son enfant pour éviter les crises”
  1. Marie Wolf dit :

    Timing parfais que ton article: nous avons abordé avec Ours la question de l’autorité ce weekend (et j’ai crus que j’allais « divorcer) et nous avons pu nous apercevoir que nous n’étions pas vraiment en accord…
    Du coups, je me suis dit que lire sur le sujet nous aiderait surement à y voir plus clair.
    J’ajoute ce livre à la liste « à lire ». (avant d’avoir un enfant, je préfère m’assurer que nous ne sommes pas totalement incompatibles dans nos idées…)

    • Kiki the mum dit :

      Bon réflexe ;) Moi aussi avec l’Ours on a fait des mises au point sur l’éducation ;) je pense que c’est assez sain ;) et ça évite les mauvaises surprises :)

      • Marie Wolf dit :

        Oui, quand il a commencé à dire qu’il était pour les « punitions corporelles » j’ai cru que c’était mort pour de bon… (il voulait dire « dans les cas extrêmes quand ton enfant ne veut vraiment pas écouter » en gros)
        (Ah oui, c’est un Ours chez toi aussi!)

  2. mmedejantee dit :

    Merci beaucoup de ta contribution qui j’en suis sûre va trouver écho auprès de tous les parents débordés-au bord de la crise de nerfs qui passent pas ici!!!
    Et puis, je te rassure, l’expérience ne fait rien à l’affaire, notre mémoire de poisson rouge associée au fait que chaque enfant est différent nous fait revivre les mêmes questionnements pour les aînés comme les suivants!!! (là en ce moment GPL m’en fait voir de toutes les couleurs donc je compatis!!! :-)) )

  3. omhiba dit :

    Salut to
    je vais essayer de suivre vos conseils même si ce n’est pas tjr évident de réfléchir avant de réagir avec trois enfants sur les bras et surtout le dernier est encore un bébé.
    Bisous à tous et bon courage à toutes les mamans car nous en avons vraiment besoin !!

  4. vaallos dit :

    Ah non mais ça suffit avec les must have, ma bibliothèque va déborder ;D Merci pour le partage !

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] Kiki the mum nous parle attention à distribuer, reconnaissance des souhaits de l’enfant (on n’a pas dit exaucer !), responsabilisation face aux bêtises. [...]

  2. [...] comme je suis sympa, je te donne des idées pour “limiter” ces crises dans les Vendredis Intellos. Partage cet avis !J'aimeJ'aime  [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 997 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :